Le samedi, c'est jeunesse!

samedi, décembre 16, 2017


Au programme de ce samedi, cest jeunesse: des animaux étonnants, un ours polaire, un renard curieux, un ours brun à l'hôtel et, ambiance festive oblige, un renne de Noël. Cest parti mon kiki pour un samedi animalier.



J’ignorais que les kangourous ne pouvaient pas marcher à reculons et que les chèvres avaient des pupilles rectangulaires. J’ai été surprise d’apprendre que les étoiles de mer n’ont pas de cerveaux et que les fourmis n’ont pas de poumons. Je sais maintenant que les cafards n’aiment pas les concombres et je sais dorénavant faire la distinction entre une chouette et un hibou.

Si les documentaires sur les animaux sont légion, la petite encyclopédie de la Suédoise Maja Säfström se distingue du lot. L’angle d’approche est ludique et pimenté de touches d’humour, tout en étant très bien documenté. Les faits présentés sont souvent surprenants. Le trait de crayon de Maja Säfström, tout en noir et blanc, ravit l’œil. Le seul problème, avec ce petit bijou, c’est que j’ai envie de sortir mes crayons et de colorier tous les pages. Ravissant et instructif. Maja Säfström récidivera bientôt: une encyclopédie des animaux disparus paraîtra sous peu. Je suis fan!



La petite encyclopédie illustrée des animaux les plus étonnants, Maja Säfström, Rue du monde, 120 pages, 2017. 
À partir de 4 ans.


·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·



Une petite fille coiffée d’une couronne tire de son étagère bien garnie un livre sur l’ours polaire. À ses côtés, nous découvrons tout lunivers de ce mammifère: sa physionomie, son habitat, son alimentation. Cette promenade dans le Nord, en bonne compagnie, ma complètement charmée.

Après La baleine bleue, Jenni Desmond s’intéresse à une autre espèce en voie de disparition: l’ours polaire. À mi-chemin entre l’album et le documentaire, elle allie précision de l’information et fantaisie pleine de fraîcheur dans les images. Les illustrations présentent un heureux mélange de crayons, d’aquarelle et de collages. Le ton engagé de l’auteure-illustratrice transparaît sans être trop appuyé. Un petit coup de griffe pour les illustrations dune double page sur laquelle les titres d’albums nont pas été traduits. Au final, difficile de ne pas être ébahi devant tant de beauté!

L’ours polaire, Jenni Desmond, Éditions des Éléphants, 48 pages, 2017. À partir de 7 ans.


·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·



Marco est un renard curieux. Alors que ses compagnons ne pensent qu’à se remplir la panse, lui, il se pose des questionne. «Pourquoi certaines choses nous rendent-elles heureux et d’autres, tristes? Jusqu’où le soleil s’enfonce-t-il lorsqu’il plonge dans la mer?» Lorsqu’un bateau accoste au port, Marco a une soudaine envie de bougeotte. Mais il voudrait surtout rencontrer des renards qui pourraient répondre à ses questions. Le bateau des cerfs, avec Sylvia comme capitaine, recherche un équipage expérimenté. Les cerfs, c’est bien connu, ne sont pas de très bons marins. Marco et une bande de pigeons se portent volontaires. Cap sur une île merveilleuse. Les marins devront affronter une grosse tempête, des récifs et des rochers pointus, sans parler des pirates menaçants. Sains et saufs, Marco et ses compagnons d’infortune arrivent enfin sur l’île. Pour Marco, la déception est cuisante: il n’y a aucun renard à l’horizon. Marco n’a peut-être pas trouvé de réponses à ses questions, mais il s’est fait de nouveaux amis. Et l’amitié, ça n’a pas de prix. 

Le bateau aux bois majestueux est une belle et grande aventure dans laquelle il fait bon plonger. La solidarité et le courage viennent à bout des pires embûches. Le questionnement de Marco saura toucher une corde sensible chez les ptits loups. La facture classique des illustrations des frères Fans sallie parfaitement au ton poétique du texte. J’ai craqué pour Victor, le pigeon à la jambe de bois. Mention spéciale pour Sylvia, la capitaine du bateau. Pour une fois quun personnage féminin est aux commandes! Les cartes sur les pages de garde sont tout simplement sublimes. Une très belle histoire pour les petits aventuriers qui débordent dimagination.


Le bateau aux bois majestueux, Dashka Slater (texte) et Terry et Eric Fan (illustrations), Scholastic, 48 pages, 2017. 
À partir de 4 ans.


·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·


Ollie vient tout juste de s’endormir lorsqu’un tintement de clochettes la réveille en sursaut. Elle prend son traîneau et s’aventure dans la nuit noire. Entendant à nouveau le tintement, elle s’arme de courage et pénètre dans la forêt. Elle trouve, suspendu à une branche, un joli collier rouge orné de grelots. Un renne s’avance et invite la gamine à grimper sur son dos. Ollie s’attend à une paisible promenade en forêt, mais le renne a un autre plan en tête: il amène Ollie dans le ciel étoilé. Comme quelqu’un de très important l’attend, il ramène Ollie à la maison et file. La petite fille s’endort en rêvant au voyage magique qu’elle vient de faire. Au matin, Ollie découvre le cadeau laissé par le père Noël: un joli renne dans une boule de neige. En voilà une qui n’est pas prête d’oublier sa nuit de Noël!

Quelle est charmante et douce, cette histoire damitié entre une petite fille et un renne. Les mots de Nicola Killen, simples et poétiques, filent droit à l’essentiel. Les illustrations, jouant des rouges et des gris, sont rehaussées de touches argentées. Le jeu de découpes, sur certaines pages, apporte une belle interactivité. Une histoire de Noël empreinte de fantaisie et d’enchantement. 



Le petit renne de Noël, Nicola Killen, Scholastic, 32 pages, 2017. À partir de 3 ans.

Paru en France et en Belgique aux éditions Quatre Fleuves sous le titre Nina et le petit renne de Noël.


·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·


À l’étroit dans sa grotte, Ours s’apprête à hiberner. Entre les ronflements de Castor, la puanteur de Putois et les gigotements de Castor, Ours n’arrive pas à ferme l’œil. Il en a plus quassez qu’on le prenne pour une grosse couverture poilue. Il prend les grands moyens pour trouver la paix et le silence: il réserve une chambre dans un hôtel de luxe. La belle vie commence, mais rien ne se passe comme prévu et Ours n’arrive pas à s’endormir. Reste à deviner pourquoi…

J'ai eu un gros coup de cœur pour cet album pétillant et plein dentrain. La riche palette de couleurs, les détails abondants et la bouille hilarante des animaux ravissent loeil. Les p’tits loups auront un immense plaisir à repérer les animaux dissimulés dans lhôtel. La chute, quoique prévisible, est adorable. Lhumour et la tendresse sallient pour prôner louverture à lautre et le plaisir dêtre ensemble. Un album vitaminé au charme irrésistible.



Un hôtel pour hiberner, John Kelly (texte) et Laura Brenlla (illustrations), Sassi Junior, 32 pages, 2017. 
À partir de 4 ans.

Vous pourriez aussi aimer

17 commentaires

  1. Le documentaire sur les animaux a l'air très sympa et bien conçu, je craque pour les illustrations du Petit Renne de Noël

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le documentaire est en effet sublime! Son petit côté rétro/vintage m'a beaucoup plu. Et tout ce qu'on y apprend... c'est fou!

      Pour le petit renne, ça fait du bien de tomber sur un album de Noël où le pétillement de couleurs n'est pas agressant. C'est sobre et magique à la fois.

      Supprimer
  2. Tu sors du lourd pour ce samedi jeunesse!

    RépondreSupprimer
  3. Les animaux étonnants et l'ours polaire me parlent bien, car c'est un virage que j'amorce moi-même: celui de faire partager des connaissances sur la nature et l'environnement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un virage intéressant! Le mélange documentaire/album est très riche de possibilités.

      Supprimer
  4. Ils sont tous magnifiques, mon coeur bat pour les deux premiers ! le dessin est magnifique :-)

    RépondreSupprimer
  5. Ils ont tjs beaucoup de succès les albums mettant en scène des animaux! Et ils sont bien de saison ceux que tu nous présentes! Mon attention est vraiment attirée par Ninna et le petit reine du Père Noël, surtout parce que tu précises sa sortie en Belgique. Pas évident de trouver les éditions pour enfants les plus "originales" par ici. C'est très classico-classque dans nos librairies (Ecole des Loisirs, ...). D'ailleurs, les éditions que tu mets en avant sont québécoises/canadiennes? Quoi qu'il en soit, j'adore toujours autant ce rendez-vous! Des bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsqu'une édition française d'un album canadien est publiée, je le précise. Je pense à toi!

      La plupart des éditions que je mets de l'avant sont européennes. Scholastic, toutefois, c'est canadien. Je tente de doser mes choix afin que mes coups de coeur soient facilement accessibles par chez vous.

      Merci, fidèle suiveuse de mes rendez-vous jeunesse!

      Supprimer
  6. Petit coup de foudre pour celui sur Noel, et celui avec les bois majestueux qui semble ... majestueux ! Je note, merci ! ps : tu m'ajoutes dans tes liens, stp ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un album tout à-propos pour le temps des Fêtes!

      Tu es maintenant dans ma liste de liens, ma chère!

      Supprimer
  7. Le petit renne de Noël serait parfait pour ma petite pépette !

    RépondreSupprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·