Le samedi, c'est jeunesse!

samedi, février 24, 2018


Au programme de ce Samedi, c’est jeunesse, un album et trois documentaires. Des familles de toutes sortes, l’apprentissage de la politesse, des animaux totémiques et un abécédaire chatoyant! C’est parti!


Une classe de treize élèves. «Qu’est-ce qui rend unique notre famille?» À cette question posée par lenseignante, une élève rougit, mal à laise. Sa famille serait différente des autres? C’est du moins ce qu’elle croit. Et pourtant... 

À tour de rôle, chaque élève présente sa famille. Tous les modèles y passent: des parents homosexuels à la mère monoparentale, de l’enfant élevé par sa grand-mère à la famille d’accueil, des parents divorcés à la famille recomposée... Ici, la diversité est mise de l’avant. Les illustrations de Qin Leng me font beaucoup penser à celles de Tony Ross, toutes en rondeur et douceur, pimentées dune touche d’humour. Une vision de la vie comme je l’aime: ouverte aux autres, sans jugement. Un album vivifiant et indispensable qui fait l’éloge de la diversité et du respect.


Une famille… c’est une famille, Sara O’Leary (texte) et Qin Leng (illustrations), 32 pages, 2018. À partir de 4 ans.

·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·


Un classique de la littérature jeunesse paru en 1958 peut-il encore plaire et avoir un écho chez les p’tits loups? Je n’en suis pas certaine, mais l’expérience vaut le détour.

Le découpage de l’album ma beaucoup plu: une situation est mise de l’avant; à la page suivante est présentée le bon mot à dire dans les circonstances. Du chevalier au cow-boy, en passant par le pirate, les mises en situation raviront particulièrement les garçons. L’emploi de la deuxième personne permet l’identification cocasse. Si les illustrations en noir, gris et bleu de Maurice Sendak ont pris quelques rides, elles continuent d’accrocher l’œil par leur expressivité. Ce manuel des bonnes manières a un charme désuet indémodable. Un petit album ingénieux pour apprendre la politesse.


Qu’est-ce qu’on dit?, Sesyle Joslin (texte) et Maurice Sendak (illustrations), trad. Françoise Morvan, MeMo, 48 pages, 2017 (éd. originale : 1958) À partir de 4 ans.

·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·


Alphabet des plantes et des animaux… Sous un titre hyper sérieux, Émilie Vast décline les vingt-six lettres de l’alphabet de façon originale. Pour chacune, elle présente un animal, un verbe et un végétal. Elle a eu la bonne idée de jouer avec les majuscules, les minuscules, l’écriture scripte et cursive. J’ai découvert de nouveaux animaux, sans parler de noms de plantes qui m’étaient totalement inconnues, comme le zygoptère zigzaguant entre les zinnias! 

Chaque planche ravie l’œil, donnant envie de découper l’ouvrage pour en faire un abécédaire mural! J’aime le regard sensible d’Émilie Vast, son trait fin, son amour de la nature et des animaux. Après mon coup de cœur pour Chamour et Couac, je suis à nouveau tombée sous le charme.


Alphabet des plantes et des animaux, Émilie Vast, MéMo, 60 pages, 2017. À partir de 4 ans.

·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·   ·


Quelle bonne idée que cet album! Lorsqu’il est question d’Indiens, en littérature jeunesse, la tristesse et la lourdeur sont généralement au rendez-vous. Ici, on est loin de l’histoire larmoyante. Parfois je suis un renard propose douze portraits. Chaque double page présente un enfant vêtu du costume de l’animal avec lequel il s’identifie. Le court texte qui accompagne chaque illustration décrit les caractéristiques principales de l’animal en question. Un texte explicatif à la toute fin de l’album permet de se familiariser avec la signification et l’importance du totem dans la tradition anishinabée.

Les totems aident les enfants à s’identifier aux animaux qu’ils connaissent peut-être déjà et à s’inspirer de leurs traits de caractère positifs. […] Les animaux totémiques nous rappellent que tous les organismes vivants font partie du même cycle de vie.

Un album indispensable pour élargir ses horizons. Nous nous sommes amusées, ma sauterelle et moi, à trouver l’animal totem qui nous définissait le mieux. Je serais… un hibou, et elle, un loup!


Parfois je suis un renard, Danielle Daniel, 40 pages, 2018. À partir de 4 ans.

Vous pourriez aussi aimer

14 commentaires

  1. Sympathique sélection! je craque pour l'abécédaire, les couleurs sont superbes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est effectivement superbe. J'ai envie d'encadrer toutes les pages!

      Supprimer
  2. Quatre pépites dites moi Madame Couette :)
    Les dessins du 1er sont tout ce que j'aime. Si le texte n'est pas trop nunuche j'irai voir en librairie...
    Le côté deuxième degré du "qu'est ce qu'on dit" m'a bien fait rire. Les dessins sont minimalistes et la couleur bleu leur sied à merveille.
    Poétique le troisième. Papier glacé ?
    Quand au quatrième, oui le jeu avec ta Sauterelle était tentant. Je me suis pas reconnue dans les planches publiées :))
    Merci pour ce partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quatre pépites, mais pas quatre coups de coeur!
      Tu ne pourras pas mettre la main sur le premier, car il n'est pas distribué en France. Dommage, car il est vraiment chouette. Simple, mais efficace!
      Pour l'abécédaire, ce n'est pas un papier glacé. Oui pour la poésie! Il fallait faire preuve d'une excellente connaissance de la nature pour trouver tous ces mots!
      Pour les totems... L'idée de l'album ne me disait rien au départ, jusqu'à ce que je lise la note de l'auteure sur les totems. Une excellente idée. Toi, tu serais plutôt... un corbeau ou un hibou!
      Fais plaisir!

      Supprimer
    2. Hum... corbeau ça fait peur... je préfère hibou. En plus la chouette est mon animal préféré. Demandes pas pourquoi... je sais pas :)

      Supprimer
    3. Ce sera la chouette, alors! Comme c'est ton animal préféré, ça tombe bien, en plus!

      Supprimer
  3. De bien jolis albums à nouveau! je suis plus intéressée par l'abécédaire car mon fils est en plein dedans! D'ailleurs si tu as d'autres exemples, je suis preneuse :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je cogite là-dessus et te reviens! Quel âge a ton p'tit loup?

      Supprimer
  4. Pas de coup de cœur cette fois-ci - mais quand même fortement intriguée par le Maurice Sendak!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est en effet intriguant... Je me demande, toutefois, comment il peut être reçu aujourd'hui. Est-ce le genre d'album qui vieillit bien, tu penses?

      Supprimer
  5. Jolie sélection ! J'adore le Qu'est-ce qu'on dit? qui me rappelle les livres de mon enfance lorsque j'apprenais à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, miss!

      Le côté vintage de "Qu'est-ce qu'on dit?" incite à la nostalgie. Ah, l'enfance...!

      Supprimer
  6. Pas très fan du premier par rapport aux dessins mais carrément des autres surtout le "Parfois je suis un renard".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les illustrations de "Parfois je suis un renard" sont magnifiques! Ce sont des peintures, à la base.

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·