Le samedi, c'est jeunesse!

mardi, septembre 16, 2014


«J'm'ennuie, j'sais pas quoi faire…» Une litanie si souvent entendue! Une petite fille s'ennuie. Elle est toute seule et elle s'ennuie beaucoup. Jusqu'à ce qu'arrive une patate. Oui, une patate. En plus, c'est une patate qui parle et qui s'ennuie elle aussi. La petite lui propose de jouer avec elle. La patate accepte, presque à contrecoeur. C'est qu'en général, les enfants la laissent indifférente. Elle, ce qu'elle préfère, c'est de jouer avec les flamands roses. 



Piquée au vif, la fillette trouve en elle des trésors d'ingéniosité, une foule de trucs amusants à faire pour prouver à la patate que les enfants ont toujours plein d'idées pour s'amuser. Faire des culbutes, danser, se déguiser en chevalier ou en princesse... Patate n'est pas convaincue du tout. La chute de l'histoire est délicieuse!

À vouloir à tout prix prouver que les enfants sont intéressants et ont plein d'idées pour jouer, la petite fille a oublié qu'elle s'ennuyait. Combattre l'ennui n'est finalement qu'une question de volonté et d'attitude!

Une couverture d'un jaune flamboyant, des illustrations vives, énergiques. Un texte plein de malice, d'une simplicité désarmante qui va droit au but. Un album plein d'humour et d'esprit. Que du bonheur!


Je m'ennuie, Blank Michael Ian (texte) et Debbie Ridpath Ohi (illustrations), Seuil, 40 pages, 2013.



★★★★

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

· J'aime m'y promener ·

· visites ·