Chercher Sam · Sophie Bienvenu

jeudi, février 08, 2018


C’est avec Autour d’elle que j’ai découvert Sophie Bienvenu. Je savais bien qu’elle avait deux autres romans derrière la cravate. Et au pire, on se mariera ne me disait rien et je repoussais la lecture de Chercher Sam. Je savais que cette histoire avait toutes les chances de me remuer en dedans. Je ne m’étais pas trompée. Mes cordes sensibles ont été mises à mal. Le genre de roman qui crève le coeur.

Mathieu vit dans la rue avec sa chienne Sam. Ils ont leurs habitudes, leurs spots où quêter et dormir. Mathieu n’a pas toujours vécu dans la rue. Sa famille l’a soutenu, sa mère l’a trop couvé. Sam est tombé en amour. Lui et sa copine ont eu un enfant. Même s’il était trop jeune, il voulait cet enfant. Il se voyait avec sa petite famille, dans une petite maison, avec une petite job steady. Il s’est retrouvé seul avec la gamine.

J’avais vingt-quatre ans, j’avais pas fini mon Cégep, pis j’élevais mon kid tout seul. C’était sûr que j’allais finir par la scrapper. Ma mère me l’avait prédit, tout le personnel scolaire me le disait sans me le dire quand y avait des réunions à l’école, je le voyais dans leurs yeux, pis surtout, moi je me le répétais à tous les matins en me réveillant et à tous les soirs en me couchant, pis à chaque fois que je croisais mon reflet quelque part. J’avais lu tous les modes d’emploi pour parents et je faisais tout ce qu’ils me disaient de faire, sauf ceux qui me conseillaient de truster mon instinct. Parce que, historiquement, mon instinct avait jamais été super bright.

Mathieu a fait son gros possible. Il s’est démené pour assurer une vie potable à sa fille Lila. Ils ont pris Sam, un chien. Mathieu travaillait dans un casse-croûte, avec un patron sur le dos. Lila se faisait garder par une voisine esseulée. Un soir, la vie a basculé. Mathieu a coulé comme une grosse roche dans un lac. C’est Sam qui la sauvé, devenant sa bouée de sauvetage, son lien avec la vie. Sans elle, il aurait perdu le nord. 

Le jour où Sam disparaît, Mathieu capote. À travers un Montréal tentaculaire, il remue ciel et terre pour la retrouver et ne pas perdre complètement pied.

·  ·  ·         ·  ·  ·         ·  ·  ·

Le deuxième roman de Sophie Bienvenu est un roman coup de poing, de ceux qui coupe le souffle. De ceux dont on se remet difficilement. Lémotion est crue, dure, mais aucunement misérabiliste. Mathieu est à mille lieues du stéréotype habituel du gars de la rue poqué, drogué et alcoolique.

Dans un subtil va-et-vient entre le passé et le présent, Sophie Bienvenu tisse le récit d’une dérive. Avec ses bonds en arrière, Chercher Sam reconstitue de façon sensible et convaincante la complexité d’une vie. Les incursions dans le passé de Mathieu éclaire son présent, en révélant le comment du pourquoi, sans le moindre jugement.

Porté par des personnages forts, incarnés, Chercher Sam dégage une humanité bouleversante. Sophie Bienvenu a plongé sa plume dans lacier trempé du réel pour donner une voix aux exclus, leur apportant un souffle de dignité. Entre pitié et compassion infinie, l’expérience de lecture est éprouvante. L’écriture est d’une acuité impressionnante, forte et chantante. Elle véhicule des images indélébiles, célébrant aussi lamour, la tendresse, lattachement et le souci de lautre.  

Sans trop en révéler, disons que le roman se termine bien. Une chance... Chercher Sam prend aux tripes de la première à la dernière phrase. Un roman magistral. 

Chercher Sam, Sophie Bienvenu, Cheval d’août, 176 pages, 2014.

Vous pourriez aussi aimer

35 commentaires

  1. Je crois qu'il n'attendras pas longtemps dans ma bibliothèque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ne tarde pas trop! Après "Tropique de la violence"?!

      Supprimer
    2. J'ai commencé Chercher Sam...comme tu t'en doutes, j'adore et je suis (très) émue par les pages déjà lues... Merci!

      Supprimer
    3. J'en suis totalement ravie.
      Jusqu'à maintenant, tu n'as pas trop de misère avec le style?

      Supprimer
    4. Je ne te cache pas que je ne comprends pas toutes les expressions mais elles sont assez imagées pour ne pas que ça me gêne.

      Supprimer
    5. Tant mieux. Ça m'impressionne comment elle a pogné vite notre patois et tics de langage!

      Supprimer
  2. Quel beau roman tu as entièrement raison! Sophie bienvenu ne verse pas dans le larmoyant et arrive à nous toucher grâce à la sincérité et à la justesse de ses mots. Tu me donnes envie de le relire, tiens! J'avais rencontré l'auteure au moment de sa sortie, elle est très sympa! Je ne connais pas son premier roman, je vais aller lire ton billet de suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie qu'il t'ait plu. Dis, tu n'as pas eu trop de difficulté avec la langue?

      Supprimer
  3. Ah non, Autour d'elle est son 3ème roman en fait? j'ai très envie de l'acheter! Fin février, il y un gros département québécois à la Foire du Livre de Bruxelles, je compte bien le trouver là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Autour d'elle" est son troisième roman. Le premier, "Et au pire, on se mariera", est son premier.

      Et si tu passes à la Foire du livres, tu auras la chance de rencontrer ma libraire chouchou qui sera au stand Québec. Tu ne peux pas la manquer, c'est une géante!

      Supprimer
    2. Laquelle?! De quelle librairie ? :)

      Supprimer
    3. Maud de la Librairie du Quartier. Mais elle n'y va pas pour la librairie. Il doit y avoir un stand Québec, et c'est là qu'elle sera. Tu ne pourras pas la manquer! Et ses conseils sont irréprochables! Si tu y vas, je pourrais lui remettre un petit paquet pour toi...

      Supprimer
    4. Laeti et moi y allons le samedi ;)

      Supprimer
    5. Ouiiii :-) Il y aura aussi Billy Robinson!

      Supprimer
    6. Bon bon, vous vous laissez un peu influencer par les conseils de Maud, qui vous passera le bonjour de ma part et un petit paquet pour chacune d'entre vous (si elle veut bien les transporter!).

      Supprimer
    7. Oh merci à toi! On suivra ses conseils les yeux fermés !

      Supprimer
    8. Oui je le suis sur instagram et on se voit à la foire du livre :) je suis ravie de rencontrer ta libraire aussi du coup! Je te prépare aussi une surprise.

      Supprimer
  4. Maintenant, je ne comprendrais pas pourquoi tu tarderais encore à lire "Et au pire on se mariera". Tout aussi poignant.

    Pour ce "Chercher Sam", il y a de l'émotion, de la rage, de la peur, beaucoup d'émotions, des larmes à retenir même, larmes de tristesse, larmes de joie. Un roman fort, Sophie Bienvenu sait décrire des émotions, simples, sans fioritures avec juste quelques câlisses qui vont bien et font du bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mis la main aujourd'hui sur "Et au pire on se mariera"! Tu vois comme je suis d'une docilité irréprochable?!

      Une auteure vraie, authentique, comme il s'en fait trop peu...

      Supprimer
  5. Énormément tentée! mais le trouver en France risque d'être compliqué à ce que j'ai vu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prépare un petit tirage au sort... À venir dans mon prochain bilan du mois. Tu seras peut-être LA chanceuse!

      Supprimer
  6. J'ai eu trois coups de coeur avec Sophie Bienvenu mais "Chercher Sam" avait un petit quelque chose de plus pour moi étant une amoureuse des chiens. N'hésite pas à lire "Et au pire on se mariera" car malgré des thèmes qui m'attiraient moins, elle m'a mise "sur le cul" ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis passée en bouquinerie ce matin. Résultat: j'ai mis la main sur "Et au pire, on se mariera" et sur un autre exemplaire de "Chercher Sam" pour un futur tirage!

      Supprimer
  7. Coup de coeur pour moi; un roman qui ne laisse personne indifférent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il ne laisse personne indifférent. Je l'ai offert à mon neveu qui ne lit jamais. Coup de coeur! Depuis, il est passé de mains en mains (le roman, pas le neveu). Je suis devenue sa conseillère littéraire pour ses longs trajets en bus. J'en suis bien fière!

      Supprimer
    2. Et ton neveu n'est pas le seul pour qui tes conseils littéraires prennent bonne place. Moi aussi.

      Supprimer
    3. Gentille dame, toujours le mot qui fait du bien!

      Supprimer
  8. Un roman inoubliable. Je n'aurais jamais cru que je serais touchée par ce genre de chien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pitbulls ont le dos tellement larges. Le problème vient des maîtres bien plus que de la race de chiens...

      Tout est là: le style, l'intrigue poignante, le rythme soutenu. Inoubliable, ce roman.

      Supprimer
  9. J'ai été prise aux trippes par ce roman aussi. Mais Sophie Bienvenu, ça fonctionne toujours avec moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'te comprends! On dirait que ça fonctionne très bien avec moi aussi! Ne me reste plus que son premier roman à lire. J'ai justement mis la main dessus aujourd'hui.

      Supprimer
  10. J'avais eu de la difficulté avec ce deuxième roman si bien que le troisième traîne dans ma PAL. Je trouvais que le malheur s'acharnait beaucoup trop sur le pauvre personnage et j'avais de la difficulté à y croire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai? Tu as eu de la difficulté à y croire? Le malheur s'acharne bien fort, en effet. Dommage... Pour moi, ça a fonctionné du début à la fin.

      Il me reste à lire son premier roman. on troisième est une toute autre expérience, à la construction originale et bien ficelée. Ne le fais pas trop traîner! Si je comprends bien, tu as aimé "Et au pire, on se mariera"?

      Supprimer
    2. Aimer ?! Mais non, j'ai ADORÉ je l'ai fermé et recommencé immédiatement et ça, c'est très rare. Il fait absolument que tu le livres!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·