Instagram: questions existentielles

mercredi, mai 02, 2018


Sapristi! Je viens de dépasser le cap des 5000 abonnés Instagram! Ça commence à faire du monde, là. Toi qui me lis et qui a un compte IG, j’aimerais avoir ton avis.

J’ai créé mon compte Instagram sur les encouragements d’Electra. Entre Facebook et moi, ce n’est pas le grand amour. Aussi, je ne voyais pas l’intérêt d’avoir un compte IG et ne savais pas par quel bout commencer. J’ai publié ma première photo en juillet 2016. L’engouement et lenthousiasme sont très rapidement venus.

Les photos de livres occupent 90% du contenu de mon compte. Il reste un 7% pour ma gang de chats (Bidule a son fan club) et un 3% pour le reste (voyages, hiver qui nen finit plus, etc.). J’écris peu sous chaque photo, voire très peu. Pour mes avis complets sur un livre, je renvoie à mon blogue. Si je commençais à écrire mes avis sur IG, je laisserais tomber le blogue, c’est certain. Et ce serait dommage, car j’ai développé des liens avec de très gentilles personnes qui n’ont pas de comptes IG. Par ailleurs, les comptes que je suis m’ont amenée à découvrir de nouveaux blogues et j’ai de la belle visite sur le mien, visite que je naurais pas si je n’avais pas de compte IG.

Mon nombre d’abonnés a augmenté rapidement sans que je sache pourquoi. De mon côté, le nombre de comptes que je suis se limite à 200, et ce, depuis le début. De ces 200, je fais souvent le ménage. Je me désabonne des comptes inactifs depuis un bout et je m’abonne à un compte dont lunivers littéraire me plaît. De ces 200 (à noter que 200, c’est quand même beaucoup), il y a des liens qui se sont créés, un partage daffinités et des échanges stimulants. Je me connais: si je mabonnais à plus de comptes, je perdrais le fil et tomberais dans lexcès. Ce n’est pas mon but.

Plus de 5000 abonnés? Ça me dépasse. Si je me décidais à faire un grand ménage, je sortirais ma hache et baisserais mon nombre d’abonnés à 250, ce qui correspond, en moyenne, au nombre de like que récolte une photo. J’en déduis donc que 250 personnes sont fidèles à mon compte et me suivent pour de vrai. Cest beaucoup de personnes. Mais pourquoi 5000? Pourquoi @atp_labsqc et @mashacosmetiques me suivent? Je doute fort quils partagent ma passion pour les livres. Et ce nest pas parce quil me suivent que je vais les suivre. Et je ne compte pas acheter pour autant des vitamines et des cosmétiques. Qu’espèrent @ducharmejean et @adrianbourand. Mes petits choux, madame Couette nest pas là pour la cruise.

Ce que je préfère par-dessus tout, sur IG, c’est dentretenir des liens et de développer des échanges assidus, de connaître l’univers des personnes que je suis et qui me suivent. Sans IG, je n’aurais pas eu le plaisir de faire la rencontre de @mangez_des_tartes. Je n’aurais pas pu convaincre Fabienne (@titezef) de participer à mon rendez-vous Sur l’oreiller avec… et je n’aurais pas autant envie de revoir la Bretagne. Je n’aurais pas pu donner à @anne_and_ze_boyz l’ordre de lire Sale boulot de Larry Brown. Je n’aurais pas pu réaliser à quel point je m’entends vraiment bien avec toutes les Virginie. Je n’aurais pas de sourire hebdomadaire en voyant le bulldog de @unefilledanslebois et ses lectures éclectiques. Je naurais pas si hâte daller au Festival America en septembre pour rencontrer plusieurs dentre vous. Et j’en passe et j’en passe et j’en passeJe pourrais donner une vingtaine d’autres exemples.

La communauté des passionné(e)s de livres, sur IG, est belle, dynamique et archi-stimulante. Jouons carte sur table. Toi qui a un compte IG, quel lien entretiens-tu avec ton compte? Quelle est ton attitude par rapport à ton nombre d’abonnés? Cest important ou non? Et par rapport aux comptes que tu suis, est-ce que leur nombre dabonnés est quelque chose auquel tu accordes de limportance? Pourquoi certain(e)s organisent des concours pour avoir plus dabonnés? Est-ce si important? Et si oui, en quoi? Pourquoi certains sabonnent à ton compte et quune fois que tu tabonnes, ils se désabonnent? Bref, y a-t-il des règles du jeu que j'ignore? Je cherche à comprendre. Dis-moi tout! La bonne foi et la franchise sont ici de mise!

Vous pourriez aussi aimer

81 commentaires

  1. Peu pas répondre je ne suis pas sur IG. ;-) Oki je sors....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours pas tentée de t'inscrire sur IG?!!!

      Supprimer
    2. Pas pour l'heure gentille dame. Un jour peut-être... ;-)

      Supprimer
    3. Ce serait chouette de t'y retrouver!

      Supprimer
  2. Je me souviens de notre conversation autour de ce sujet ! Je pense que l'esthétique de ton compte IG plaît beaucoup. Je suis abonnée à plusieurs comptes sur le thème des animaux et je ne "like" pas à chaque post comme j'imagine que c'est pareil pour tes abonnés. Mais je sais aussi qu'il existe des logiciels permettant de gagner plein d'abonnés et que certains s'abonnent à des centaines de comptes en espérant en récupérer un pourcentage. Je pense que ton compte en a été un temps la victime vu les abonnés que tu avais quand on a regardé (ceux que tu cites dans ton billet..). J'ai comparé aux miens, et la majorité de mes abonnés (moins nombreux mais à qui je tiens!) aiment les livres, les chats et les mini saucisses ! ou Nantes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis questionnée sur ces fameux logiciels. Après avoir regardé plus attentivement, plus de 90% de mes abonnés sont liés à un univers littéraire. Ce qui me rassure, quand même. Ceux que je cite sont heureusement des exceptions.

      Et toi, qu'en est-il par rapport à ton nombre d'abonnés? Ça ne dis rien, un petit concours?!!!!

      Supprimer
    2. ouf alors ! car tu avais de drôles d'abonnés mais je sais que tu les bloquais donc finalement si tu as 90% d'abonnés liés à ton univers littéraire, ils ne sont pas là par hasard - ils aiment ton compte, c'est tout ! chanceuse !
      Un concours sur mon compte IG ? Oui, j'y ai pensé mais là avec le challenge, je suis un peu débordée ....

      Supprimer
    3. Et pourtant, je ne fais rien de spécial! Des photos vraiment toutes simples, dans un univers de yogourt nature!

      Supprimer
  3. Moi j'arrête de réfléchir, sinon j'ai plus le temps de boire... et si je bois plus, je lis plus non plus... Cela est de paire... et puis en plus j'ai pas de chat...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chapeau bas, monsieur. Il faut toujours garder du temps pour boire et, accessoirement, pour lire!

      Supprimer
  4. je suis une petite nouvelle sur IG (@ktlustucru) et moi aussi je m'interroge sur certains abonnés avec qui visiblement je n'ai aucun atome crochu... j'avais un blog (livres et tranches de vie comme on dit) qui est un peu moribond, instagram gagne en réactivité (même si, je suis d'accord avec toi, difficile de développer, on est plus sur le mode du pitch). et moi aussi j'essaie de restreindre mes abonnements à 250 maxi(des gens de la vraie vie, des connaissances virtuelles que je connais depuis les débuts de mon blog (presque 13 ans !, des illustrateurs, des lecteurs et quelques blogs honteux juste pour les jolies images mais un peu creux). quand aux "règles du jeu", je ne les connais pas et m'en porte très bien (vient qui veut et part qui veut).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait tellement plaisir de te voir ici! Tu sais, avant d'ouvrir mon blogue il y a bientôt quatre ans, je suivais 4-5 blogues, dont le tien. Et dire que j'ai vu grandir tes filles et évoluer ton décor!

      Presque 13 ans de blogging? Fiou, le temps passe vite. Même en étant nouvelle sur IG, j'espère que tu ne comptes pas arrêter de blogger. Pour moi, l'un ne saurait remplacer pas l'autre. Je vois IG comme un album de photos alors que le blogue ressemble plus à un carnet de bord/de vie.

      Je plussoie: sur mon compte IG, vient qui veut et part qui veut! Je n'accorde pas d'importance à mon nombre d'abonnés; par contre, je suis complètement abasourdie d'en avoir un si grand nombre, d'autant plus que j'ai développé des liens avec une petite quantité de personnes. 5000, ça devient surréaliste pour moi.

      Au plaisir, j'espère!

      Supprimer
  5. Bonsoir Marie-Claude,
    C'est @amesheurs sur Instagram... ;)

    Quel lien entretiens-tu avec ton compte?
    J'y vais souvent (trop à mon goût...). Mais j'aime mon compte depuis peu avec les photos en noir et blanc et celles en couleur. J'y partage mes lectures à venir ou en cours, mes plats et d'autres petites choses : ce que j'aime dans ma vie. Il est avant tout pour moi. Oui, juste parce que j'aime la photo et sur ce réseau j'y trouve mon compte. Je ne suis pas enquiquinée par l'actualité contrairement sur twitter, par exemple.

    Quelle est ton attitude par rapport à ton nombre d’abonnés ? C’est important ou non?
    Et bien, ce n'est pas important pour moi, voire je m'en fous un peu. Il est rare que j'échange... D'ailleurs, je fais moi-même très peu de commentaires sur les photos que j'aime. Alors le nombre de mes abonnés, je m'en moque. Du reste, en avoir des milliers, j'aurais tendance à être effrayée. Ceux qui me suivent me conviennent. Et j'essaie depuis quelques jours de commenter...

    Et par rapport aux comptes que tu suis, est-ce que leur nombre d’abonnés est quelque chose auquel tu accordes de l’importance?
    Je suis les comptes qui m'offrent douceur, tendresse, idée de lecture et beauté dans leurs photos. Leur nombre d'abonnés m'importe peu. Toutefois, j'avoue ne pas ou peu suivre ceux qui en ont beaucoup. Il y a des exceptions. Pour toi, par exemple, je t'ai suivie parce que je t'ai découverte via mes errances sur la blogsphère (et non sur instagram).

    Pourquoi certain(e)s organisent des concours pour avoir plus d’abonnés? Est-ce si important? Et si oui, en quoi?
    Bizarre ce système de concours pour avoir des abonnés. Car, je suis certaine qu'ils sont nombreux à se désabonner ensuite... Si je devais faire un concours, je le ferais pour remercier mes fidèles suiveurs. Je trouve qu'un concours correspond plus aux maisons d'éditions et autres comptes de ce genre.

    Pourquoi certains s’abonnent à ton compte et qu’une fois que tu t’abonnes, ils se désabonnent?
    Certainement pour avoir un abonné en plus. Sinon, je ne sais pas.

    En tous les cas, je suis comme toi, je fais souvent le ménage dans ma liste d'abonnements, je n'aime pas trop en avoir. Comment bien suivre sinon ?

    Voilà pour mes réponses.

    Belle soirée.
    Eléonore B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes réponses, Eléonore. Merci aussi d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.

      Je ne connaissais pas ton compte IG. Je viens de m'abonner parce que son univers me plaît et que je sais un peu plus qui tu es (je ne compte pas me désabonner à moins que tu cesses de l'alimenter!)

      Tu écris que depuis quelques jours, tu essaies de commenter. Pourquoi maintenant? Pourquoi pas avant?

      Je me fous de mon nombre d'abonnés. J'ai toujours pensé que la qualité doit l'emporter sur la quantité. C'est pourquoi mon nombre d'abonnés me donne le vertige! Comme toi, j'ai tendance à ne pas suivre les comptes qui en ont beaucoup, mais il y a quelques exceptions.

      Tu as découvert d'abord mon blogue? Ça me fait plaisir, ça!

      Encore un grand merci et au plaisir!

      Supprimer
    2. Marie-Claude,

      Tout d'abord, désolée pour ma réponse tardive.

      Effectivement, je commente très peu les photos sur Instagram. Je me force un peu, parce que... je ne sais pas précisément. Parce que cela se fait ? Je ne sais pas. Toutefois, j'ai toujours l'impression d'indisposer la personne quand je commente sa ou ses photo(s).
      Pas avant : car je garde certainement des automatismes de mes anciens comptes Instagram. Je n'y partageais pas mes lectures, mais des photos abstraites, de mon quotidien, etc. Et les échanges étaient très courts : un simple merci ou des émoticônes.

      Comme tu l'as écrit à une autre personne en commentaire, mon instagram est un album photo. Je ne cherche pas forcément l'échange... Mais à découvrir des lectures, suivre des personnes que je connais dans la vraie vie et des blogueuses avec qui j'échange ailleurs.

      Voilà. :)

      Supprimer
    3. Mmmm Il ne faut pas te forcer à commenter. Cela ne doit pas être ni devenir un automatisme. Par contre, il n'y a jamais d'indisposition: un simple merci ou un émoticône, ça fait toujours plaisir!

      Merci!

      Supprimer
  6. Coucou, je suis LamartineOrzo sur IG. Je suis abonnée à ton compte pour la lecture. Je like à chaque fois et j'ai un gros faible pour Bidule. Je ne commente pas toujours. J'ai un énorme panne de lecture depuis 2 ans à cause d'un gros bouleversement dans ma vie. Mais je m'accroche aux comptes de lecteurs/trices parce que j'espère retrouver un jour le plaisir de la lecture. Et je note des dizaines de titres de livres, malgré ma PAL qui doit friser les 150 titres. Je ne commente pas toujours puisque je ne lis plus, sauf si il s'agit de quelqu'un que j'ai lu dans le passé. Je suis une grande solitaire et je me suis abonnée à beaucoup (trop) de comptes IG, surtout en travaux d'aiguilles, en plus grand nombre que les lecteurs. J'ai rencontré dans la réalité des personnes que je n'aurais jamais pu rencontrées autrement. Certains comptes sont devenus des êtres vivants pour moi, même si je ne les ai pas tous vus. Je suis certains compte juste au feeling, une vegan,alors que je ne le suis pas, mais parce qu'elle a des réactions qui me plaisent, un dessinateur dont les créations m'interrogent, ou quelqu'un dont je me dis que ses réactions par rapport aux questions de société ressemblent aux miennes, un artisan attaché à son métier, un infirmier dessinateur qui parle de son boulot, quelqu'un qui répare une vieille maison avec passion... Bref, à part pour le tricot, le reste c'est vraiment le hasard. Je ne sais pas combien j'ai d'abonnés et je m'en fiche. Je participe à des concours mais je n'en organise pas. On peut dire qu'au départ j'ai créé mon compte IG pour créer du lien, et ça a marché à petite échelle, mais de manière qualitative je crois.
    Les comptes de mecs bizarres je les bloque, le genre "vous me semblez si intelligente... ", Les entreprises qui ne s'abonnent que pour avoir mon abonnement en retour ne l'ont jamais.
    Je ne sais pas si j'ai répondu à tes interrogations Marie-Claude, mais c'est un petit bout de ma vie sur IG que je te livre là. J'espère que ça t'aidera peut-être à y voir un peu plus clair dans ce vaste monde du réseau social. Et les règles du jeu elles me font suer dans la vraie vie, alors sur IG je m'en tape royalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te voir ici! Je connais ton compte et je l'ai fait connaître à une de mes amies passionnées par le tricot!

      Une panne de lecture aussi longue? Mon dieu. Ça me terrorise. En même temps, que tu suives des comptes dédiés à la lecture signifie qu'il te reste un intérêt. Pourquoi? Tu penses que le plaisir de lire peut revenir? (Je crois que oui, mais je me questionne).

      J'aime ta façon de voir: que «certains comptes sont devenus des êtres vivants». Je comprends ce que tu veux dire et les comptes que tu suis montre une belle ouverture touche-à-tout. Je me rends compte que je suis plutôt confiner dans ma passion!

      Merci pour ce petit bout de vie! J'apprécie. Au plaisir xx

      Supprimer
  7. Merci Marie-Claude pour ton retour sur ce réseau social.

    J'ai le même genre de questions que toi et je vais essayer d'y répondre:

    -Toi qui a un compte IG, quel lien entretiens-tu avec ton compte?
    J'ai ouvert mon compte il y a deux ans. Je voulais partager mes articles d'une autre façon. Mais je me suis rendu compte que le aprtage de mes articles via Insta n'a pas fait augmenter mes visites sur mon comptes (ce qui me chagrinait au début, maintenant, j'ai mes "fidèles" sur le blog et ça me va très bien!)
    Je poste des photos de livres oui, mais aussi des photos plus esthétiques parce que j'aime ça. Pour moi insta c'est une galerie de photos belles/esthétiques et dérangeantes aussi :-)
    J'avoue aussi que je ne lis que rarement les chroniques de lvires sur insta. Je n'aime pas ce format. Je préfère les blogs.

    - Quelle est ton attitude par rapport à ton nombre d’abonnés? C’est important ou non?
    J'étais à l'affût des nouveaux abonnés. petit à petit, je me suis détachée du nombre mais cela n'a pas été facile, je te l'avoue!
    Pour l'instant j'en suis à plus de 600 et je remarque comme toi, que je poste une photo, je n'ai "que" une centaine de likes.. après certains algorithmes font que les photos passent à la trappe.

    - Et par rapport aux comptes que tu suis, est-ce que leur nombre d’abonnés est quelque chose auquel tu accordes de l’importance?
    Je me contrefiche du nombres d'abonnés des comptes que je suis. (Mais parfois je me pose la question de savoir comment arrivent-ils à en avoir autant!)

    - Pourquoi certain(e)s organisent des concours pour avoir plus d’abonnés? Est-ce si important? Et si oui, en quoi?
    Pour avoir plus de visibilité, plus de partenariat, de livres gratuits... (attention je sors mes crocs)... j'ai un exemple en tête d'une instagrammeuse livres qui a plus de 2000 abonnés, qui ne poste que très rarement et dont chaque livre présenté est un partenariat.. elle organise quelques concours pour se faire connaitre.
    Je ne comprends pas. Je trouve qu'il y a quelque chose de vicieux et de malsain à avoir envie d'autant de visibilité.
    Je commence tout doucement à me désabonner de comptes où il n'y a que des partenariats et autres concours.

    - Pourquoi certains s’abonnent à ton compte et qu’une fois que tu t’abonnes, ils se désabonnent?
    Encore une fois pour avoir plus de visibilité. Pour enfin être "reconnu"...

    J'espère t'avoir éclairée!
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, je préfère les blogues à IG. Les deux se complètent. Je ne lis qu'à l'occasion les chroniques de livres sur IG. Le format m'indispose. Vive la fidélité plutôt que la quantité!

      Le besoin de visibilité me gêne. Pour être «reconnu»? WTF! Comme s'il y avait moyen d'être «reconnu» par le biais d'un réseau social. C'est si éphémère... Je trouve que les moyens pris par certains pour avoir plus d'abonnés sont sournois et en révèle beaucoup sur les vraies intentions de la personne. Rendu là, je décroche! Ces comptes ne m'intéressent pas.

      Merci gros, Fanny, de tes réponses.

      Supprimer
  8. Je fais partie des 5000 abonnés (quand je pense que je n'en suis qu'à 37...), et moi, c'est pas du pipeau !!!!
    je fais plein de découvertes depuis que je te (vous, tu, vous...) suis !
    des auteurs que je ne connais pas pour la plupart, je les retrouve au MAGASIN de ma médiathèque préférée !! je suis tranquille, aucun risque que quelqu'une
    les prenne avant moi !!!! tes critiques (allez va pour le tu) sont géniales, elles sont claires, franches et nettes ! et ton humour m'est INDISPENSABLE !!!!!
    et puis le gang de chats que tu entretiens est trop craquant, Ma petite Maya fait pâle figure !
    c'est bon, c'est beau, c'est PAR-FAIT
    juste une question : tu dors quand ? parce que c'est une dizaine de livres par moi ou plus, non ?

    Pour ma part je poste mes lectures pour pouvoir les partager, parce que je n'ai personne pour en parler, le nombre d'abonnés m'importe peu si ce sont des personnes
    qui aiment lire (c'est vrai qu'une école de danse au Brésil qui s'abonne à mon compte...)
    j'apprends petit à petit à faire des commentaires mais c'est encore difficile pour moi, sauf si j'ai un vrai coup de cœur, comme "les étoiles s'éteignent à l'aube"
    c'est ma petite touche sur les réseaux sociaux, n'ayant pas Facebook comme ami...

    je trouve qu'Instagram est un bon outil pour se retrouver entre lecteurs

    merci de m'avoir donné la parole, enfin la frappe (tape tape tape)

    à bientôt pour d'autres commentaires de tes lectures 📚📓📒

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tu plutôt que le vous, stp! Quel est ton pseudo IG? Je veux savoir t'es qui (et Maya aussi)! De me faire lancer des fleurs de même, ça fait plaisir!

      Concernant mes avis... J'en déduis que tu passes sur le blogue pour les lire?

      Je dors la nuit! Je lis en moyenne 100 pages par jour, avant le coucher. Et je n'ai pas de vie! Ceci expliquant cela! Sans blague, ma vie tourne autour des livres (passion, projet, travail...) C'est une priorité. Le reste passe au second plan (à l'exception de ma sauterelle de 11 ans, mais je n'ai pas le choix, sous peine de passer pour une mère indigne - ce qu'il m'arrive aussi d'être parfois)

      Pour moi aussi, le nombre d'abonnés importe peu si ce sont des personnes qui partagent ma passion des livres. Parmi tous ces abonnés, je me rends compte que plus de 90% aiment les livres. Ça me ravie de savoir qu'autant de gens lisent!

      Ahhhhh! "Les étoiles s'éteignent à l'aube"!

      Oui, IG est un excellent outil pour s'entourer d'une communauté de lecteurs. Et lorsqu'on arrive à avoir un lien (virtuel et éventuellement réel) avec ces lecteurs, c'est le summum!

      Viens prendre la parole quand tu veux!

      Au plaisir!

      Supprimer
    2. je viens d'aller sur ton blogue par hasard, je ne pensais pas que tu m'avais répondu, ça me fait plaisir, je suis de fil en lecture !!! et Maya c'est ma petite poulette à sa maman !!! la petite dernière... (c'est une chatte !!!!) après un fils de bientôt 18 ans
      j'adore tes ressentis sur les livres, je ne suis pas aussi douée, mais j'apprends en te lisant, mais il y a encore du boulot. en tout cas merci de m'avoir répondu et n'oublie pas que je te suis ... ton gang de chats aussi

      Supprimer
  9. Tu as beaucoup de questions... auxquelles je n'ai jamais vraiment réfléchit!
    Alors... comme disait Electra plus haut, il existe quantité de comptes bidons, de comptes publicitaires et un marché de vente de comptes et d'achats d'abonnés sur IG. Ça c'est l'envers de la médaille. C'est entre autres pour la recherche d'abonnés que certains comptes s'abonnent et se désabonnent souvent. C'est très payant pour certains d'avoir des milliers d'abonnés, ça donne accès à des avantages, des produits, des commandites. Oui, on vit dans ce monde-là...

    En ce qui concerne mon compte, je fais de la photo depuis toujours alors c'est un moyen de partager des images de mon coin de pays. C'est un peu dommage de les laisser dormir dans le fond d'un ordinateur sans personne pour les voir. Et puis je trouve la nature si importante! Elle l'est pour moi, je me dis qu'elle l'est peut-être pour d'autres gens. Je partage aussi mes livres dessus et d'autres petites réflexions.

    Je t'avoue que je ne regarde même pas mon nombre d'abonnés. Tout comme je ne regarde pas celui des autres. Ça n'a pas d'importance pour moi. Je vais sur IG pour voir de belles choses. Je trouve ça reposant. Je note des idées lecture et je regarde les photos. Les concours, je m'en fous un peu. Je participe parfois si c'est organisé par une maison d'édition ou quelque chose du genre.

    Je suis abonnée à beaucoup de comptes. Cependant, c'est parce que j'ai trop de champs d'intérêt. Il y a les gens que je connais "en vrai" déjà. Puis, je suis un grand nombre de photographes, d'ici et d'ailleurs, je suis intéressée par tout ce qui touche à la survie / vie dans les bois (bushcraft), la musique, le plein air, le sport, les livres, la nature, l'ornithologie, les trucs geeks, le cinéma... J'aime aussi suivre des comptes qui proviennent de l'Alaska et d'endroits comme ça. Je suis quelques mushers par exemple! ;) Par contre je ne m'abonne pas à un compte juste parce que la personne me suit. Il y a des gens qui ne postent que des images de manucures qui me suivent. Je ne comprends pas trop pourquoi... C'est à des lieues de mes intérêts. Pour que je suive quelqu'un, il faut que ça me parle. Je m'abonne aussi à des gens qui ne me suivent pas et ça ne me dérange pas non plus. Je vais sur IG pour relaxer et voir de belles choses. Je me tiens loin de tout ce qui touche la quête d'abonnés et de toutes les petites contrariétés qui peuvent s'y jouer.

    Pour moi IG c'est un plaisir. Quand ça ne le sera plus, je partirai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au final, ma naïveté ne cesse de m'étonner. J'en reviens pas qu'on puisse payer pour avoir des abonnés.
      J'imagine qu'il y a des avantages à en retirer. Je pense à un blogue que je suivais. La fille parlait voyage et faisait de magnifiques photos. Depuis, elle se fait payer des voyages et c'est devenu son travail. Pas mal!

      Eclectique! Pour moi, c'est le mot qui te définit le mieux!

      Je capotais quand tu as cessé de blogger. Je l'ai ressenti comme une perte. J'étais super emballée de te retrouver sur IG, comme des retrouvailles!

      Supprimer
  10. Je comprends toutes ces questions....
    En ce qui me concerne je ń’ai pas de blog et je suis arrivée sur IG un peu par harsad.
    Au fur et à mesure mon nombre d’abonnés augmente et je mentirai si je disais que cela ne me fait pas plaisir. Me dire que mon modeste avis, intéresse, ça fait du bien à mon ego.
    Certes j’ai moi aussi des comptes de fitness et de maquillage qui me suivent mais je sais très bien que cela ne vont pas rester. Ils attendent que je m’abonne en retour.
    Avoir beaucoup d’abonnés n’a pas changer ma façon de poster, ni le ton de mes avis. Je m’y amuse toujours autant et j’aime surtout faire des photos.
    Concernant les concours, j’en organise à l’occasion. Quand les maisons d’édition me le proposent, je ne dis pas non si c’est un livre que j’ai lu et aimé. En général, je n’y gagne que très très peu d’abonnés mais moi j’ai l’impression d'être la mère noël ! Je participe également à ceux organiser par d’autres comptes (je suis joueuse).
    Je suis environ 500 comptes (c’est énorme par rapport à toi). Il y des « gros » comptes et des « petits » comptes (c’est moche comme appelation mais c’est explicite). Ces comptes je les ai choisis parce que ce qui y est publié me plait. Le concept de follow back n’a pas de place dans ma vision d’instagram.
    J’ai rencontré virtuellement beaucoup de personnes grâce à IG. Des personnes différentes de moi mais qui aime lire tout autant. Ça n’a pas de prix.
    Madame Tapioca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Tapioca! Ton compte est un incontournable pour moi. J'adore ton univers (et tes goûts littéraires)!

      Je lis peu d'avis de livres sur IG. Le format m'agace. Mais comme tu n'as pas de blog, je te lis toujours!
      Et dire que sans IG, je ne t'aurais pas trouvée!

      J'espère que nous aurons la chance de nous rencontrer un jour en vrai!

      Supprimer
  11. Bonjour, je suis @luparju sur IG. Je n'ai pas de bol et j'ai choisi IG car j'aime la photographie et les livres et que je voulais garder une trace de mes lectures et continuer à faire des photos malgré une vie très remplie...
    Je suis heureuse d'être sur IG car cela élargit beaucoup mon horizon de lecture et que j'aime les discussions autour de lecture.
    Je choisis les comptes que je suis pour la "personnalité" qui s'en dégage et pour la qualité des photos. J'aime les comptes un peu "rugueux" ;-) et je fuis ceux qui ne parlent que de lancement presse et concours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! L'un des avantages de ce billet, c'est de m'avoir permis de vraiment mieux découvrir ton compte et de m'y abonner! Je me souviens de tes remerciements pour le recueil de Mariana Enriquez!

      Ton compte a beaucoup de «personnalité», comme j'aime!

      Qu'est-ce qu'un compte un peu "rugueux"? Tu m'expliques?

      IG est un excellent moyen (sinon le meilleur) de garder une trace de ses lectures et de ses acquisitions, et ce, en un seul coup d'oeil.

      Supprimer
  12. Le fameux article ! C'est @isianddi. Vaste sujet Instagram. Comme pour tous les réseaux sociaux, je crois que c'est compliqué d'en avoir une utilisation réellement saine car beaucoup de personnes sont là pour le chiffre ou pour te vendre quelque chose. Du coup on se trouve parfois un peu prises en otage là dedans.

    Mon nombre d'abonnés n'est pas primordial même si j'avoue que suis flattée de le voir progresser. Ce qui compte vraiment pour moi c'est le nombre de j'aime et surtout les commentaires. Je laisse les gens s'abonner à mon compte s'ils le veulent mais je ne m'abonne au leur que si leur univers me plaît. Même si le compte parle de livres, s'il ne s'agit que de fantasy ou de young adult, je ne m'abonne pas. Je me détourne aussi des comptes que je trouve trop commerciaux, c'est à dire qui reçoivent beaucoup de livres des services de presse et qui organisent les fameux concours dont tu parles. J'aime les blogs et les comptes bookstagram artisanaux.

    S'agissant des gens bizarres qui s'abonnent puis se désabonnent une fois qu'on suit leur compte, j'hésite à installer une application qui permet de voir qui se désabonne. Le problème c'est que c'est payant mais ça peut être un bon moyen de faire du ménage dans ses abonnements et de laisser de côté les gens qui n'en valent pas la peine. Je me méfie aussi des gens qui ont 150 abonnés et 3500 abonnements, là on voit tout de suite que ces personnes s'abonnent au plus de comptes possibles pour avoir le plus d'abonnements en retour.

    Je pense qu'il faut redonner à Instagram son statut de réseau social, à savoir un endroit d'échange et de partage où, même si on est tous cachés derrière nos écrans, nos personnalités apparaissent. Mine de rien on en sait beaucoup sur la personnalité de quelqu'un rien qu'en regardant ses lectures et les citations qu'elle publie, mais ça c'est un autre sujet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'attendais, toi!

      Comme toi, le nombre de j'aime et les commentaires ont beaucoup plus d'importance (et de «signifiance») que le nombre total d'abonnés.

      Grâce à ton compte IG, j'ai découvert ton blogue, que je suis religieusement (il a sa place dans la blogroll de mon blogue. Ainsi, je ne manque aucun billet)

      Ton autre sujet me fait cogiter! C'est vrai qu'on en apprend beaucoup sur la personnalité de quelqu'un rien qu'en regardant ses lectures et les citations qu'elle publie... Un prochain article sur ton blogue?!

      Nouvelle Montréalaise, j'espère vraiment qu'on aura la chance de se rencontrer en vrai!

      Supprimer
    2. Figure toi que j'y réfléchis depuis tout à l'heure à cette histoire de personnalité et de compte Instagram, je vais essayer de travailler dessus et d'écrire un article.
      Moi aussi j'espère qu'on va pouvoir se rencontrer, j'en ai même fermement l'intention ! Je ne suis allée qu'une fois à Quebec et juste le temps d'une journée. J'avais été déçue de ne pas avoir pris plus le temps pour visiter donc tu peux être sûre que je vais venir.

      Supprimer
    3. J'aimerais bien te lire sur le sujet! Go, à la rédaction!

      C'est en rendez-vous. À Québec ou/et Montréal! Bien avant ton premier hiver!

      Supprimer
  13. J'ai ouvert mon compte uniquement pour échanger sur la lecture, je me fous complètement de mon nombre de followers et je n'organiserai jamais de concours.
    Je n'ai pas de blog, je n'écris pas de chroniques, je veux juste discuter et piocher des idées pour mes prochaines lectures (Insta a fait grandir ma PAL jusqu'à un niveau incroyable !!). J'ai mes comptes préférés comme le tien, celui d'Electra, ou d'Une fille dans le bois (et quelques autres) et je fais régulièrement le tri dans mes abonnements car je les trouve bien trop nombreux...Bref, je ne me prend pas du tout au sérieux, ça doit rester un plaisir avant tout :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces réponses, Magali!
      Oui, le plaisir avant tout! Oui, IG fait dangeureusement grandir les PAL!
      Et... merci de participer à #maiennouvelles!

      Supprimer
    2. Magali, je te rejoins et je réagis à ta PAL qui explose ! je suis dans le même cas.. help !
      sinon, je fais le tri aussi - pour les concours, je n'en ai fait qu'un et parce que j'avais reçu un SP en double et si j'en fais un autre, un jour, c'est toujours dans l'esprit de récompenser ceux qui me suivent déjà. Je suis ravie de te compter parmi les nôtres pour maiennouvelles !!!

      Supprimer
    3. Avec plaisir ! J'adore les nouvelles !

      Supprimer
  14. Je n'arrive pas à répondre à ta réponse... oui j'espère bien que ma panne de lecture va s'arrêter un jour. Je lisais entre 120 et 150 livres par an, je voyageais, je rêvais, je tremblais, je m'informais grâce à la lecture. Et ça me manque terriblement. J'ai fait des essais mais je n'ai même pas pu terminer le gang des rêves commencé il y a bientôt un an... Peut-être quand ça ira mieux dans ma tête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dieu! Tu étais une lectrice boulimique! Bien plus que moi.
      En gros, la bibliothérapie ne fonctionne pas avec toi.
      Dommage que tu habites si loin. Cet échange nécessiterait un café en tête-à-tête!

      Supprimer
  15. Pour moi un compte un peu "rugueux" c'est un compte qui dit aussi ce qu'il n'aime pas, ce qui le fait réagir (bondir de joie comme grincer des dents ) bref un compte qui a du caractère ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, là c'est clair. Et dans ce sens, j'adore les compte rugueux!

      Supprimer
  16. Hey hello Marie-Claude,
    Moi c'est kateginger63 sur IG . Cela ne fait pas longtemps que je suis sur Bookstagram (car en fait, je suis "un peu vieille :)" et je ne connais pas grand chose au fonctionnement des RS :) Donc je te suis car j'aime énormément ta ligne éditoriale (coup de griffe, coup de dent....tout ça, tes photos épurée, tes photos de chat aussi et SURTOUT tes chroniques (et avis sincères) littéraires. C'est par ton blog que j'ai découvert l'univers des auteurs nord-américains , que j'ai commencé mon challenge 50 états, que j'ai acheté plein de bouquins nord-américains.....que j'ai connu aussi Flyingelectra, que j'ai suivi vos petites vacances hivernales..... Je pourrais en dire bcp encore, je surfe volontiers (et très régulièrement) sur ton blog car il est un peu comme moi (je m'y retrouve :), nous pourrions être soeurs "littéraires" (héhé). Bref, gardes ton blog comme cela (et aussi IG car dans ton fil, je vois ce que tu postes sur ton blog). Et fais comme tu le sens, c'est cool comme ça :) Hey, encore un truc, je vais aller à Montréal (first time!!!) fin mai. Je vais découvrir ta belle province et je suis si excitée !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allô! J'attendais avec impatience ta visite ici!

      L'âge n'a rien à voir, voyons! Je suis aussi «un peu vieille», mais je me débrouille avec les RS!

      Merci pour tes bons mots. Ils me vont droit au coeur.

      Et là, j'ai très très envie de rencontrer ma soeur «littéraire» à Montréal! Écris-moi en mp pour qu'on s'organise!

      Supprimer
    2. Ouais c'est vrai, l'âge ne rentre pas en ligne de compte. C'est juste que nous sommes moins "scotchées" au portable que la jeunesse :)

      Supprimer
    3. Heureusement! Si j'étais aussi scotchée que ma sauterelle de 11 ans, j'aurais de la corne aux doigts!

      Supprimer
  17. Bonsoir Marie-Claude,
    Voilà mes enfants sont au lit, je peux donc enfin réagir à ton post.
    Mon compte instagram @readreadbird a vu le jour début janvier 2018. Cela faisait partie de mes résolutions 2018 : partager mes lectures. Depuis un bon moment mon mari m'incitait à me lancer et à créer un blog. Mais franchement, tenir un blog, c'est un sacré boulot et avec le rythme boulot - enfants - maison je souhaite garder du temps pour lire. Parce que si je n'ai plus de temps pour lire, alors à quoi bon ? Instagram est donc un bon compromis. Je lis, je prends une photo, je rédige un billet (parfois hyper rapide quand j'ai droit à des récriminations de ma tribu).
    Voilà, mon portrait est brossé.
    Avant de répondre à tes questions, tu me vois ravie d'être dans les 200 personnes que tu suis! J'espère que je ne ferai pas partie d'un ménage futur ;-)
    Quel lien est-ce que j'entretiens avec mon compte ?
    C'est un peu mon bébé. Je suis super heureuse quand on complimente ma photo et encore plus quand on me dit que mon billet a donné envie de lire le livre. Je suis très déçue quand ce que j'ai écrit n'appelle aucun commentaire.
    Pour ma part, le nombre d'abonnés n'a pas vraiment d'importance. Mais bon, si tout à coup j'en gagne 20 d'un coup, je ne vais pas pleurer non plus. Je ne participe pas à la course aux abonnés. Je ne ressens pas non plus l'envie folle de recevoir des livres de la part des éditeurs. Je préfère choisir mes lectures par moi-même.
    Je m'abonne aux comptes qui me plaisent sans faire attention aux nombres d'abonnés.
    Récemment j'ai organisé un concours pour permettre de gagner Eugenia ou Mon désir le plus ardent. Je vais avoir l'air d'un petit enfant de coeur mais mon but n'était pas d'obtenir plus d'abonnés. Depuis janvier, j'ai des échanges passionnants et passionnés avec plusieurs instagrammeurs et je voulais partager ces deux livres parce que je les ai fortement aimés et également pour permettre à leur auteur d'avoir plus de visibilité. Parce que parfois, les livres merveilleux sont ceux dont on parle le moins et je trouve cela dommage.
    Pourquoi certaines personnes s'abonnent et puis se désabonnent ? C'est un grand mystère...
    à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allô Catherine! Vive les enfants au lit! J'attendais tes mots.

      C'était une excellente résolution que celle de partager tes lectures. De fait, IG est un bon compromis. Tenir un blogue nécessite beaucoup de temps et d'énergie. (je me demande souvent comment j'y arrive!)

      Ton univers IG rejoint beaucoup le mien. T'inquiète, tu es dans les 200 pour y rester (à moins que tu cesses de publier!)

      Les commentaires sont un peu comme l'eau au moulin. C'est grâce à eux que les échanges se développent, que les liens se tissent. Mais là comme dans tout, ce n'est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité!

      Je dirais même que SOUVENT, les livres merveilleux sont ceux dont on parle le moins. IG est un bon moyen de les mettre sous les projecteurs.

      Merci d'avoir pris le temps de me répondre. J'apprécie!

      À bientôt xx

      Supprimer
  18. Je suis inscrite sur IG (@timesdontchange) depuis un petit moment, mon compte est brouillon et a changé de direction à plusieurs reprises, au gré de mes envies et de mes lubies du moment, mais je l'aime tel qu'il est. Il me permet de garder la trace de souvenirs en un seul lieu et d'avoir l'impression de rester proches de personnes qui se trouvent pourtant à des kilomètres... J'aime me replonger dans les archives et retrouver la trace d'endroits où je suis allée, de livres lus à un certain moment etc.
    Je fais régulièrement un tri dans les comptes auxquels je suis abonnée, voir le compteur dépasser les 350 me semble de la folie mais c'est parfois difficile de trancher tant on peut faire de découvertes. Je commente peu, par manque d'habitude, à part auprès des personnes que je "connais" et avec qui j'ai l'habitude d'échanger. Quant à mon nombre d'abonnés... je le regarde et ça m'amuse mais je me demande un peu ce que la plupart font par là ! C'est toujours agréable d'avoir un nouvel abonné qui semble avoir quelques points communs avec ce que l'on poste mais, la plupart du temps, j'ai l'impression que ce sont de gros comptes qui ne font ça que pour se faire remarquer et qui ont tendance à très vite se désabonner en voyant que ça ne marche pas. En revanche je bloque directement les comptes qui promettent quantités de nouveaux followers et / ou gagner le nouvel iphone etc : si la pub me gêne, ces arnaques m'insupportent !
    IG reste avant tout un passe temps. J'y fais un tour plusieurs fois par jour, un peu moins lorsque je travaille. J'aime son côté instantané, où on peut faire de jolies découvertes en seulement quelques phrases et inversement (comme ta critique de My absolute darling, savoir en détail pourquoi tu n'as pas aimé c'est très bien, mais il a suffit de quelques mots sur IG pour me convaincre de ne pas céder à l'euphorie générale et attendre un peu). En revanche ça n'a rien arrangé à ma liste de livres en attente de lecture, qui semble s'étirer à l'infini !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais très bien d'aimer ton compte tel quel. Notre compte est à notre image, avec ses changements de cap ou sa stagnation (comme moi, avec mon univers yogourt nature!).

      Un grand merci d'avoir pris le temps d'éclairer un peu plus ma lanterne. Je l'apprécie.

      Au plaisir!


      Supprimer
  19. Bonsoir Marie-Claude, je suis Labibliothequedemarjorie sur IG. À la base je suis anti-réseaux sociaux. Je n'ai jamais eu de compte Facebook. J'ai un blog depuis 1 an que j'ai été incapable de créer toute seule (c'est dire comme je m'y connais bien...) mais maintenant je gère. Je suis sur Instagram depuis 6 mois. Le but était de pouvoir échanger plus facilement avec des passionnés de lecture comme moi et, aussi, de découvrir des livres et des auteurs que je ne connaissais pas. Les liens se sont créés très rapidement. Mon nombre d'abonnés est monté en flèche. J'ai aussi connu les drôles de manoeuvres d'abonnement/désabonnement et j'ai compris récemment qu'il fallait faire le ménage . Je me suis concentrée sur des comptes IG avec lesquels j'ai des points communs, où j'y trouve des avis structurés et argumentés . Je préfère me rendre directement sur le blog (lorsqu'il y en a un) pour lire les chroniques et y répondre car lire un billet sur IG ne me convient pas. Depuis peu, surtout depuis le ménage effectué dans mes abonnements, je m'y retrouve mieux, j'échange plus facilement avec des lecteurs/lectricescet je découvre de superbes pépites. Je suis très heureuse de faire partie des 200 car j'apprécie beaucoup ton compte. Férue de littérature québécoise depuis très longtemps, tu m'as également fait découvrir des merveilles de la littérature américaine. Voilà pourquoi IG est tout de même un chouette réseau grâce auquel on fait de belles rencontres 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de te lire, toi!

      Contrairement à toi, j'ai un compte Facebook. Mais j'y vais très rarement et je ne publie que le lien vers les billets de mon blogue. Pour les passionné(e)s de livre, je trouve IG est beaucoup plus dynamique et réactif.

      Comme toi, je préfère me rendre directement sur les blogues pour lire les avis, mais il n'y en a pas toujours. Aussi, dans ce cas, IG est mieux que rien.

      Mais toi qui a maintenant un blogue depuis 1 ans, comment qualifierais-tu ta première année?

      Supprimer
  20. Ça fait tellement longtemps que je n'ai pas commenté ici. Mais cet article m'intéresse drôlement parce que comme toi, je me suis posée toutes ces questions. J'aime beaucoup insta pour des recherches esthétiques. En vrai je fais des photos moches mais j'espère m'améliorer. J'ai pas encore eu l'occasion de parler en privé à certaines personnes que j'aime beaucoup parce que je n'ose pas... Pour la simple raison que ça me dérange de voir que plus en plus de comptes se la joue buiseness, pour récolter encore le maximum d'abonnés comme si ça comptait un chiffre virtuel qui ne représente rien de plus que du vide en fait. C'est bien d'avoir des abonnés mais de là à faire des pieds et des mains pour augmenter ton nombre comme si c'était une compétition, comme si, grâce à eux tu atteindra popularité... Ce n'est pas une valeur que je défends. Tenir un blog tout comme un IG doit être un plaisir en fait et non pas devenir du marketing d'abonné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça faisait un méchant bout, oui! Heureuse de te revoir dans les parages.

      Du marketing d'abonné! J'adore.
      Je ne comprends pas cette façon mercantile de fonctionner. Trop naïve? Peut-être. Mais je renonce à comprendre. Ni le temps ni l'envie.

      Ce n'est pas non plus une valeur qui me tient à coeur. Bien au contraire.

      À plaisir!

      Supprimer
  21. Bonjour,

    J'ai fait un petit peu l'inverse, je n'ai jamais eu de blog même si j'ai toujours aimé aller les lire. C'est sur Instagram que je me suis inscrite, un peu sceptique au début, mais finalement je m'y sens à l'aise. Je trouve les échanges faciles, fluides et l'ambiance plutôt bienveillante contrairement à ce que j'ai pu voire sur d'autres réseaux... Souvent, grâce à un post je vais faire un tour sur le blog.
    J'ai renoncé à comprendre pourquoi certaines personnes s'abonnent à mon compte, pourquoi d'autres se désabonnent, je me contente de faire mon petit tour de temps en temps, poster mes photos prises un peu à l'arrache, liker celles des autres comme on fait un petit coucou, commenter quand l'envie m'en prend, noter (beaucoup trop) de titres de livres...
    Ps: la bise à Moustache et Bidule ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, j'ai été, et le suis encore, agréablement surprise de la bienveillance des échanges sur IG.

      Pas de prise de tête, juste du plaisir. J'aime ça d'même!

      Supprimer
  22. Des questions bien intéressantes Marie. Je vais essayer d'y répondre.
    J'ai créé mon compte IG en septembre 2016. Une envie tout d'abord personnelle de garder une trace de mes lectures favorites et découvrir des avis sur certains romans.Au début pas d'énergie pour publier. Pour l'anecdote c'est toi qui m'a un peu booster à poster afin de connaître mes lectures...
    J'ai lu ton blog avant de connaître ton fil IG (car il n'existait pas encore ;-) ) En début 2016. Je ne commentais pas à l'époque. Il faut dire que j'étais pas en grande forme à ce moment là. Ma passion de la lecture m'a bien aidé (et meme un peu plus...) et je me suis mise à explorer les blogs littéraires. J'ai découvert "Tu vas t'abimer les yeux" le titre me plaisait bien. Eva suivait The ffying Electra et toi entre autre. J'ai dévoré les billets de Electra et les tiens...Vos univers me parlais bien. Et puis dans les billets des blogues, il etait parfois question d'IG ....alors j'en ai créer un.
    Tu penses bien que le nombre d'abonnés m'est complètement égal, vu que j'y allé au départ pour découvrir des critiques de romans.
    Ensuite est venu le temps où j'ai commenté. Et le plaisir d'échanger est venu rapidement. Par contre j'ai du mal avec les noms et retenir qui a dit quoi... alors je ne correspond qu'avec un petit nombre. Je ne cherche pas de nouveaux comptes ou abonnés. Ils viennent petit à petit. Après ton billet mes abonnements ont progressé un peu. Mais j'ai pas vu passer le numéro 100... :-)
    Je ne regarde pas le nombre d'abonnés d'un compte. Je n'avais pas vu pour tes 5000... outch ça fait un peu peur !?
    Les concours, bof...juste pour la carte de Gallmeister ;-). Certains y voit peut être le moyen d'avoir plus d'abonnés...?
    Les règles du jeu, je m'abonne je me désabonne ... bien, je suis trop naïve pour comprendre ce fonctionnement et à vrai dire peut m'importe. Je m'abonne au feeling et me désabonne si plus de points communs. Rien de calculer en ce qui me concerne.
    La bienveillance est primordiale pour moi. Et j'ai retrouvé ce climat avec certains et certaines lors de nos échanges sur IG. Les divergences d'opinions en toute amitié sont le point fort de ce média je trouve.
    Voilà voilà. Et surtout Merci IG pour notre rencontre virtuelle. Mais IG sans ton blog nooon! C'est trop bien les longs billets.!!! (ok , je peux rien dire j'ai pas de blogue hihiii)
    Bye :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise, ça fait longtemps que tu me suis! Et moi, je viens tout juste de te découvrir. Aussi, je suis ravie de t'avoir un peu boosté!

      Pas évident de s'y retrouver avec les noms et qui dit quoi... Aussi, pour moi, un petit nombre est nécessaire pour s'y retrouver.

      5000, ça fait peur, oui. En même temps, ce n'est qu'un nombre plutôt intangible. Je m'éclate avec le petit nombre avec qui j'échange (nombre dont tu occupes une grande importance).

      On se rejoint: la bienveillance est primordiale. Si elle disparaissait, je fuirais.

      Merci à toi d'avoir pris le temps de répondre!

      Supprimer
    2. Merci c'est gentil, mes rendez vous avec tes billets sur le blog sont toujours une joie.
      Oui je te suis depuis longtemps...non non c'était pas de l'espionnage lol...
      Mon envie de m'intéresser aux autres est revenue en début d'année seulement ,d'où ma visibilité...(on en reparlera en live un jour si on se voit. Pas vraiment le lieu ici.) Et votre cohabitation de cet hiver avec Electra était trop tentante pour ne pas y lancer une dose d'humour. Et voilà comment naît une correspondance ;-)
      Bon il est temps de faire mes "devoirs" ... je vais lire le recueil de nouvelles de Trudel
      Fabienne

      Supprimer
    3. Sapristi! Il faut parler de tout ça en live. Je veux savoir, moi, comment est revenue ton envie de t'intéresser aux autres.

      Pense à septembre, hein! On se fait une joie de te rencontrer, Electra et moi.

      Bonne lecture. Tu seras en bonne compagnie, miss.

      Supprimer
    4. Je travaille le week end du 22 septembre mais je vais voir ce que je peux faire pour me libérer....
      Et enfin voir vos petites frimousses ;-)

      Supprimer
    5. Ce serait vraiment, mais VRAIMENT trop bien. D'autant plus que je ne fais pas le voyage souvent!

      Supprimer
  23. Coucou Marie-Claude! ton billet tombe à pic pour moi et c'est peu de le dire (tu peux demander à Fanny ^^). Alors moi perso j'apprécie de plus en plus instagram! je songe même à suspendre (ne me frappe pas) le blog pour développer plus mon compte IG. Pourquoi? Simplement, je sens moins la contrainte de devoir rédiger un billet (et bien rédiger, a fortiori) avec une mise en page, citation.... c'est plus facile aussi, hop on prend le smartphone et on envoie son avis sur le vif, sans attendre que l'enthousiasme ne s'envole. ça correspond mieux, je pense, au temps que j'ai à consacrer au blog, c'est à dire plus bcp pour le moment! donc voilà mon avis sur le format. j'aime bcp cette instantanéité, les jolies photos, les partages sur le vif, le format court... En ce qui concerne la courses aux followers, c'est un mystère pour moi. je suis d'accord avec Fanny, plus on en a, plus on est fier, on se sent important peut-être? Alors que clairement, les 5000 abonnés ne participent jamais aux billets! J'aime les "petits" comptes, car j'ai l'impression que la personne sera plus dispo à me répondre, à partager les commentaires. Exception faite à mes comptes chouchous comme le tien, Electra, Madame Tapioca... J'aime la simplicité des débuts en fait. Que ce soit sur les blogs ou IG. Il y a une professionnalisation du blogging, et moins de naturel je trouve. Les SP n'arrangent rien du tout! J'ai l'impression que de moins en moins de blogueurs/instagrameurs achètent eux-mêmes leurs bouquins.

    Bref, vaste débat comme je les aime!! Si on se voyait en vrai, on en aurait des choses à se dire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te souviens de tes mots quand j'avais soulevé la possibilité de laisser le blogue au profit de IG?

      «QUOI?! Laisser tomber le blog??!! Je te suivrai tjs sur instagram bien entendu mais le blog permet d'être plus bavarde. A toi de voir... j'aime aussi la rapidité et l'authenticité d'Instagram, je l'avoue.»

      Je pourrais t'écrire la même chose, mais l'abandon de ton blogue me peinerait beaucoup, tout de même...

      Le professionnalisation du blogging me pue au nez. Même certains petits comptes se la jouent «professionnel». J'ai l'impression qu'ils ne feront pas long feu, parce que leurs intentions (carburants) sont carrément intéressées.

      Pour les SP, j'ai appris à prendre ça à la légère. J'en demande maintenant très peu et ne rédige pas forcément de billet dessus. Pour ceux que je reçois sans les avoir demandés, je les lis très très rarement. Je ne suis pas une machine à pondre des billets.

      On va finir par se rencontrer, j'te le jure! Si ce n'est pas à Paris en septembre, ce sera à Bruxelles l'année prochaine! On en aura long à dire!

      Supprimer
    2. ça m'épate que tu aies retrouvé cet échange ;) Comme quoi, mon avis n'a pas tellement changé ;) Je n'aime pas lire les longues critiques sur IG, genre celle du blog qu'on copie-colle sur IG. ça fait long. Si je ne devais garder que mon compte IG, j'irai à l'essentiel : mon ressenti "à vif", quelques mots sur l'histoire, mon avis et basta. car c'est aussi ce que je perds quand je rédige mon billet (parfois longtemps après ma lecture), c'est l'enthousiasme, la fièvre, l'émotion de la lecture. Bref encore une fois, à méditer... Évidemment, ton blog à toi qui disparaît, ça ferait un vide, mais tu as vu ta notoriété!?! Ce n'est pas le cas du mien ;)

      Supprimer
    3. La notoriété n'a rien à voir là-dedans. L'enthousiasme et le plaisir de partager font foi de tout! Ce n'est pas la quantité qui compte (en tout), mais la qualité. Et de la qualité, il y en a énormément chez toi. D'où le fait que ça me chagrinerait de ne plus pouvoir te rendre visite sur ton blogue...
      Ne médite pas trop!

      Supprimer
    4. Tu es chou <3 Wait and see!

      Supprimer
    5. Ouin... ça commence à faire longtemps, là! Tu médites trop!

      Supprimer
  24. Bonsoir Marie-Claude! Ton billet me fait cogiter depuis quelques jours et je me lance pour un commentaire..! Sur IG je suis @anouk1127. Je n'ai pas de blog, je suis à la base "anti" RS - ça me fait peur..! Je suis arrivée sur IG par défi suite à un "chiche pas chiche" de ma sœurette qui estimait que de nos jours ne pas être sur IG était un signe de décrépitude certain..ça m'a un peu piqué je l'avoue..! Surtout que la sœurette en question me disait que je devrais plus parler de mes lectures..je dois dire que passé la phase du défi j'ai très vite pris goût à IG - j'aime ce format (belle)photo/commentaire plus ou moins long, il me convient parfaitement. J'adore ton compte, de superbes photos de livres, les aventures de bidules ❤️, ta vie canadienne (j'habite en 🇨🇭) et suivre la visite d'electa, que du bonheur vos aventures, que de rires! Bref, pour revenir à nos moutons..ou caribous.. Moi aussi un grand nombre d'abonnés ça me fait presque peur..je suis très loin des tiens mais 500 je trouve déjà ça délirant..mais ok avec toi sur le nombre qui au final aime ta publication et/ou commente (entre 10 et 20% ce qui est déjà énorme!!). Je m'abonne si j'aime. Je ne pratique jamais le "follow4follow", je m'en fiche qu'on me suive ou pas. Like it or leave it! J'ai par contre trouvé sur IG une communauté livresque magnifique, hétéroclite comme j'aime (je lis de tout), et j'ai fait la connaissance de personnes passionnées de livres que j'aime suivre. Peu de personnes avec qui échanger cette passion dans mon entourage. Mais mon compte n'est pas que livresque, c'est "moi" avec aussi ma passion des ciels genevois! Pas de blog car je n'ai ni le temps ni le talent pour rédiger de longues chroniques..! Le format IG est parfait pour moi! Et si j'aime pas je le dis! J'achète tous mes livres et c'est une passion, pas mon travail! Bon il me semble que je parle et parle..! Merci pour ta page que j'adore suivre et belle soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta soeur à bien fait de te pousser un peu. Je viens d'aller voir ton compte . Ton univers IG est très inspirant :-)
      Encore des tentations....

      Supprimer
    2. Comme tite-zef! Je remercie ta soeur de t'avoir piquée au vif!
      Tes ciels genevois sont sublimes...
      Tu as tellement raison: la communauté livresque sur IG est magnifique!
      Merci pour tes mots. J'apprécie.

      Supprimer
    3. Merci à vous deux pour ces gentils mots sur mon compte, ça me fait vraiment plaisir! Ce sont des "rencontres" comme celles-là qui me font aimer ce réseau social, tomber sur des comptes où je sais que je vais enrichir mes horizons et faire de belles découvertes! Au plaisir de vous suivre toutes les deux!

      Supprimer
    4. Plaisir partagé!
      Au plaisir xx

      Supprimer
    5. Plaisir partagé également Anouk .

      Supprimer
  25. J'ai lu ton billet quand j'étais en Crète et je m'étais promis d'y ajouter mon grain de sel !
    Ton blog et celui d'Electra sont mes chouchous ultimes, histoire de goûts similaires et d'esprit qui y règne. De la même manière, j'essaie de trouver sur IG des comptes qui me "parlent", lectures proches de mon univers et esthétisme aussi. Je n'accroche pas avec les comptes où les photos sont surchargées de bidules (pas le chat !! LOL) qui polluent l'image (tonnes de bougies, de fleurs séchées, d'accessoires en tout genre).

    Pour les abonnés, tu sais que je fais le ménage super régulièrement, passant allégrement de 1000 abonnés à 100 quand je vois que les gens n'interagissent pas, s'il n'y a pas de partage, il n'y a pas d'intérêt ! et j'ai eu aussi mon lot d'abonnés bizarres : comptes de cuisine vegan, comptes de mecs qui doivent chercher à draguer (j'ai eu qq mecs un peu pénibles au début), bref, des gens qui ne likent pas, qui ne commentent jamais et chez qui on ne voit jamais un livre LOL aucun état d'âme, je les vire ;o) et c'est pareil pour ceux qui demandent à être abonnés (puisque je suis en mode privé), je vais voir à quoi ressemble leur compte pour voir si c'est bidon ou non, et je ne m'abonne pas forcément en retour.
    De la même manière que ça ne me gêne pas de suivre des comptes sans abonnement retour, par contre leur nombre d'abonnés ne compte pas pour moi.

    Pas de concours sur mon IG, je pense que ça peut fausser l'enjeu, c'est sans doute d'abord un moyen de récupérer plus d'abonnés qui ne réagissent plus ensuite...

    Je suis comme toi, je ne développe pas mon avis sur un livre via les posts IG, le format s'y prête peu, je publie le billet sur mon blog mais je réponds quand même bien volontiers aux commentaires et j'essaie de préciser si j'ai aimé ou non. Par contre, je n'ai pas mis le lien vers mon blog dans ma bio, pour une raison tout à fait personnelle (j'ai connu des fouineurs, des personnes malveillantes et je me protège un peu, le mode privé est là pour cette raison aussi...).

    Et enfin, je vais regarder de plus près les réponses, j'ai aperçu qq noms de comptes qui attisent ma curiosité ;o)
    Merci du partage !!

    @toujours_dimanche (j'espère bien faire partie des "Virginie" dont tu parles, ha ha !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà revenue? C'était à ton goût, la Crète?
      Je commençais à me demander si tu allais venir ajouter ton grain de sel.

      Les comptes surchargées, j'ai ben ben de la misère avec ça. Quand la mise en scène est trop élaborée, ça manque de naturel. Je suis allergique aux fleurs séchées!

      Je me considère très choyée d'être dans tes blogues «chouchous» et... évidemment que tu fais partie des «Virginie»!

      Merci infiniment pour ton commentaires!

      Bises

      Supprimer
  26. Bonjour,
    Un article avec des interrogations très intéressantes et que beaucoup d'utilisateurs doivent se poser, je pense ahah. J'ai "abandonné" la page Facebook de mon blog car je n'avais aucun échange/réaction de la part des lecteurs du blog dessus, bien que tout le traffic du blog vienne du fait que j'y poste les liens des articles... Incompréhensible ahah! Avec instagram, je continue à poster mais c'est exactement la même, les gens aiment et continuent leur chemin, scrollant-likant. Je trouve ça un peu triste, ce manque de "conversation", ce désengagement, l'impression de s'impliquer sans jamais convaincre/accrocher un lectorat au point de le faire vouloir échanger avec le blogueur. Quant aux comptes bizarres/complètement à l'opposé de ce que l'on poste, qui nous suivent, c'est un sacré mystère pour moi aussi ahah!
    Ce qui me plait le plus sur bookstagram, en revanche, c'est le côté pratique/instantané des stories qui, en tant que follower, permettent de se sentir proche de la personne que l'on suit/rester au courant des lectures ou voir autre chose justement que ce qui serait poster sur le blog. Oh et bien sûr, le talent de photographe de certains !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la même chose pour moi. Plusieurs fidèles du blogue arrivent ici via FB (que je n'utilise que pour relayer un billet). C'est vrai que les échanges sont très rares sur FB.

      Toutefois, pour les amoureux des livres, je trouve IG beaucoup plus dynamique. N'empêche qu'entre IG et les blogues, il y a un fossé. Il y a ceux qui aiment le long et prendre leur temps, et ceux qui vont vite! Le deux en même temps, c'est plus rare.

      Je néglige mes stories, même si je regarde très très souvent celles des gens que je suis. J'aime cette «proximité».

      Supprimer
  27. Hmm. De bien bonnes questions existentielles. Pour ma part, mon compte s'en tient à une 130aine d'abonnés, et je pense que seulement 30 d'entre eux regardent (et likent) mes post littéraires. Je m'en porte pas plus mal, j'aime assez mettre un "visage" sur ces gens là, ou au moins une idée de qui poste, dans la majorité des cas, ce sont des comptes que je suis en retour. Je sais donc que ces comptes là avec qui j'entretiens les liens instagramesques partagent des lectures qui vont pimenter ma vie de lectrice, et Instagram m'aide aussi à discuter des avis mitigés sur les livres qui font du bruit. Instagram, j'aime parce que je peux suivre des lecteurs en Europe ou au Québec ou même des anglophones.
    La raison pour laquelle je suis sur Instagram ... les découvertes. C'est cunegondedelahaute Qui m'a fait découvrir le magazine America par exemple. Et je te suis avec assiduité parce que beaucoup de tes coups de cœur rejoignent les miens. J'aime les comptes qui n'ont pas peur de parler des déceptions également. Je ne pense pas avoir énormément d'abonnés un jour mais ce que j'aime c'est cette jolie communauté que je retrouve chaque jour sur mon téléphone où seuls les livres comptent. C'est en quelque sorte mon club de lecture, auquel je peux enfin m'en joindre, moi qui vis reclue dans mon campagne. J'avais un autre compte avant, où je postais des peintures et mon nombre d'abonnés m'importait beaucoup, une sorte de caresse pour l'égo. Maintenant que je ne parle que de livres, peut importe le nombre de likes, ce que j'aime ce sont les'interactions concernant nos lectures communes à tous.
    C'est un bel endroit de partage.

    Lune, de Chapitre_5 :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de te voir par ici, toi!

      Je compte parmi les fidèles de ton compte.

      Il m'est capital de pouvoir mettre un "visage" sur ceux que je suis. D'où le fait qu'un petit nombre me convient bien davantage qu'un grand. Je conçois mal comment on peut suivre 1000 comptes et s'y retrouver.

      Oui, IG est en quelque sorte notre club de lecture cosmopolite! J'aime bien l'image.

      Recluse à la campagne? Ça me plaît, ça. J'en rêve!

      J'ignorais que tu peignais??? Et tu as toujours ce compte?

      Supprimer
  28. J'aime beaucoup tes questionnements sur IG et son fonctionnement ;-)
    Je suis ton compte sous le pseudo : éléa 1668 et je connais encore mal IG car j'ai ouvert un compte il y a seulement 2 ans ...
    comme toi je préfère avoir peu de compte mais des relations intéressantes avec les intéressés et je suis seulement les comptes qui parlent : bouquins, animaux, recettes et paysages, tous les autres je zappe assez rapidement ;-)
    Comme toi, je préfère lire les résumés de bouquins sur un blog, car je trouve que c'est plus facile pour écrire, sur IG je n'aurai pas la patience d'écrire de très long commentaire, raison pour lesquelles j'ai un blog, mais je mentionne sur IG qu'un nouveau billet est disponible. ça m'apporte des visiteurs mais pas plus que ça et ça me convient bien. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, on se rejoint sur plusieurs points, dont le principal: un petit nombre de fidèles plutôt qu'un grand nombre impersonnels.

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·