Bilan mensuel · avril 2017

dimanche, avril 30, 2017


Je n'ai pas cessé de lire, je n'ai pas moins lu et pourtant, le mois d'avril a été assez riquiqui côté lectures. Ce sera donc un bilan short and sweet. 

Cinq 1/2 romans lus ce mois-ci, parmi lesquels trois coups de coeur, deux déceptions et trois abandons. Un bilan en vraies dents de scie... Du côté des coups de coeur, c'est le roman de David Joy qui retient le plus mon attention. Après trois abandons, il me fallait une valeur sûre. Je me suis donc remise en scelle avec Indian Killer de Sherman Alexie. La magie a opéré. Puis, grande joie à la lecture de L'autre Jeanne, le nouveau roman de Marie Larocque (dont je reparlerai sous peu). Déceptions pour L'hiver dans le sang, mon premier James Welch, ainsi que pour Les inséparables, le nouveau roman de Stuart Nadler (billet à venir).


Trois abandons, c'est beaucoup. Dans les trois cas, c'est mon incapacité à plonger qui est responsable. J'attendais beaucoup de No home. Le roman de Yaa Gyasi en a emballé plusieurs, mais m'a laissée sur le bas côté. Le style de l'intriguant Deuil tardif des camélias m'a laissée indifférente et je n'ai pas eu envie de poursuivre. Pour Ceux du futur, c'est peut-être une question de mauvais timing. Sans doute le manque d'envie de lire (encore) un roman post-apocalyptique! 


La nouvelle revue littéraire America, je la voulais. Pas étonnant, la littérature américaine est celle que je préfère. Ne l'ayant pas trouvée au Québec, j'ai proposé un échange à Virginie. De bois debout de Jean-François Caron a peut-être croisé la revue dans l'avion! America est enfin arrivé ici! Hâte de m'y plonger...

Je suis passée en coup de vent au Salon du livre de Québec. Coincée entre une grasse matinée et le cours de gymnastique de ma sauterelle. Pas le temps de butiner. J'ai filé tout droit au stand de La Peuplade faire le plein et rencontrer mes deux auteurs chouchous de la maison: Christian Guay-Poliquin (Le fil des kilomètres et Le poids de la neige) et Jean-François Caron (De bois debout). Puis, un sprint pour rencontrer Lolita Séchan et faire dédicacer Les brumes de Sapa (Delcourt) en discutant de... chats! 

La joie d'ouvrir sa boîte aux lettres. Recevoir Le saut oblique de la truite (Phébus), le premier roman de Jérôme Magnier-Moreno. Quelle générosité et quelle douce attention. Tant le livre que l'enveloppe personnalisée sont magnifiques. Joie de gagner une des Pépites de Noukette et Jérôme. Au programme, La piscine était vide (Actes Sud junior), de Gilles Abier, m'attend.

Pour les nouveaux arrivages... J'ai failli faire une crise de nerfs en rassemblant les nouveaux livres arrivés ce mois-ci. Quinze livres! Je me demandais, aussi, d'où venait le trou dans mon porte-monnaie! 


Bon ben, finalement, ce n'était pas si short and sweet que ça. J'en avais plus long à dire que je le pensais!

De votre côté, quelle(s) lecture(s) a marqué votre mois d'avril?

Vous pourriez aussi aimer

35 commentaires

  1. De mon mois d'avril je retiendrai 3 livres : Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Son frère de Philippe Besson et Profession du père de Sorj Chaladon. Pas de roman américain cette fois, ça change un peu... Ah mais non, il y a aussi Aquarium de David Vann.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai noté "Tropique de la violence" après être passé chez toi. Mais, comme tu le sais, je vais attendre sa sortie en poche. "Aquarium"! Je vais attendre sa parution en poche et retenter le coup (J'ai vendu mon grand format!) Parce que ça reste Vann et que j'ai l'habitude de tout lire de lui...

      Supprimer
  2. Dans ta liste je suis bien tentée par le David Joy...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun doute (enfin presque) qu'il te plairait. Et en plus, il vient de paraître en poche. Tu ne perds rien d'essayer (et de m'en redonner des nouvelles!).

      Supprimer
  3. Bon, je suis presque contente, tes "abandons" ne sont ni dans ma PAL ni dans ma liste à lire. Ils ne m'attirent pas, c'est parfait! (ma dernière virée en librairie m'a coûté un bras et une jambe alors... ;) on se réjouit comme on peu! )
    Christian Guay-Poliquin, j'adore sa plume. Je veux déjà relire ses livres. Vraiment cet auteur-là est génial! De bois debout est dans ma PAL.
    Pour les autres, j'en ai noté quelques uns comme tu le sais (Ce que savent les saumons, Tu aimeras ce que tu as tué, Loin de la violence des hommes) mais ce seront des emprunts.
    Je vais surveiller tes avis pour le Flannery O'Connor dans ma liste depuis je sais pas au moins 10 ans!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De fait, c'est une bonne raison de se réjouir! Christian Guay-Poliquin... Coup de coeur pour ses livres et pour l'auteur. J'ai eu le bonheur de le rencontrer au dernier Salon du livre de Québec. On a échangé sur sa thèse en cours et sur son prochain roman. Passionnant.
      Pour te dire à quel point j'ai aimé "De bois debout", ça se dit pas. J'irai jusqu'à dire que l'univers et Caron et de Guay-Poliquin ont des liens de parenté.
      Imagine... j'ai abandonné après deux nouvelles "Loin de la violence des hommes". Incapable d'aller plus loin. Le bar de danseuses, l'homme battu, la poupée gonflable... Je suis restée en dehors. J'aurais aimé avoir de la compassion pour ces hommes, mais ils m'ont fait pitié (et j'aime pas ce sentiment).
      Pour le Flannery O'Connor, ça doit faire au moins 10 ans moi itou qu'il était noté. Là, la soupe était chaude. J'ai craqué! À suivre...

      Supprimer
  4. Ah et je viens de voir ta question en fin d'article...
    En avril j'ai lu pas mal de choses mais j'en retiens trois: Dodgers de Bill Beverly que j'ai vraiment bien aimé. Ça c'est mon genre de roman. Ensuite Gravesend de William Boyle dont on avait parlé un peu. Ça aussi, c'est noir et c'est un peu dans la même veine que Dodgers. Finalement, Alex Woods face à l'univers de Gavin Extence m'a beaucoup plu. C'est une belle histoire d'amitié, de science, un joli roman un peu fourre-tout qui m'a donné envie de lire Kurt Vonnegut. Faut que j'essaie ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fameux "Dodgers"! Il est dans ma PAL, tout prêt d'en sortir. Selon le billet lu chez Electra (qui a eu le coup de foudre pour son personnage principal), j'ai l'impression que ce personnage et celui dans le roman de David Joy ont des liens de parenté. Bref, j'ai tellement aimé "Là où se perdent les lumières" que je ne vais pas tarder à lire "Dodgers". "Gravesend" est noté. Si tu me dis qu'il est un peu dans le même veine que "Dodgers", il va rejoindre ma pal dans pas long!
      Mouiais... pour "Alex Woods face à l'univers", je suis moins tentée...
      Dis-moi, écris-tu encore sur tes lectures? Si oui, où puis-je te lire?!

      Supprimer
    2. Non, je n'écris plus sur ce que je lis. Ça c'est derrière moi, je pense que je l'ai suffisamment fait. Ça ne m'empêche pas d'aimer parler livres, mais plus du tout sous forme de blogue ou d'articles, pour plein de raisons ;)

      Supprimer
  5. Ah Dodgers !! j'aime toujours autant ce roman et son personnage - je suis l'auteur de près et il a encore reçu un prix (youpi) bon sinon désolée pour les abandons, mais parfois la magie n'opère pas - moi pas mal de coups de coeur mais bizarrement je ne trouve plus le temps pour rédiger les billets, mais hâte d'en parler : le roman de Jon Sealy et un mémoire de Jesmyn Ward - je viens de finir un roman émouvant (à la recherche de la vérité), j'ai enchainé avec un autre, mais peut-être un peu trop vite car pas de coup de coeur ...
    voilàààààà
    bon sinon c'est amusant de voir qu'on a le même recueil de nouvelles (saumon) dans notre Pàl !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien lire à nouveau quelque chose comme Dodgers. C'était très bien. J'espère que l'auteur écrira encore (et que ce sera traduit).

      Supprimer
    2. J'y viens très bientôt, à "Dodgers"! J'ai hâte de savoir, pour Jesmyn Ward. Ben oui, amusant de voir qu'on a le même recueil de nouvelles (saumon). Comment es-tu tomber dessus? Sinon, j'ai abandonné "Loin de la violence des hommes". Voir le pourquoi plus haut!!!

      Supprimer
  6. En avril, je retiens Pivot de Marie-Ève Cotton! Un roman québécois, je m'étonne moi-même! :) Bon mois de mai, c'est le mois de Marie! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ton billet et j'avoue que ton enthousiasme est contagieux. Je l'ai reçu il y a peu. Je devrais m'y pencher dans pas trop long. C'est vrai que ça faisait un bout qu'il n'y avait pas de roman québécois chez toi.
      Ben oui, c'est le mois de Marie! Je vais doublement fêter ça...

      Supprimer
  7. En avril, moins de lectures pour moi aussi ! Un coup de coeur (Les garçons de l'été, de Rebecca Lighieri), un abandon (un polar gothique espagnol avec un vampire...).
    J'avais aimé No home, mais c'est vrai que la généalogie avait menacé de me perdre au début de ce roman..
    Dans tes "à lire", j'ai beaucoup aimé le roman de Franklin et aussi le dernier Bertholon, et j'ai aussi Les 12 tribus d'Hattie sur ma PAL !
    Contente que tu aies reçu América !! Ton roman québecois doit encore être dans l'avion, je l'attends ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens de ton billet sur le polar gothique! Je sens que j'aurai aussi abandonné!
      Merci encore tellement pour la revue! Je la feuillette, butine et attends d'avoir un peu de temps pour la lire d'une page à l'autre. Elle dort même prêt de moi!

      Supprimer
  8. J'ai noté le David Joy ;) Pour No Home il me fait vraiment envie et j'espère qu'il ne me décevra pas également, à voir...
    En ce qui concerne tes petits nouveaux, beaucoup de jolies choses! Coeur-Naufrage est celui qui me tente le plus et que je pense m'acheter très bientôt ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de noter le roman de David Joy. Vraiment! Pour "No Home", si ça peut te rassurer, je fais cavalière seule dans ma déception! C'est bon pour toi, ça!
      "Coeur-Naufrage" sera mon premier Bertholon. Curieuse de découvrir cette auteure (assez) prolifique. Toi, tu en as lu d'autres d'elle?

      Supprimer
  9. Tes trois abandons m'étaient inconnus, donc pas de regrets, parce que moi aussi j'ai fait un gros trou dans mon porte monnaie ce mois ci .... Et je crains bien que le mois prochain ne soit guère économique vu qu'en juin, c'est le festival "Etonnants voyageurs" de Saint Malo et que tous les ans, j'en reviens avec une sacrée pile ! Et le David Joy me tente bien ...Pour ce mois d'avril, ce que je retiendrais serait "Souviens toi de moi comme ça" et aussi "Tout ce qu'on ne s'est jamais dit", pas mal du tout ! Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! La chance... Il a l'air tellement bien, ce festival. Et à Saint-Malo en plus (j'y suis allée il y a une petite dizaine d'années et j'ai adoré).
      David Joy... J'aimerais bien te lire sur ce roman. Craque donc!
      J'ai acheté "Souviens toi de moi comme ça" après avoir lu ton billet. Et pour "Tout ce qu'on ne s'est jamais dit", je viens de mettre la main dessus, en poche. C'est tout bon, donc!

      Supprimer
  10. PAs beaucoup de lectures pour moi en ce mois d'avril. Céleste NG me fait envie depuis un moment et J4avais adoré le roman l'homme aux lèvres de saphir de Lecorre. Mais je ne sais pas comment sont ses autres romans, je suis curieuse de savoir si tu vas aimer ! Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien aimé Lecorre et découvrir par la suite ses autres romans. En tout cas, je note pas loin "L'homme aux lèvres de saphir".

      Supprimer
  11. J'ai le ''verbomoteur'' au ralentit ces temps-ci alors, je commente très peu mais je continue de lire tes jolis et intéressants billets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben alors, qu'est-ce qui se passe de ton côté? Je commente peu moi aussi, mais je continue de te lire fidèlement. Je tiens à ce que tu le saches!

      Supprimer
  12. ahhh génial, tu as le Céleste NG :) :)

    Mon coup de coeur d'Avril c'est "L'homme qui mit fin à l'histoire" de Ken Liu...sinon j'ai vraiment beaucoup aimé "Wild", "Juliette" le roman graphique de Camille Jourdy et "Sur les hauteurs du mont crève-coeur".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le Céleste NG... Ben, après avoir lu ton billet, c'était difficile de passer outre, hein!
      J'avoue être étonnée pour le Ken Liu. Je n'ai pas souvent vu de sf par chez toi. Raison de plus pour m'y intéresser. Tu ne cesses de me surprendre (agréablement!).
      Je ramasse des sous pour le Camille Jourdy! Quant à "Wild", j'avais aussi beaucoup aimé. Marquant, ce roman... Je n'ai pas lu "Sur les hauteurs du mont crève-coeur", mais j'ai lu 3-4 romans de Thomas H. Cook et je n'ai jamais été déçu. Il faudra que je remette ça!

      Supprimer
  13. J'espère que tu aimeras autant Hérvé Le Corre que moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi! Noté à cause ou grâce à toi! À voir.

      Supprimer
  14. Je n'ai pas lu Coeur-naufrage mais j'en ai entendu beaucoup de bien, paraît-il qu'il est très émouvant !
    Trois coups de coeur pour moi en avril : les romans d'Emmanuel Dongala, Maryam Madjidi et Louis-Philippe Dalembert. Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu autant de coups de coeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens à "Coeur-naufrage" après ma lecture en cours. Ce sera mon premier Bertholon.
      J'avoue que trois coups de coeur en un mois, c'est fort!
      "Marx et la poupée" me fait de l'oeil depuis sa sortie. Je sens que je ne tiendrai pas longtemps!

      Supprimer
  15. Le David joy est arrivé chez moi!! je te tiens au courant ;) Tu avais été très convaincante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me très fais plaisir, là. J'ai tellement aimé ce roman. Il figurera dans mon top 10 de l'année! Tiens-moi au courant.

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·