Bilan mensuel · juin 2017

vendredi, juin 23, 2017


Le mois de juin file. Ce sera un bilan du mois prématuré, car je prends l'avion dans trois dodos et j'ignore quand j'ouvrirai mon ordi à nouveau! 

J'ai lu, ce mois-ci, cinq romans et un fabuleux recueil de nouvelles. De l'excellent et du couci-couça. J'attendais avec impatience le dernier roman de Lionel Shriver: une saga familiale dystopique qui, par ses boursouflures économiques, m'a laissée une patte sur le carreau. J'étais heureuse de retrouver Corinne et Russel dans le dernier roman de Jay McInerney. Mais étant rendue ailleurs, loin du jet set new yorkais, j'ai moins apprécié que je ne l'espérais. Un excellent roman en soi, c'est juste moi et ma non réceptivité qui sont en cause. La belle surprise du mois: Gravesend de William Boyle (billet à venir). Une fille dans le bois m'a tentée, j'ai craqué et j'ai dévoré ce roman dans l'temps d'le dire. Une atmosphère envoûtante et des personnages forts comme le roc. Je vais me précipiter sur Tout est brisé, son prochain roman à paraître à la rentrée chez Gallmeister. J'ai découvert Cécile Coulon avec Méfiez-vous des enfants sages. Une déception. Ma bonne fée m'a conseillé Trois saisons d'orage et elle a bien fait. J'en parlerai prochainement. J'ai dévoré d'un seul souffle le recueil de Robin Macarthur, Le coeur sauvage. Un gros coup de coeur dont je reparlerai aussi. Il y avait trop longtemps que je n'avais pas lu mon auteur portugais préféré. Je suis plongée dans Pour celle qui est assise dans le noir à m'attendre. Je suis en apnée, prise une fois de plus dans les filets de sa prose tentaculaire. À suivre...


Les billets à rédiger s'accumulent... Comme je ne suis pas certaine de revenir des Europes avec tous mes membres, je ne mets pas de pression et les rédigerai au retour (si retour il y a!).

J'apporte, dans mes valises, un recueil de nouvelles grecques, le fameux Gang des rêves, très très chaudement recommandé par stephrebby et frueka. Je me prépare à être remuée par le nouveau Richard Ford. Je vais enfin retrouver Longmire et sa gang dans Le camp de morts. Et, depuis le temps que je veux lire Dalva du grand Jim, le moment est enfin venu. Je dois aussi lire, pour mon club de lecture, un roman du Canadien Trevor Cole, à paraître en septembre. 


Je quitte avec la valise pleine de livres: les miens, mais surtout une partie des livres d'Electra, récoltés l'été dernier, sans oublier son indispensable Reese. J'ai trop trop hâte de passer la semaine avec ma copine nantaise, de découvrir ses plates-bandes et... sa bibliothèque. On a évidemment prévu une tournée des librairies. J'espère être plus raisonnable qu'elle ne l'a été l'été dernier! J'ai trop hâte de rencontrer Hélène, traductrice de mon Willy et de Dan Chaon. Grosse séance de papotage en vue... Trop hâte aussi de rencontrer enfin Eva et, si les astres s'alignent, je vous rencontrerai aussi, Delphine-Olympe et Keisha. S'il y en a qui aimerait rencontrer la Québécoise et sa sauterelle, ça se passera le 2 juillet en après-midi, à Paris. Une occasion qui ne se présente pas souvent! La prochaine fois, ce sera au Festival America, en 2018. 

On se retrouve ici à la fin du mois de juillet. D'ici là, vous pourrez suivre mes pas sur Instagram et Facebook. Je mettrai en partie les livres de côté pour croquer mon périple nantais, parisien et grec. Bon été, gang!

laissez-vous tenter

24 commentaires

  1. J'ai hâte de lire ton billet sur Lobo Antunes. C'est un auteur que je n'ai encore pas osé lire, il m'intimide je ne sais pas pourquoi mais il m'attire aussi beaucoup !Quel titre me conseillerais-tu pour le connaître ?
    Ahh, les librairies nantaises, tu vas aimer, il y en a de très chouettes. Si tu as le temps et l'envie, n'hésite pas à me contacter via mon blog,j'habite tout près ; il y a des coins sympas où prendre des verres sur Nantes ;-) C'est toi qui vois, en fonction de tes disponibilités et du programme que vous avez établi avec Electra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De faire aimer Antonio Lobo Antunes serait sans doute, si je m'y mettais, mon plus grand défi de blogueuse. Ce n'est pas un auteur abordable. Les 3/4 des personnes que je connaisse qui s'y sont essayé n'ont pas été piquées. Il faut l'apprivoiser (ou se laisser apprivoiser, c'est selon). Je l'ai découvert jeune, cette bibitte m'a piquée de son venin, et depuis, c'est un de mes dix auteurs de prédilection à vie.
      Je te conseille "Traité des passions de l'âme" et/ou "Explication des oiseaux", dans lesquels il y a moins de voix/narrateurs et de jeux sur la temporalité. Oh, il y a aussi "La mort de Carlos Gardel". Difficile de choisir, mais j'y vais par leur degré d'accessibilité. Attends fin juillet-début août. Je tâcherai, dans mon billet, de donner des pistes de lecture. Je mettrai aussi des extraits afin de montrer en quoi ses romans sont si particuliers. Tu verras après si ça te parle ou non.
      Mais il faut absolument qu'on se voit. Je serai sur Nantes du lundi au vendredi. Je peux pas croire qu'on ne trouveras pas un moment. Je te fais en début de semaine, une fois arrivée à Nantes. Ce sera un plaisir, Célina!

      Supprimer
    2. Oh super, j'attends ton message alors ! Et merci pour les titres d'Antonio

      Supprimer
  2. Alors belles visites... T'as prévu des traducteurs ? Parce que moi, en tant qu'autochtone français, je ne comprends pas tout quand je regarde les séries québécoises et j'ai des sous-titres qui s'affichent ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu un film de Xavier Dolan à Paris il y a 2-3 ans. J'étais estomaquée de voir les sous-titres en bas de l'écran, surtout de lire comment il traduisait (souvent à côté de la plaque). Et on ne riait pas non plus au même moment. Ça en dit long sur nos différences!
      Pas de traducteur de prévu. Je vous comprends mieux que vous pouvez me comprendre, surtout si je sort mon joual et mon «parlé ordinaire». Mais je sais faire des efforts quand il le faut! Et v'la ma sauterelle qui commence déjà à se donner des airs français avec ses «putain» par-ci et ses «du coup» par-là... Criss, je suis pas sortie du bois, moi là!

      Supprimer
  3. Je ne te savais pas si angoissée... Mais on verra bien si je ferai la fierotte lorsque je m'envolerai pour l'Indonésie (20 heures d'avion, est-ce possible ?!)
    En tout cas, j'ai bien noté la date de ton arrivée dans mon agenda. Hâte de vous retrouver, les copines ! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas de nature angoissée, au contraire, même mais l'avion, c'est toute une paire de manches! Wow, l'Indonésie et 20 heures d'avion. Il ne faut pas avoir froid aux yeux. J'espère que tu nous en parlers longuement.
      Hâte aussi de te rencontrer enfin. Au 2!

      Supprimer
  4. Mes livres, enfin ! Depuis le temps que je les attends ! et toi aussi ;-) J'ai un programme bien chargé, car peu jours - des livres forcément, mais aussi des apéros et des copines françaises qui ont hâte de faire ta connaissance ;-) Tu emportes 5 livres ? tu auras la place dans ta valise ? Car moi, j'en ai déjà pas mal pour toi .. tu étais prévenue ! Allez fais-tes bagages et rejoins-moi vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète. Au pire, je laisserai des vêtements chez Emmaus! On doit aussi prévoir un apéro avec Célina. Les bagages sont en cours. Je tasse déjà...

      Supprimer
  5. Gare, "la québécoise" arrive! L'année dernière c'était Karine (je l'ai vue deux fois, dont une au festival America). Bon, début juillet c'est bien rempli ici, trucs amicaux ou musique! Mais je note le festival america 2018, là la date est bloquée dans ma tête!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera donc un rendez-vous en 2018. Bon été, Keisha!

      Supprimer
  6. Bonnes vacances! hâte de lire ton avis sur Trois saisons d'orage et Le gang des rêves à ton retour! ;) Profite-bien!

    RépondreSupprimer
  7. Mais arrête de dire des bêtises, tu reviendras entière !

    Profite de ces vacances qui s'annoncent riche en émotions et en rencontres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'avion, je blague à moitié! Tu sais, la mort ne me fait pas peur!!!
      Oh oui, ça s'annonce très riche.

      Supprimer
  8. J'ai hâte de te voir enfin!!! encore 8 jours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça s'en vient vite, enfin! Hâte aussi...

      Supprimer
  9. Je viens de finir Le cercle que j'ai découvert dans l'un de tes précédents billets. Un début un peu moyen où je trouvais que ça ne "coulait" pas assez bien, où je voyais même des invraisemblances; ensuite j'ai été happée par la mécanique sectaire qui se met en place. Près de 600 pages dévorées dans la semaine, incroyable, avec tout le travail que j'ai!
    Merci pour cette belle découverte et bon séjour dans l'Hexagone!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, quand même: 600 pages dévorées dans la semaine, ça en dit long. Un ami à moi est plongé dedans et, me dit-il, ça fait longtemps qu'il n'a pas été à ce point absorbé par un roman... Bref, je devrais m'y mettre aussi, mais pas avant le mois d'août...

      Supprimer
  10. très bon choix que ce gang des rêves :) et je vois que tu enchaînes aussi avec Walt Longmire, épisode 2. Mon exemplaire attend sagement et sera lu cet été.
    Et j'aurais vraiment aimé être là ce 2 juillet mais je suis d'EVJF :). Au plaisir de te rencontrer lors d'une autre de tes escales parisiennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, vraiment. Mais je compte bien me reprendre et enfin te rencontrer!

      Supprimer
  11. Tu vas passer de super vacances ! trop loin pour moi mais j'aurais bien aimé vous retrouver ! Profite de ces moments !

    RépondreSupprimer
  12. Bonnes vacances ! Profite bien ! ;)

    RépondreSupprimer

· archives ·

· visites ·