Le samedi, c'est jeunesse!

dimanche, octobre 04, 2015


Un nouvel album d'Alex T. Smith? Bonheur en vue. Le pari était risqué: détourner l'histoire vue et revue du Petit Chaperon rouge… C'est avec brio que le Britannique a relevé le défi. Il a su élever le conte classique à un haut niveau d'ingéniosité, avec cette version brillamment exécutée du Petit Chaperon rouge, sauce africaine.

Accompagnée de sa chèvre, Lili-Rouge se rend au chevet de sa tante Rose, couverte de boutons. La savane africaine remplace la traditionnelle forêt et donne lieu à une ménagerie loufoque: girafes, crocodiles, singes, termites, éléphants, hippopotames, phacochères, mignonnes mangoustes. Repos bien mérité à l'ombre d'un grand arbre pour Lili-Rouge. C'est à ce moment que le gros méchant lion fait son apparition et élabore un plan.

Lili-Rouge n'est pas née de la dernière pluie. Arrivée chez tante Rose, elle sent l'arnaque. Ne se laissant pas duper par le lion, elle lui donne une bonne leçon: elle lui tresse la crinière, l'oblige à se brosser les dents, lui déniche une chemise de nuit moins démodée et lui demande de se changer. C'est avec des beignets qu'elle le récompense de sa bonne conduite.




Coup de cœur pour cet album loufoque, subversif, inspirant. Sur chaque double page, les couleurs vibrantes créent un sentiment de chaleur ensoleillée. Le dynamisme de l'écriture, les jeux typographiques, le découpage du texte contribuent à faire mouche. Les p'tits loups se plairont à repérer les petits détails insolites: la girafe à lunettes, les crocodiles amateurs de thé, les hippopotames et leur tuba. 

Un super album pour montrer aux p'tits loups comment tordre un conte et utiliser son imagination pour dépoussiérer un classique. Ma sauterelle a pris un malin plaisir à comparer les deux histoires et constater que le papa épicier a remplacé la traditionnelle maman, que la tante boutonneuse a pris la place de la vieille mamie, que le gros méchant lion n'est pas le vilain loup, que la savane africaine a remplacé la forêt. 

Un incontournable à ne pas manquer.

Lili-Rouge et le gros méchant lion, Alex T. Smith, Scholastic, 32 pages, 2015.    À partir de 4 ans.

Vous pourriez aussi aimer

10 commentaires

  1. J'ai hâte que mon neveu sache lire pour lui faire découvrir toutes ces histoires ! Pour l'instant, il fuit lorsqu'on lui montre un livre .. (normal Tchoupi apprend à faire dans le pot...) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque chose en son temps. Et Tchoupi, c'est tout de même mieux que Petit ours!

      Supprimer
  2. Je suis toujours ébahie par les détournements de contes. On croit avoir tout lu, tout vu, tout fait, et puis finalement quelqu'un arrive avec une petite bombe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste! Ici, c'est bien une petite bombe. Smith n'a pas seulement dépoussiéré le conte classique, il l'a carrément mis au goût du jour, dans un tout autre contexte culturel.
      Un seul petit bémol... Je me demande bien ce qui est arrivée aux boutons de la tante!

      Supprimer
    2. C'est le moment d'écrire à l'auteur!!!!

      Supprimer
    3. Après une deuxième lecture avec ma sauterelle, nous avons trouvé la réponse (en fait, c'est plutôt elle et sont oeil de lynx qui l'ont trouvée)!

      Supprimer
  3. Une belle idée et un album simplement magnifique !

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai adoré aussi celui-là! J'ai vraiment aimé la réécriture et le fait que la miss s'aperçoive du truc! Et les détails... et les couleurs! Top!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Top! Tu le dis. Une réécriture vraiment originale. Dans le paysage de la littérature jeunesse actuelle, Alex T. Smith fait de grandes et belles choses.

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·