Casco Bay · William G. Tapply

lundi, décembre 18, 2017


Deux années ont passé depuis la fin de Dérive sanglante. Stoney est toujours amnésique depuis que la foudre s’est abattue sur lui sept ans plus tôt. S’étant associé avec Kate, il est maintenant propriétaire à part égale de la boutique d’articles de pêche.

Une sortie de pêche aussi calme et paisible quà l’habitude tourne au cauchemar lorsque, pendant une pause pipi sur Quarantine Island, Paul Vecchio, un prof d’histoire, découvre un homme carbonisé et castré. Deux jours plus tard, Paul Vecchio est retrouvé mort sous le porche de la maison de Stoney.

Avec deux morts suspectes sur les bras, le shérif Dickman en a plein les bras. Il fait appel à son ami Stoney pour qu’il lui donne un coup de main. Stoney accepte à reculons, devenant son adjoint. Pendant que l’enquête progresse à pas de tortue, Stoney confectionne ses mouches, contemple son plan d’eau en buvant son café, et espère KateL’Homme au Costume, envoyé par le gouvernement, continue de se pointer pour savoir si Stoney se souvient de sa vie d’avant. Entre recherches d’indices et interrogatoires, Dickman et Stoney mènent l’enquête.

·  ·  ·         ·  ·  ·         ·  ·  · 

Le plaisir de retrouver la belle gang de Tapply est quasi intact. L’enthousiasme est un tout petit peu moins présent qu’avec Dérive sanglante. L’intrigue autour de la résolution de l’enquête met un temps fou à évoluer. Ça vivote et tourne en rond un moment. Vers la fin, les tribulations autour de l’enquête déboulent, prenant des proportions démesurées. Les corps d’hommes carbonisés, avec un pénis enfoncé dans la bouche, se mettent à pleuvoir.

Je m’attendais, dans ce deuxième opus, à en apprendre d’avantage sur le passé de Stoney. Rien de bien croustillant à se mettre sous la dent, sinon que de vieux réflexes refont surface et quil se découvre un talent inné au basket-ball.

Kate et son indécision m’ont agacée. La belle a placé son mari malade en résidence, à sa demande. Depuis, elle vit seule. Elle est pas mal dure à suivre… Elle n’avait aucun scrupule à découcher lorsqu’elle vivait avec Walter. Et maintenant qu’elle vit seule, elle laisse sécher Stoney d’impatience. Il suffit que la belle Dr Surry tourne autour de Stoney et veuille faire une sortie de pêche avec lui pour que Kate rapplique et verdisse de jalousie. Un peu prévisible…

Le Maine est toujours aussi enchanteur. Et la cabane de Stoney, au milieu des bois, loin du trépignement du monde, me fait encore autant rêver!

Casco Bay ne réinvente pas la roue. L’intrigue ne brille pas par son originalité. Mais là n’est pas l’essentiel. La trilogie va bon train. Il ne me reste que Dark Tiger à lire. Il y aura sans doute une petit larme versée lorsque la dernière page sera tournée. Pas de doute, ce sera difficile de quitter Stoney et son épagneul breton.

Casco Bay, William G. Tapply, Gallmeister, «Totem», 320 pages, 2014.

Vous pourriez aussi aimer

10 commentaires

  1. En apprendrons-nous davantage sur Stoney dans le tome 3? J'ai peur d'être déçue... mais il me manquera.
    Que ce soit dans le premier ou le second, c'est l'ambiance avant tout qui me plaît, j'ai l'impression de faire une vraie pause, de boire des tonnes de café au bord de la rivière en train de guetter les truites, et cela suffit à mon bonheur. Enfin j'aimerais quand même découvrir le côté bad boy de Stoney, je suis sûre qu'il en a un... Peut-on trouver un autre auteur qui imagine la suite, à l'instar de la série Millenium (cela dit j'ai trouvé le 4 raté et je n'ai pas voulu lire le 5 - alors serait-ce vraiment une bonne idée?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi donc, il me manquera terriblement, au point que je vais retarder un peu la lecture de ce 3e et ultime tome.
      L'intrigue, avec sa fin abracadabrante, ne m'a pas tant gênée car, comme toi, tout ce qui prime ici, c'est l'atmosphère.
      Tu penses que Stoney a un côté bad boy? J'ai un doute... On pourra se reparler d'un éventuel 4e tome une fois lu le 3e, mais si cela fait comme "Millenium" (dont j'ai boycotté la lecture des 4e et 5e tomes), le 3e tome me suffira!

      Supprimer
  2. Je n'ai toujours pas lu ce tome 2. Je préfère aussi prendre mon temps, comme je sais que celui de Stoney est compté, et qu'après le troisième..., je savoure encore les souvenirs de Dérive Sanglante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends de faire durer le plaisir. C'est comme donner rendez-vous à un bon ami. Rendez-vous qu'on attend avec impatience, mais qui n'est pas pour demain. Je vais savourer un bon bout Dérive sanglante et Casco Bay.
      En passant, il y a un tas de lagopèdes dans le délicieux romans que je lis présentement! Comment ne pas penser à toi?!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Belle résolution!
      Ne crains pas la lenteur. Tu t'y sentiras bien, tu verras. L'atmosphère et les personnages sauront t'emporter loin du bruit du monde!

      Supprimer
  4. Amusant de te lire après ma lecture, comme Sonia j'ai adoré le retrouver et surtout lire son inquiétude vis-à-vis de la disparition de son chien !! Mais c'est moi. Je pense que tu seras cependant déçue par le troisième volet car l'auteur ignorait qu'il allait décéder, donc il n'a sûrement pas tout dévoilé du passé de Stoney dans le troisième. Pour l'histoire d'amour, pareil que toi mais je m'en fichais, dès qu'il était seul, j'étais heureuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serai heureuse avec le troisième tome en autant que son chien ne meurt pas. Je n'en demande pas plus!

      Supprimer
  5. Il faut vraiment que je commence la série... on me la vante depuis tant de temps....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je peux passer une heure à te la vanter, s'il le faut! Chanceuse, toi qui ne connais pas encore Stoney! Attention au coup de foudre!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·