David Waldorf · Trailer Park série

jeudi, juillet 16, 2015


Trailerpark de Russell Banks et La fille de Tupelo Hassman dépeignent admirablement bien, chacun à leur façon, la vie dans un trailer park. David Waldorf la dépeint aussi, cette vie, mais en photos. En 2006, le photographe américain a passé près d'un an dans un trailer park à Sonoma, en Californie, afin de capturer l'essence de la vie de ses résidents. Il a investi beaucoup de temps dans leur communauté, a gagné leur confiance, pour présenter des portraits intimes de leur vie quotidienne. Là où certains pourraient voir la misère, Waldorf voit une communauté tricotée serrée, où tout le monde connaît tout le monde, se voisine et s'entraide. Il jette un regard empreint d'humanité sur cette communauté peuplée d'assistés sociaux, de toxicomanes, de retraités et de travailleurs migrants. Que ce soit une femme posant dans sa robe de mariée ou un garçon affligés par une maladie de peau, la série Trailer Park est un voyage complexe dans un monde souvent montré uniquement dans ses stéréotypes misérabilistes.






Pour voir un aperçu de son travail, il faut faire un tour dans son portfolio.

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

· J'aime m'y promener ·

· visites ·