Des couvertures sous toutes les coutures

mardi, mai 23, 2017


J’adore les couvertures de livres. Pas étonnant que j'aie eu envie de me prêter au jeu du dernier tag de PKJ. Je me suis bien amusée! Bon, maintenant, comme tous les goûts sont dans la nature, mes choix se révèlent donc hyper subjectifs.

1 · Quel livre de votre bibliothèque a, selon vous, la plus belle couverture? 
J'ai acheté ce roman sans lire le résumé et sans rien connaître l’auteur. C’est le seul souvenir livresque que j’ai rapporté du Portugal. Dommage que le contenu m’est à ce point déçue. En fait, je n'ai pas compris grand chose!

2 · Quel livre vous fait très envie à cause de sa belle couverture?
Cette réédition en poche me fait très envie mais, comme j’ai le grand format dans ma pal, je vais être raisonnable et me contenter de l'admirer. Je dois avouer que les nouvelles couvertures de la collection «Totem» de Gallmeister sont toutes plus tentantes les unes que les autres.

3 · Un livre dont la couverture française est, selon vous, plus belle que la couverture VO.
Les romans publiés aux éditions Marchand de feuilles attirent toujours mon œil. Dommage, je suis souvent déçue par leur contenu. Mais cette fois, ce roman m’avait beaucoup plu. Et grâce à cette couverture, j’ai découvert l’œuvre de Janet Hill.
Disons que je n’aurais pas craqué pour la version originale…

4 · Un livre dont la couverture VO est, selon vous, plus belle que la couverture française.
Alors là, ce n’est pas le choix qui manque! J’ai d’ailleurs souvent tendance à préférer les couvertures en VO. Une chance que je ne lis pas en anglais. Trois exemples.

5 · Un livre dont la couverture reflète parfaitement le roman.
Trop difficile de trancher! Deux plutôt qu'une.



6 · Un roman dont la belle couverture n'a aucun rapport avec l'histoire.
Edward Hopper serait-il le peintre américain dont l’œuvre est la plus souvent représentée pour illustrer un roman? J'pense bien que oui. Et le résultat n’est pas toujours concluant, comme c’est le cas avec le dernier roman de Stuart Nadler, Les inséparables.
D'autres exemples? Ce n'est pas ça qui manque!


7 · Un livre avec une belle couverture minimaliste.
8 · Un livre avec un belle couverture qui a plein de détails.

9 · Un livre avec une belle couverture qui fait apparaître au moins un visage.
Deux pour un. Autant cette photo de Dorothea Lange me plaît beaucoup comme illustration pour ce classique de Faulkner, autant je suis plus mitigée en ce qui concerne ce choix en gros plan pour illustrer L'histoire de Bone.


10 ·  Un livre avec une belle couverture qui est majoritairement de votre couleur préférée.

11 · Un livre avec une belle couverture dont le visuel est un dessin.
Je n'ai pas encore lu cette trilogie, mais j’ai craqué pour la couverture (et les illustrations à l’intérieur) réalisée par Carson Ellis.

J’ajoute un douzième point : un livre avec une horrible couverture.
Je mettrai ma main au feu que cette couverture a nui aux ventes de ce roman. Et c’est franchement dommage, car l'histoire est passionnante.

Je ne tague personne, mais si ça vous dit, j’aimerais bien découvrir vos choix.

Vous pourriez aussi aimer

29 commentaires

  1. Un post très original et divertissant, mais je n'ai malheureusement pas le temps de me prêter au jeu! Dommage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu beaucoup de plaisir à le faire. Mais il m'a demandé du temps, pas mal de temps!

      Supprimer
  2. Je me laisse moins séduire uniquement avec la couverture qu'auparavant. Celles de Gallimard, avec juste le titre, peuvent tout autant atteindre mon coeur.

    Je trouve que de plus en plus, elles n'ont rien à voir l'histoire. Surtout pour les éditions en poche. Je ne sais pas trop sur quoi ils se basent...

    J'aime par contre les couvertures des éditions moins connues, comme Luce Wilquin en Belgique, ou La Peuplade au Québec par exemple. Celles de Zulma sont superbes aussi!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, les couvertures de Gallimard me plaisent beaucoup. Leur signature est très fort et reconnaissable entre mille. J'aime ce minimalisme.
      C'est vrai que souvent, on se demande qu'est-ce qui justifie le choix d'une couverture. Et on dirait que c'est de pire en pire. Je pense au derniers romans de Stuart Nadler, bien sûr, mais aussi à la version poche de "Tout ce qu'on ne s'est jamais dit" de Celeste Ng. La couverture, que je trouve très réussi, n'a rien à voir avec l'intrigue. Une fille en maillot dans l'eau... La fille dans le roman ne sait même pas nager!
      Je ne connais pas du tout les éditions Luce Wilquin. Je vais aller voir ça de plus près. J'adore aussi La Peuplade. Et Zulma, j'adore! On a les mêmes goûts, on dirait!

      Supprimer
  3. génial ce questionnaire!
    je ne suis habituellement pas fan des couvertures Zulma car je les trouve trop "opaques"et elles n'ont rien à voir avec le contenu du livre, mais j'ai craqué récemment pour celle du dernier Hubert Haddad (Premières neiges sur Pondichéry)
    J'aime beaucoup également celle de "No home" de Yaa Gyasi, et celle de "Comment être seul" de Rebecca Dinerstein.
    Habituellement, je préfère les couvertures des traductions françaises aux couvertures VO (anglaises ou américaines), par ex je préfère la couv de The Girls aux éditions de la table ronde, à la couverture originale...
    Et je me souviendrai toujours de la grosse claque que je me suis prise quand les premiers Actes Noirs sont sortis (ce fabuleux graphisme noir et rouge pour la trilogie Millenium) j'avais l'impression que les couvertures avaient été créées pour moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amusant, non?!
      J'ai jeté un oeil sur le dernier Hubert Haddad. Très réussi.
      Pour "No home", j'ai craqué justement pour la couverture. Mal m'en a pris! Je n'ai pas accroché à l'intrigue et j'ai abandonné.
      J'ai eu le même choc en découvrant les couvertures d'Actes Noirs. Une maquette distinctive très forte et attractive. Ils ont franchement bien réussi leur coup!

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ton billet :)
    Moi, étant très visuelle, très sensible aux images, à la photo, à l'impression que donne une couverture de livre (j'en ressens tout de suite quelque chose) donc les couvertures sont importantes pour moi. Pas seulement d'un point de vue artistique. Tu vois la couverture de Panik, moi elle m'intrigue.
    J'ai horreur des couvertures Gallimard en espèce de beige laid. Sincèrement, j'en lis jamais. Par contre leurs nouvelles couvertures pour la collection Noire de romans policiers, elles m'attirent vraiment beaucoup, avec le cadrage blanc et les photos dans l'ombre.
    Et il y a de belles maisons d'éditions qui soignent leurs couverture ou qui font preuve d'originalité. La peuplade et Alto, j'aime tellement! De bois debout c'est un livre que j'ai envie de traîner partout avec moi. "Physiquement" il est trop parfait ce livre!
    Et puis je craque sur des détails parfois...
    On est faibles nous ici: on flanche souvent juste à cause de la couverture. Mais on a quand même des critères un peu bizarres donc... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, miss!
      Je vois ce que tu veux dire. Mais pour "Panik", rien à faire! Par contre, ils ont bien choisi pour la version poche.
      Moi, je préfère les Gallimard étranger. Pour leur collection blanche (beige - titre rouge), j'aime bien dans la mesure où la facture est reconnaissable entre mille. L'identité visuelle est hyper forte. Juste en la voyant, on sait que c'est un Gallimard. Pour une maison, du point de vue marketing, ce n'est pas négligeable.
      Tu peux te priver de lire un roman parce que sa couverture ne te plaît pas?
      D'accord avec toi, leurs nouvelles couvertures pour la Noire, c'est très réussi.
      La Peuplade et Alto... Ils sont très très forts.
      Les éditions Héliotrope et Quartanier sont aussi facilement reconnaissables, même si je ne suis pas fan. Tu ne dois pas être fan des couvertures du Quartanier?
      "De bois debout" cadre bien avec ton habitat naturel! Quel roman fabuleux. Il sera dans mon top 10 de l'année.

      Supprimer
    2. Je préfère Héliotrope au Quartanier pour les couvertures...
      En ce qui concerne Gallimard, je dois dire que j'en ai rarement lu de cette collection. Oui c'est un coup fort qu'une couverture soit aussi reconnaissable, mais c'est tellement épuré, qu'à part le résumé, je n'ai rien pour m'accrocher dans ce visuel-là. J'avoue que je passe mon tour. Et comme c'est de la littérature française et que je n'en lis pratiquement pas sauf exception, eh bien je n'ai aucun scrupule. Je n'ai donc pas l'impression de me priver tu vois ;)

      Supprimer
  5. un billet très sympa! complètement fan aussi de la collection Totem chez Gallmeister (la nouvelle édition de Lucy in the sky est d'ailleurs en bonne place dans ma biblio ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa à faire, en tout cas, même s'il m'a pris un temps fou!
      J'ai l'impression que les ventes ont monté en flèche depuis la création de cette nouvelle facture de la collection Totem. Moi, en tout cas, je craque fort!

      Supprimer
    2. Je n'ai jamais acheté de Gallmeister avant, parce qu'ici je trouve qu'ils coûtent la peau des fesses... Mais depuis Totem, ouf! Cette collection-là est SUPERBE et en plus, abordable! J'ai envie de tous les avoir!

      Supprimer
    3. C'est vrai que les grands formats de Gallmeister coûtent la peau des fesses. Mais maintenant, avec Totem, ça vaut vraiment la peine de patienter. Tant pour les couvertures que pour le prix.

      Supprimer
  6. super initiative, j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de te revoir par ici! Tu te prêteras au jeu?

      Supprimer
    2. ça ma tente bien je dois avouer :)

      Supprimer
    3. Je serais curieuse de connaître tes choix, et, par le fait même, tes goûts! Allez, prête-toi au jeu!

      Supprimer
  7. Il est sympa ce tag, ça permet de voir pas mal de belles couvertures ^_^
    Je vais peut-être m'y mettre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais très curieuse de découvrir tes choix. Allez, prête-toi au jeu!

      Supprimer
  8. comme tu le sais , j'adore les couvertures ! pour ma part, je tombe amoureuse des couvertures des hardcover américains ! je suis de plus en plus fan - j'adore Gallmeister - et Albin Michel pour sa sobriété. Finalement, j'ai besoin des deux ! je vais te piquer ce tag je pense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gallmeister et Albin Michel sont évidemment dans mes tops! Comme je le disais, je suis contente de ne pas lire en anglais!
      Prête-toi au jeu! J'aimerais bien découvrir ta sélection.

      Supprimer
  9. Intéressant ce tag... J'ai acheté "Panik" avec l'autre couverture (No de série) justement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon choix! La couverture de la version poche de "Panik" est tellement plus réussie. Tu l'as finalement lu?

      Supprimer
    2. Pas encore... Ça viendra :)

      Supprimer
    3. Une belle lecture d'hiver, à lire quand on se les gèle!

      Supprimer
  10. Billet tout en beauté!
    Pour ma part, je suis très sensible aux couvertures, et parfois ça me joue des tours! (Je ne serais pas t'en dire de mémoire!)
    Il y en a quelques unes dans ma bibliothèque que j'adore dont "Les derniers jours de Rabbit Hayes", une édition d'"Alice au Pays des Merveilles", les livres de la maison d'édition Le Rouergue ... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jolies couvertures me jouent aussi de mauvais tours, mais je me corrige de plus en plus!
      J'ai acheté "Les derniers jours de Rabbit Hayes" justement à cause de la couverture. Je l'ai prêté à une amie qui a versé bien des larmes! Tu me rappelles qu'elle doit d'ailleurs le remettre!
      J'aime aussi ce que font Le Rouergue, et ce, à tous les niveaux.

      Supprimer
  11. C'est rigolo. Je ne sais pas si je serais capable de répondre à toutes les questions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains choix ont été très difficiles, alors que pour d'autres, il y avait justement trop de choix!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·