Une fille comme les autres · Jack Ketchum

mercredi, août 13, 2014


Une petite ville des États-Unis, dans les années 1950. Un quartier résidentiel avec sa bande d'enfants tissés serrés. Un jour d’été, au bord du ruisseau où il pêche, David fait la connaissance de la jolie Meg, sa nouvelle voisine. Orphelines, Meg et sa sœur Susan viennent d'emménager chez leur tante Ruth Chandler et ses trois garçons. Ruth est la mère du meilleur copain de David. Ruth, les enfants l'aiment. Elle traite les garçons comme des grands. Petit à petit, intrigué et fasciné, David se rend compte qu'il se passe des choses étranges chez les Chandler. 

Au début du roman, on baigne dans une atmosphère d'insouciance et de naïveté. Mais très très vite, un malaise s'installe, et il grandit jusqu'à devenir insoutenable.

Impossible de rester de marbre à la lecture de ce roman. Surtout quand on sait que Ketchum s'est inspiré d'un cas réel pour l'écrire (l'affaire Sylvia Likens s'est déroulée en 1965, dans le Midwest). Un roman dur, très dur. Un roman qui nous tiraille les tripes et nous met les nerfs à vif, mais qui il a le mérite de nous pousser à nous remémorer ce à quoi la bêtise et l'indifférence peuvent conduire. 


Sans voyeurisme, ni complaisance, Ketchum n'épargne rien au lecteur. Il le tient la gorge, haletant et bouleversé, jusqu'au dénouement. Une fille comme les autres: un roman coup de poing. 

Une fille comme les autres, Jack Ketchum, Folio, 376 pages, 2013 (pour l'édition de poche).

                                                                                            ★                                                                                               

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

· J'aime m'y promener ·

· visites ·