Qui a peur du grand méchant livre?

lundi, octobre 24, 2016


J'avoue avoir un petit faible pour les tags. Repéré chez Fanny du blogue Mes pages versicolores il  y a un bout de temps, j'ai eu envie de me prêter au jeu. Le principe est simple, citer cinq pavés épeurants de plus de 600 pages et cinq petits romans coups de coeur de moins de 200 pages. Je déroge un peu à la règle et ajoute cinq pavés que je ne lirai jamais et cinq pavés coups de cœur. C'est parti!


5 PAVÉS ÉPEURANTS


L'infinie comédie – David Foster Wallace
La réputation de ce roman culte n'est plus faire. J'ai lu quelques nouvelles de David Foster Wallace, mais je ne me suis jamais attaquée à ce pavé. Presque 1500 pages, avec des notes en bas de page à n'en plus finir… Ce n'est pas pour demain, mais un jour!

2666 – Roberto Bolaño
Ce roman monstre, labyrinthique, me fait très peur. Mais je compte bien, un jour ou l'autre, découvrir l'œuvre de cet auteur chilien incontournable.

Le fils – Philipp Meyer
Si son poids me fait peur, son sujet ne m'effraie pas une miette. J'ai eu un gros coup de cœur pour le premier roman de Philipp Meyer, Un arrière-goût de rouille. Pour Le fils, j'ai juste besoin d'un peu plus de temps.

Skippy dans les étoiles – Paul Murray
Ce roman irlandais est celui qui me fait le moins peur. J'ai lu le premier chapitre (un ado s'étouffe en mangeant un beigne!) et ça augurait bien. J'ai freiné devant le nombre de pages (un petit 677) et remis la lecture à plus tard.

La montagne en sucre – Wallace Stegner
J'ai commencé sa lecture à deux reprises, mais je n'ai jamais dépassé le troisième chapitre. Comme si ce n'était jamais le bon moment. Pourtant, l'intrigue m'intéresse et je compte bien découvrir un jour l'œuvre de Wallace Stegner.


5 PETITS ROMANS


Rien – Janne Teller
Un ado, perché dans un arbre, déclame que la vie est dépourvue de sens. Une bande d'élèves tenteront de lui prouver le contraire. Jusqu'à l'irréparable. Un roman fort et stupéfiant, qui m'a marquée.

Harold et Maude – Colin Higgins
Cette histoire d'amour-amitié singulière entre un ado obsédé par le suicide et une vieille dame déjantée me revient souvent en tête. Tant le roman que le film sont inoubliables.

Bord de mer – Véronique Olmi
Une mère sans-le-sou, ses deux enfants, et une sortie au bord de la mer. Un petit roman coup de poing qui m'a laissée coi.

Un homme qui dort – Georges Perec
Ce roman initiatique sur le sens de la vie m'a bouleversée. Une lecture formatrice de mon adolescence. Et c'était le premier roman écrit à la deuxième personne du singulier que je lisais.

La petite fille qui aimait trop les allumettes – Gaétan Soucy


5 PAVÉS QUE JE NE LIRAI JAMAIS



5 PAVÉS COUPS DE COEUR

Ces cinq pavés ne me font plus peur. Je les ai adorés (sauf un), ayant eu toute la misère du monde à les refermer.


Je ne tague personne, mais si ça vous dit…

laissez-vous tenter

24 commentaires

  1. Pour les pavés que tu ne liras jamais, laisse toi changer d'avis pour Tolstoï et Proust, les trois autres, pas envie non plus ! J'ai tenté Joyce quand même ....
    Tu sais que les origines de Gus et Call sont parues à cette rentrée ? Je viens de le terminer ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pour les origines de Gus et Call. Tu te doutes bien que le roman est dans ma PÀL! Hâte de lire ton billet. Je changerai peut-être d'avis pour Tolstoï, mais Proust? Peut-être si je me retrouve échouée sur une île déserte et qu'il n'y a rien d'autre à lire!

      Supprimer
  2. J'aime aussi beaucoup ce post. Peut-être me laisserai-je tenter...
    Si à l'époque j'ai beaucoup aimé les corrections, je suis incapable de dire aujourd'hui de quoi ça parle!!! Le pavé qui m'a le plus frappée, c'est incontestablement les bienveillantes de Jonathan Littell. Et ça, je peux encore dire des années après avec force détails ce qu'il en est du sujet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, laisse-toi tenter. Je suis curieuse de voir le résultat.
      Il ne te reste rien des "corrections"? Moi, le vieil homme dans le sous-sol, assis dans son vieux fauteuil... Je le vois devant moi!
      "Les bienveillantes" me tente depuis fort longtemps. Un jour, assurément...

      Supprimer
    2. Bon, pour les bienveillantes, il faut être prête: c'est un livre choc, très déstabilisant car très documenté, avec des scènes insupportables.

      Supprimer
    3. Je pense savoir à quoi m'attendre et... je suis capable d'en prendre!

      Supprimer
  3. oh il est génial ce tag donc je vais te le piquer ! pour les pavés que tu as adorés, j'en reconnais plusieurs et ceux que tu ne liras jamais, j'en ai lu un (et un autre en version courte) ..

    pour tes choix, Harold et Maude, il faut le lire tu as raison et sinon trouve du temps pour le Fils de Meyer ! s'il faut en lire un dans la liste, please, prends celui-ci !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pique-le moi.
      Quels classiques as-tu lu parmi ceux que je montre?
      Mon prochain pavé à lire: "Le Fils" de Meyer. C'est certain!

      Supprimer
  4. j'ai commencé le Fils cet été et j'ai abandonné au bout de 100 pages. L'ampleur du livre sûrement. A retenter. En revanche, Proust me fait peur mais je compte bien m'y atteler un jour ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courageuse de t'atteler à Proust... Tant qu'à m'atteler, je préférerais m'attaquer à Balzac, pour le côté social, moins introspectif!
      Je crois qu'il faut persévérer avec "Le fils", surtout si tu es sensibles au sujet.

      Supprimer
    2. le Fils attend sagement que je le reprenne dans le giron maternel ;) Peut-être cet hiver.

      Supprimer
    3. Moi aussi, ce sera sans doute cet hiver!

      Supprimer
  5. Le fils est dans ma pal depuis sa sortie, il faudrait que je trouve le temps de m'y mettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi. Toujours à chercher le temps...

      Supprimer
    2. MON DIEU ! Jérôme aussi ????

      Supprimer
    3. Ouf! Du coup, je me sens mon coupable. Et toi, tu as repris ta lecture de "Un arrière-goût de rouille"?

      Supprimer
  6. Je suis "touchée" que tu aies repris ce chouette tag! J'avais adoré le faire.
    "le fils" est dans ma Pal depuis peu et je ne compte pas le sortir maintenant, un jour oui.
    Pour ceux qui te font peur, j'en ai lu aucun et honnêtement Proust me fait vachement peur! par contre j'ai lu les Misérables pendant mes études de littérature romane et ça a été un vrai coup de coeur!

    "La petite fille qui aimait trop les allumettes " m'avait déjà tapé dans l'oeil.

    et pour tes coups de coeur, je reconnais Franzen! ;-) "City on fire" m'attend encore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'avoir mis ce tag sur la table, sans quoi je serais passée à côté! Très agréable à faire.
      J'attends les prochaines vacances pour plonger dans "Le fils".
      Si tu as la chance, mets la main sur le roman de Gaetan Soucy. On en sort pas indemne!

      Supprimer
  7. Oh Proust, mais tu n'es pas obligée de lire tout d'un coup! Le premier volume fait dans les 300/400 pages donc pas un pavé. Pour guerre et paix... là c'est du pavé, OK. Il y a de si chouettes passages...
    Les misérables ! il faut vérifier, tu connais sans doute plein de passages!
    Ulysses : hum, je stagne page 400 depuis des mois, je mélange les personnages (en fait, ils ne m'intéressent pas;..)
    2666 démarré abandonné
    L'infini comédie : pareil , l'impression de lire des nouvelles (excellentes) mais pas assez pour du suspense
    Stegner : mon chouchou forever, mais je n'ai pas commencé par ce titre, allez, lis La vie obstinée, c'est court et vraiment vraiment incontournable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! avec toutes les lectures qui m'attendent, je doute d'arriver aux classiques avant ma retraite! Mais je prends bonne note de tes conseils.
      Et pour "2666" et "L'infini comédie", ça ne m'encourage pas. Je fais bien de suivre mon instinct et d'en repousser la lecture!
      Par contre, je note (et souligne) "La vie obstinée" pour découvrir ton chouchou. Merci!

      Supprimer
  8. Bon je n'ai qu'un seul petit commentaire gentille dame: ne reporte plus la lecture de ''Le Fils'' car tu te prives d'un grand moment de lecture. Oui, oui. crois-moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te fais entièrement confiance et je n'y manquerai pas. Mon but? Le lire d'ici le 1er janvier 2017!

      Supprimer
  9. je te rejoins pour les 2 Franzen... des coups de coeur pour moi aussi. C'est ce qu'il y a de bien, avec les pavés : le fait qu'ils nous fassent en rend la lecture sans doute d'autant plus jubilatoire lorsqu'ils répondent à nos attentes. Sur les 5 que tu as l'intention de lire, je n'ai lu que 2666, et je ne le regrette pas. Tu pourrais peut-être, avant de l'entamer, découvrir Bolano avec des titres moins longs ? Cela te permettra de savoir si tu adhères à son ton assez particulier..

    Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin, quelqu'un qui ose avouer haut et fort qu'il aime ces deux romans de Franzen sans réserve!
      Merci pour le conseil sur Bolano. Je vais attaquer un roman moins ambitieux, histoire de me faire les dents!

      Supprimer

· archives ·

· visites ·