L'Enfant caché · Loïc Dauvillier et Marc Lizano

jeudi, octobre 23, 2014


Elsa n'arrive pas à dormir. Elle surprend Dounia, sa grand-mère, en train de pleurer devant de vieilles photos. La fillette lui demande la raison de cette tristesse, la vieille dame raconte…

Cela pourrait n'être qu'une histoire. Mais l'histoire de Dounia devient l'Histoire. Car Dounia n'a pas eu une enfance ordinaire. Être une petite fille juive dans la France de la Seconde Guerre mondiale, c'est avant tout être une survivante, avec son lot de souffrances et de souvenirs douloureux. Après avoir été confrontée à l'humiliation de l'étoile jaune, au regard des autres, à la disparition de ses parents, à la peur, à la mort, Dounia a survécu.

L'Enfant caché  se penche sur la transmission de la mémoire, en l'occurrence celle de la Shoah, entre une grand-mère déportée, et sa petite-fille. Les mots de Loïc Dauvillier sont choisis avec soin, sans pour autant tomber dans la facilité ou le pathos. Chaque mot sonne juste. Le dessin de Marc Lizano, jamais simpliste, offrent une tonalité particulière à cette histoire. 

Sujet toujours difficile à traiter, L'Enfant caché relève admirablement le défi. Une bande dessinée intelligente, sensible, à mettre entre toutes les mains.

L'enfant caché, Loïc Dauvillier (scénariste), Marc Lizano (dessinateur) et Greg Salsedo (coloriste), Le Lombard, 80 pages, 2012.

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

· J'aime m'y promener ·

· visites ·