Mes chères voisines · Marisa de Los Santos

mercredi, février 04, 2015


Cornelia Brown en surprend plus d'un lorsqu'elle décide de quitter l'agitation de Manhattan pour s'installer dans une banlieue calme et chic avec son mari Teo. Elle espère bien y mener une vie conforme à ses rêves de femme au foyer et, au passage, se lier d'amitié avec de charmantes voisines avec qui elle pourra partager recettes et potinages. 

Cornélia déchante vite! L'accueil qui lui est réservé est loin d'être aussi chaleureux que celui auquel elle aspirait. Pas assez blonde, pas assez lisse, la langue bien déliée, il semble qu'elle n'ait pas le profil requis pour se fondre dans le moule de ce monde aseptisé, ultra conservateur. Petit à petit, elle découvre des secrets bien gardés à l'abri des façades impeccables et des pelouses manucurées. En somme, tout n'est pas si jojo au pays des Desperate Housewives de banlieue. Derrière ces vies en apparence si rangées se dissimule plus d'un secret...

À travers des portraits de femmes tout en nuances, Marisa de Los Santos révèle les fêlures d'une société obsédée par les apparences. Même si ça manque un brin de profondeur, ça n'en demeure pas moins un roman fort réjouissant. Un premier roman à découvrir, une auteure à suivre.

Mes chères voisines, Marisa de Los Santos, Livre de poche, 544 pages, 2011. 

laissez-vous tenter

6 commentaires

  1. En VO dans ma pile à donner depuis plusieurs années! C'est drôle de tomber sur quelqu'un qui l'a lu!! 😄

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as une pile à donner?! Tu peux le laisser là! Il y a tant d'autres choses à lire...

      Supprimer
  2. On a vraiment l'impression d'être dans DH.... Moi j'ai commencé Le complexe d'Eden Bellwether et j'ai l'impression de me retrouver dans le Maitre des Illusions, très désagréable, j'espère que l'effet va s'escompter ;-)

    @Jules : Une pile à donner ? je suis preneuse (en vo aussi) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Electra, je te souhaite qu'il s'estompe, cet effet! Bonne suite avec Eden...

      Supprimer
  3. lu il y a un moment déjà: souvenir loin d'être impérissable alors que la 4ème de couverture était bien alléchante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Divertissant, sans plus. C'est le souvenir que j'en garde! Comme tu l'écris, la 4ème laissait présager autre chose...

      Supprimer

· archives ·

· visites ·