Les nomades américains sous le regard de Daryl Peveto

jeudi, octobre 08, 2015


Les communautés de nomades, aux États-Unis, sont de plus en plus nombreuses. Le photographe américain Daryl Peveto s'est penché sur l'une d'elle: Slab City. Situé dans le sud-est de la Californie, à quelques kilomètres du strass et des paillettes de Palm Springs, Slab City est une ancienne base militaire désertée par l'armée, mais où il reste les fameux «slabs», les dalles de ciments, d'où le nom de Slab City.

Slab City inspire une image de violence: violence faite à l'environnement et violence du parcours de vie de ses résidants. Les habitants de Slab City forment une communauté à laquelle chacun choisit d'adhérer. La liberté est le maître mot ici: chacun fait ce qui lui plaît et personne ne trouvera à redire. Il n'y a ni loi, ni contrôle, ni police. Derrière cette image de violence se cache une toute autre réalité, qui met en relief une communauté fondée sur l'entraide et la débrouillardise.

Pour visionner le projet de Daryl Peveto, allez sur le site du photographe, cliquez sur Projects, puis sur American Nomads.




laissez-vous tenter

10 commentaires

  1. J'aime quand tu écris ce genre de billets ... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu apprécies! J'espère que ça va mieux, toi.

      Supprimer
  2. Un article très intéressant merci beaucoup :) !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime aussi ! Je devrais montrer plus les expos de photo où je vais,d'ailleurs j'en ai une sous le coude ! bon dimanche

    RépondreSupprimer
  4. Hou Hou, le p'tit duc aime cela, tu as mis le doigts où cela fait mal, loin de Disney Land... Loin du rêve Américain que l'on nous a vendu... Moi j'aimais bien Donald :) Un oiseau à plume comme moi... Super billet, @bientôt, Grybouille.

    RépondreSupprimer

· archives ·

· visites ·