Akissi: une enfance à Abidjan

dimanche, septembre 06, 2015


J'ai adoré découvrir Abidjan par la lorgnette des six tomes d'Aya de Yopougon. Après s'être penchée sur la vie d'une jeune ivoirienne de dix-neuf ans, Marguerite Abouet s'attaque, avec la série Akissi, à un autre pan de son histoire personnelle: son enfance. Elle raconte l'histoire d'une gamine dégourdie, intrépide, à qui rien ne fait peur. Qu'il s'agisse de jeter un sort à son maître d'école ou d'attraper des poux afin que sa mère arrête de la coiffer, Akissi ne rate jamais une occasion de faire palabre. Difficile de résister à ce petit tourbillon sur pattes, à cette gamine espiègle et allumée.

Tant Akissi qu'Aya de Yopougon ont été écrits dans le but de montrer l'Afrique sous son vrai jour, loin des clichés dévalorisants et de la vision folklorique véhiculée par les contes et les légendes. Le trait de Mathieu Sapin s'inspire du fabuleux univers graphique de Clément Oubrerie, illustrateur d'Aya. Un univers chaud, rythmé, nuancé. Pas de vision idyllique de la Côte d'Ivoire ici, pas de misérabiliste non plus. La vie, comme elle va, comme elle vient, avec ses joies, ses peines et ses tracas. Les histoires courtes - six pages chacune - permettent d'aborder différentes facettes de la vie quotidienne. Les dialogues sont dynamiques et souvent très drôles.



Voilà une bd à la fois originale par son contexte géographique (culture africaine, marchands de rues, costume traditionnel des femmes) et universelle par le sujet, les jeux, les bêtises, les amis et le regard enfantin sur la vie. Quelques pages bonus clôturent l'album avec un lexique en image d'expressions ivoiriennes et la mystérieuse recette des crottes de bique au coco. Savoureux!

Cette édition réunit les trois premiers tomes de la série. Cinq tomes sont parus jusqu'à maintenant.

Akissi, Marguerite Abouet (scénario) et Mathieu Sapin (illustrations), Gallimard, 144 pages, 2014. À partir de 8 ans

Vous pourriez aussi aimer

10 commentaires

  1. Réponses
    1. Celui-ci est pour les jeunes. Tu connais «Aya de Yopougon»? C'est fabuleux!

      Supprimer
  2. Ma fille est fan ! Je préfère personnellement les "aya" ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'ai un gros faible pour les "Aya". Mais de lire les "Akissi" aux côtés de ma sauterelle, c'est un grand bonheur de lecture!

      Supprimer
  3. J'ai tellement aimé Aya!!! (tu sais, j'ai passé quelques petites semaines à Abidjan, ambiance...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques petites semaines à Abidjan? Rien de moins! Alors là, tu me rends franchement jalouse...

      Supprimer
  4. J'ai lu les deux premiers et je préfère quand même largement Aya. On va dire qu'Akissi, c'est un poil trop enfantin pour moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr! "Akissi" est destiné aux jeunes. C'est la p'tite soeur d'Aya. C'est une sacrée bonne bd jeunesse, qui change de celles qui présentent une petite fille blanche, blonde aux yeux bleus!

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé les Aya, je note Akissi pour quand ma puce aura 7-8 ans :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou avant 7-8 ans, si tu le lis avec elle. Ça vous plaira!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·