Bilan mensuel · Février 2018

mercredi, février 28, 2018


Electra arrive. C’est une question d’heures. Au programme, papotage à n’en plus finir (c’est qu’elle est bavarde…), mushing, patins sur glace, ski alpin, spa nordique, glissade et, évidemment, une tournée des librairies et bouquineries. Je compte bien lui faire craquer ses bobettes une fois de plus! Sans compter la pile gargantuesque qui l’attend. Crêpage de chignons en vue! Tout ça pour dire que, dans les prochaines semaines, je serai moins présente ici quà laccoutumé. Vous pourrez toutefois suivre une partie de nos mésaventures sur IG.

Par ailleurs, le mois de mars a été plutôt fructueux côté lectures.


Pour faire changement, j’ai été assez raisonnable côté nouvelles prises.


Février a donné lieu à un fabuleux mouvement de solidarité sur Instagram. Le #livrebleupastel est apparu. C’était un ravissement de voir se pointer plusieurs piles de livres à la tranche bleue, en soutien à @dosamuse et @mangez-des-tartes, victimes de propos d’une agressivité injustifiable et d’une mauvaise foi démesurée. Avec tambour et trompette, les bookstagrameuses, dont je fais partie, ont répliqué aux méchantes râleuses à coups de livres pastel. Cet élan fait chaud au cœur…

Est-ce une idée que je me fais ou la littérature québécoise est de plus en plus présente en France? Les éditions de La Peuplade (mon affection pour cette maison n’est plus à démontrer) seront distribuées outre-Atlantique à partir du mois de mars. Le poids de la neige de Christian Guay-Poliquin et Taqawan d’Éric Plamondon, parus plus tôt cette année, font beaucoup jaser. Et v’la que Le corps des bêtes dAudrée Wilhelmy paraîtra bientôt chez Grasset et que La bête à sa mère de David Goudreault, le premier tome d’une trilogie qui a un beau succès ici, débarquera sous peu chez Philippe Rey. C’est-y pas beau, ça?!

Tiens donc... Quelle couverture trouvez-vous la plus attrayante? Version québécoise ou française?


Chose promise, chose due. Le tirage du fabuleux roman de Sophie Bienvenu, Chercher Sam, est pour bientôt. Dis-moi, dans les commentaires, pourquoi ce roman tintéresse et je mettrai ton nom dans un petit bol en plastique. Après quoi, je mélangerai bien le tout et pigerai (ou ferai piger Electra. Faut bien que je l’occupe pour quelle ne gèle pas!). Comme le roman est difficile à trouver outre-Atlantique, seuls les Européens peuvent participer.

Sur ce, bon mois de mars et à très bientôt, espérons en un seul morceau!

Vous pourriez aussi aimer

33 commentaires

  1. Rhôô !! deux pipelettes ensemble sous la neige !! Prenez du bon temps !!! ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On arrive à la moitié de son séjour et on s'amuse comme des gamines. Le temps passe trop vite et je n'ai plus de temps pour lire!

      Supprimer
  2. Amusez-vous bien, les filles ! On compte bien vous retrouver ici-même et sur Instagram !

    RépondreSupprimer
  3. Vous comptez vous tirer les cheveux avec Electra :)

    Chouette bilan! J'ai raté le roman de Butler, et j'avais aimé Retour à Little Wing!

    C'est une excellente nouvelle cette arrivée en Europe des romans québécois, je suis plus que ravie! Tu connais déjà ma pioche du week-end passé, je le présenterai aussi dans mon bilan. A quand une exportation de la littérature belge jusqu'au Québec?? Pour ma part, je préfère la couverture québécoise du David Goudreault!

    J'ai loupé un épisode avec cette chaîne de solidarité!! Des commentaires agressifs? Pppfff... Virginie du blogs Mes miscellanées en a déjà fait les frais aussi. C'est vraiment triste d'en arriver là...

    Bonnes vacances à vous les filles et pas de bêtises ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! ça m'avait profondèment blessée ! Je ne comprends pas cet aspect des réseaux sociaux mais le pire, quand tu tentes d'expliquer ton ressenti, c'est que ces personnes mal intentionnées s'en servent contre toi qui devient l'agresseur ! Esprit retors et malveillance...

      Supprimer
    2. Oui, on se bouscule et tire les cheveux, surtout s'il y a un roman convoité en jeu!

      Je reviens sous peu, une fois l'ouragan Electra passé!

      Pour ce qui est des guéguerres sur les réseaux sociaux, ça m'horripile au plus haut point. J'en ai parlé ailleurs!

      Supprimer
    3. Je ne comprends vraiment pas l'intérêt d'agir de la sorte! Sans doute des personnes qui s'ennuient profondément dans leur vie....

      Supprimer
    4. Rien à ajouter de plus, sinon qu'il y a tellement de moyens de se désennuyer sans ennuyer les autres...

      Supprimer
  4. Un fils parfait dans les nouvelles prises, voilà qui est parfait! J'ai beaucoup aimé ce roman ultra glaçant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ce fut un échec avec ce "Fils parfait", alors que "Je me suis tue" m'avait bien plu (à l'exception de la fin). Cette fois, le glaçant de l'intrigue n'est pas parvenu à m'atteindre. Dommage!

      Supprimer
  5. Je viens de lire son article évoquant son départ ! Profitez en bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous en sommes à la mi-séjour et le plaisir est intact. On profite, on profite!

      Supprimer
  6. Plusieurs que je dois découvrir! Treuer, Morrison, Butler...
    Je déplore que Treuer ne soit pas en poche. Aucun. Certains de ses romans se vendent jusqu'à 43$! Il me tente beaucoup et depuis longtemps, mais pas à ce prix-là! Sans doute un emprunt, un jour.
    Dans tes nouvelles prises, je n'ai lu que le Jonas Gardell. Ouf, ce livre... j'y pense encore. Bouleversant.
    Je suis contente que notre littérature rayonne un peu plus outre-mer. Pour le David Goudreault, la couverture québécoise reste ma préférée. La française me fait un drôle d'effet. On dirait un "vieux" roman... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe des Treuer en poche (chez 10-18), mais bonne chance pour les trouver. Moi, je n'y suis pas arrivée. Faut dire que la plupart sont épuisés. Il serait plus que temps de les rééditer!

      Si je suis persuadée que Treuer a toutes les chances de te plaire. Quant à Butler, j'ai des doutes.

      Je me réserve le pavé de Gardell pour les vacances. Tout le bien que j'ai entendu sur ce roman...

      La couverture québécoise de "La bête à sa mère" est vraiment à mon goût comparativement à celle chez Denoël. Et l'harmonie entre les trois titres de la trilogie est parfaite.

      Supprimer
  7. amusez-vous bien toutes les deux!!

    RépondreSupprimer
  8. Hâte de lire tes billets sur Manquent à l'appel et Crépuscules(seulement 2 étoiles?)
    Je vois qu'Eleanor a rejoint ta pal et j'en suis ravie!
    tu peux bien entendu me glisser dans ton bol ;) je sens qu'avec Electra, ta pal va en prendre un coup ce mois-ci.... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Manquent à l'appel" fera l'objet de mon prochain billet. C'est pour bientôt.

      Pour "Crépuscules"... ouais, je pense que ce roman n'était juste pas pour moi, comme un air de déjà trop vu...
      Et c'est une trilogie, y paraît. Ce sera sans moi!

      Je glisse ton nom dans le bol. Et pour ma pal, comme tu le vois sur IG, c'est la catastrophe (plus pour elle que pour moi)!

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Bien! S'il n'y en a un qu'à noter, c'est celui-là.

      Supprimer
  10. Oh Parapluies, j'ai bien aimé ce roman. Et Chercher Sam aussi, ohlala ! Je préfère els couvertures québécoises en général, d'ailleurs j'ai acheté La bête à sa mère au stand Québec de la Foire du livre de Bruxelles ce week-ensd, je sens que je vais me précipiter chez TuliTu (notre merveilleuse librairie québécoise - entre autres - de Bruxelles) pour commander la suite en version Québec ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux pour "Parapluie". Ce sera mon premier Eddie. Oui, ohlala pour "Chercher Sam". Non, mais quel roman!

      Tiens, je suis curieuse d'avoir ton avis sur "La bête à sa mère" (dont je préfère aussi la couverture made in Quebec). Ici, la trilogie de David Goudreault fait un tabac!

      Pour ma part, je me suis arrêtée après le premier tome. Non par faute d'intérêt, mais plutôt faute de temps.

      Supprimer
  11. Beau bilan. Lu Manque à l'appel et un fils parfait. Préféré le premier de beaucoup. Je commence Crépuscule ce soir.
    Le "N'essuie jamais de larmes sans gants" me tente pas mal.
    Ah les couvertures... Je préfère ici la canadienne. Toni Morrison ne m'a jamais tentée pour l'instant , les couvertures 10/18 de ses livres me font fuir...réaction épidermique :-)
    Sinon je participerai bien à ton concours. Découvrir ce roman que tu aimes tant...Et l'histoire de vie de ce personnage a l'air passionnante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, ces temps-ci et sur plusieurs titres, on fait presque des lectures communes sans le savoir!
      "Manquent à l'appel" sera l'objet de mon prochain billet (si Cendrillon peut rentrer chez elle que je reprenne mon petit quotidien douillet!!!). Suspense sur mon avis, donc! Pour "Un fils parfait", je ne suis pas arrivée à passer au travers. Trop prévisible? Et le style ne m'a pas emballée plus qui faut. Bref: ordinaire!

      Pour "Crépuscules", mouais... Et il paraît que c'est une trilogie! Ce sera sans moi.

      Je me demande pourquoi il est si difficile de trouver des livres de Toni Morrison avec de sublimes couvertures!
      Jusqu'à maintenant, c'est toujours du bof pour moi.

      Je note ton nom pour "Chercher Sam"!

      Supprimer
    2. Eh... les grands esprits se rencontrent il faut croire... :-)
      Jamais fais de lecture commune... :-)

      Supprimer
    3. On va s'en faire une, un de ses jours!

      Supprimer
  12. Quel bonheur de voir "N'essuie jamais de larmes sans gants".. :-)

    Je suis intriguée par ton "Manquent à l'appel"! vivement ce billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le billet ur "Manquent à l'appel" est pour bientôt et... il te faut ce roman!

      Ça prendra un bout avant que je lise "N'essuie jamais de larmes sans gants". T'as vu sa taille?! Je suis contente d'avoir mis la main sur cette version. Maintenant, elle sera introuvable au Québec, avec la version d'Alto qui paraît.

      Supprimer
  13. Dingue que sur tes 6 romans de février, je n'en connaisse que 5 . Va falloir y remédier, bon sang :) La bête à sa mère m'intrigue (je préfère la couverture de droite). Peut-etre que je pourrais acheter justement quelques romans canadiens quand j'y serais en mai? Est-ce que c'est encore le moment de dire que je serais intéressée par "Chercher Sam" ? Voilou, passez de belles journées avec la copine nantaise :) A plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est encore le moment pour "Chercher Sam". Il te faut absolument lire ce roman québécois. La crème de la crème!

      Et ton passage au Québec sera le bon moment pour dénicher quelques pépites!

      Passes-tu par Québec?

      Supprimer
  14. J'ai lu Et au pire on se mariera, j'avais bien aimé dans mes souvenirs (qui datent déjà de quelques années). Je commence à peine Parapluies: pour l'instant, je ne sais pas trop. La bête à sa mère m'intrigue et j'ai hâte de voir ce que tu en penseras. Ps. Je préfère la couverture de gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment, je ne serai pas déçue par "Et au pire on se mariera". Comme j'ai aimé ses deux autres romans, ça augure plutôt bien.

      "Parapluies"... Maintenant, tu sais?

      Je n'ai lu que le premier tome de la trilogie, soit "La bête à sa mère" et j'avais bien aimé. Original et fougueux.
      J'en parlais là: http://www.hopsouslacouette.com/2015/09/la-bete-de-sa-mere_15.html
      (Je préfère aussi la couverture de gauche!)

      Je suis passée faire un tour sur ton blogue. Je t'encourage fort à poursuivre! On se sent bien, chez toi.

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·