Sur l'oreiller avec... Cunegonde de la Haute

dimanche, mai 13, 2018


Pour ce deuxième rendez-vous Sur l’oreiller avec..., j’ai demandé à Rachel, alias @cunegondedelahaute, de bien vouloir répondre à mes questions. J’ai découvert son compte Instagram il y a peu de temps. Immédiatement, ses goûts littéraires m’ont attirée. Aussi passionnée que moi par la littérature nord-américaine, cétait certain que ça allait cliquer! J’en avais long à lui demander!


Que représente la lecture pour toi? Un besoin? Un divertissement? Une évasion?
Lire est pour moi un plaisir, une douceur, une sucrerie. On est seul avec une histoire, limaginaire peut partir en voyage sans aucun stress, pas de bagages à préparer, pas de réservations à effectuer… le bonheur. Ces moments de lecture sont donc devenus au fil du temps un vrai besoin, je suis accro!

Quel livre t’a donné la piqure de la lecture?
Je pense que cest Le lion de Kessel vers lâge de 10 ans. Ce livre a été la découverte de laventure intérieure possible, mais avant ça, ma mère nous racontait beaucoup dhistoires avant le coucher. Ensuite, jai commencé à lire de plus en plus en piochant un peu partout. Les souvenirs denfance de Pagnol mont aussi beaucoup marquée, javais limpression de voir, de sentir la garrigue, dêtre là à coté de cet enfant. Cest magique.

Comment organises-tu tes lectures?
Je crois quil faut que jarrête dorganiser mes lectures car je ne me tiens pas du tout à ma pile à lire prévue. En fait, jaime choisir dans linstant ma prochaine lecture. Cest pour cela que jai toujours une cinquantaine de «nouveautés» en stock afin de faire mon choix quand je cherche ma prochaine lecture, comme une petite librairie. Et comme jaime aussi relire, le choix est vaste! Une fois ma lecture terminée, je note sur la première page la date, puis je pose le livre sur la pile des livres lus dans le mois.

Où lis-tu le plus souvent?
Plus ou moins allongée dans mon canapé en écoutant des disques, cest vraiment mon endroit préféré, surtout si la pluie tombe. Dans mon lit aussi, mais là jai tendance à mendormir trop vite. Et puis un peu partout dès que je mennuie. Jai quasiment toujours un livre avec moi, on ne sait jamais.

Comment choisis-tu tes prochaines lectures?
En fonction des nouveautés qui sortent en librairie, de mes découvertes, des conseils de certains blogueurs, instagrammers qui ont des goûts proches des miens (toi, par exemple…) et des conseils de quelques libraires. Lactualité peut aussi influencer mes décisions. Et si jai aimé un auteur, je cherche à lire toute son œuvre, donc jachète ses nouveaux ouvrages et les anciens. Jai aussi une grande confiance en quelques éditeurs comme François Guériff et Oliver Gallmeister, je sais que lécriture sera toujours de qualité, même si je naccroche pas toujours à lhistoire.

Ton plus récent coup de cœur?
Lorigine des autres de Toni Morrison publié aux éditions Christian Bourgeois. Cest une série de conférences quelle a donné à Harvard sur le racisme. Je trouve cette femme tellement fine, intelligente, sans concession et son écriture est belle, complexe, mais tellement juste. Toute son œuvre me plaît, elle fait partie de ces écrivains qui deviendront des classiques.

Où achètes-tu tes livres?
En librairie indépendante ou non. Si je passe devant une librairie, je rentre et je ressorts 2 fois sur 3 avec un ouvrage ou plus… À Bruxelles, jaime bien la Librairie Flagey qui est spécialisée en BD mais qui a un excellent choix de romans américain et de science fiction. Je vais aussi beaucoup dans les bouquineries. Et pendant mes vacances dans les Pyrénées, je passe dans lexcellente librairie Kairn à Arras-en-Lavedan qui a ouvert il a peu de temps. Le choix est formidable, la déco aussi, la propriétaire connaît ses livres et on peut boire un verre et manger un morceau. Pour les livres doccasion, un libraire devenu un ami vend de superbes ouvrages sur le marché dArgeles-Gazost. Il marrive d'aller à la Fnac… mais jamais sur Amazon!

En un mot, comment qualifierais-tu ta bibliothèque?
Elle est carrément pas mal! Jaime beaucoup la regarder bêtement. Elle me donne de la joie. Voir tous ces livres dans lesquels je peux piocher des histoires, des savoirs, des souvenirs, cest un grand bonheur. Année après année, je vois ma bibliothèque USA/Canada devenir de plus en plus intéressante, pointue et passionnante. En plus, je suis amoureuse de lobjet livre, je trouve que voir des livres, les différentes couvertures, les différents formats permet de rendre un espace plus chaleureux, plus cosy.

Termines-tu un livre qui t’ennuie?
Non, pas toujours, mais ça me fait mal au coeur, jai limpression de trahir lauteur. Donc quand jabandonne, cest que lauteur me prend pour une imbécile.

As-tu déjà eu une panne de lecture? Si oui, quel est ton truc pour y remédier?
Cest rare, mais dans ces cas là, je lis un Balzac ou un Jim Harrison et ça repart très vite!

D’où vient cette affection pour la littérature américaine?
Une amie ma un jour prêtée Dalva de Jim Harrison, je ne lai plus jamais quitté. Et évidemment, je suis allée vers des auteurs proche de son univers, McGuane, Stegner, Erdrich, puis dautres comme Morrison, Fante, Welch… Jai enfin limpression davoir trouver ma littérature.

Elle est si jeune, pleine dénergie, mais violente aussi car cest une société qui sest construite dans la violence. Et contrairement à la littérature contemporaine française, il ny a pas de pathos. Étrangement, les Américains ne se regardent pas le nombril (sauf les écrivains new-yorkais que je napprécie pas particulièrement). Il y a une recherche constante didentité mais pas au travers dune personne, mais dun groupe (les Afros-Américains, les Amérindiens, les petits Blancs pauvres de lAmérique profonde...). Le groupe est très présent dans la littérature américaine. Leur double citoyenneté (Citoyens de l’État fédéré et de l’État fédéral) est très étonnante. Et puis, un écrivain des Appalaches est tellement différent dun écrivain californien. Ils sont profondément ancrés dans un territoire, la nature est aussi très présente, un véritable personnage. Il y a des mondes à découvrir dans la littérature américaine. Et les auteurs américains nont pas peur de montrer lenvers du décor, la réalité est loin de correspondre au mythe du rêve américain. Il y a une vraie critique sociale, même dans les romans noirs et les polars.

Tu participes au challenge Mai en nouvelles. Que représente ce genre littéraire pour toi?
Jaime beaucoup les nouvelles et jen ai une assez belle collection. Les nouvelles sont pour moi de véritables petits romans. Une bonne nouvelle doit être fulgurante et me laisser pensive. Si je lis un bon recueil de nouvelles, jai limpression davoir lu 10 romans. Et puis, cest souvent par ce biais que lon peut donner une voix à un jeune auteur. Encore une fois, les Américains et les Canadiens sont excellents dans ce genre littéraire. Peut être tout simplement parce quils ne méprisent pas les nouvelles et quils les publient dans des revues dexcellente qualité; même des magazines de chasse ou masculins publient des nouvelles formidables.

Quel est ton rapport avec les réseaux sociaux?
Je suis à laise avec car ils constituent une partie de mon métier. Mais cest très récemment que jai ouvert mon compte perso IG. Je trouve que ce réseau social est parfait pour partager des centres d’intérêt. Et je trouve cet échange enrichissant. Je nai pas peur des réseaux sociaux car jestime que lon doit assumer nos prises de position et je suis capable de faire des pauses. Je vais sur les réseaux sociaux quasi quotidiennement mais je men passe de temps en temps. Il faut aussi faire attention à être avec les siens et profiter de la réalité sans faire de photos.

Et avec les blogues littéraires (le tien et ceux des autres)?
Jen lis peu, mais ceux que je lis sont de qualité (Hop! sous la couette, évidemment, Encore du noir et Tombée du ciel entre autres...). Jaime que les critiques littéraires soient bonnes sans pour autant chercher la petite phrase, la critique à tout prix ou le passage de la brosse à reluire. Et puis évidemment, jaime beaucoup quand ils parlent de littérature américaine ou que le blogueur fait de lanalyse de classiques de la littérature française. Je suis toujours bluffée de voir le travail réalisé par les blogueurs, et je suis une flemmarde...

Tu n’as rien publié sur ton blogue depuis le 6 mars. Qu’est-ce qui se passe? Un petit coup de mou?!
Non, mais le temps passé à écrire une critique est du temps perdu pour la lecture! Et puis, je crois que je préfère une critique courte et directe que de longs résumés accompagnés de tartines indigestes. Instagram me correspond plus. En plus, je nai pas le sens de la formule et je trouve mon écriture plate. Mais il faudrait effectivement que je fasse un petit effort pour le mettre à jour.

À part la lecture, tu as une autre passion?
Oui, plusieurs. Jadore cuisiner, bricoler et jai une passion pour la montagne. Je randonne beaucoup dans les Pyrénées, mais je pratique aussi lescalade 2 ou 3 fois par semaine en salle ou en falaise avec mon mari. Cest important de vivre des moments intenses, surtout en pleine nature.

Fais-tu toujours ton lit le matin?
Toujours! Jai horreur de me coucher dans un lit défait. En plus, jadore ma chambre et rien que pour la déco, cest plus beau quand le lit est fait! Je collectionne les draps anciens brodés et jaime me glisser dedans, le problème reste le repassage... que je ne fais pas.

En quoi as-tu mauvais caractère?
Je suis capable de devenir une machine à argumenter pour défendre un point de vue ou remettre quelquun en place. Jai une personnalité assez forte et je peux hausser la voix très facilement... Heureusement, mes enfants et mon mari sont habitués et donc, pas trop traumatisés…

Quel est ton plus beau coin de Bruxelles?
Côté nature, jaime beaucoup me promener au parc Tournay-Solvay, et coté ville, le quartier du Sablon et des Marolles a ma préférence. Mais, mon coeur reste à Paris...


Ché pas pour toi, mais moi, jadore ce rendez-vous!

Vous pourriez aussi aimer

33 commentaires

  1. Vi, vi, moi aussi, j'adore ce rendez-vous ;-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que ce rendez-vous plaise. J'adore découvrir ce qui se cache sous le vernis de IG et en apprendre plus sur les lectrices voraces que je suis!

      Supprimer
  2. Quel beau rendez-vous. J'adore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux! J'ai même pensé à toi en cogitant sur l'idée de ce rendez-vous mensuel.

      Les non abonné(e)s à IG ne devraient pas passer à côté de personnes (et lectrices) aussi inspirantes!

      Supprimer
  3. Merci Marie pour cet article. Tres sympa de découvrir tes questions et surtout les réponses de Cunegonde.
    Je trouve ton pseudo extra Rachel...
    Trop drôle pour le Lion de Kessel. Notre premier livre marquant.
    Ce que tu dis sur la littérature américaine me parle bien. Je suis moins calée que vous en littérature us. (Et classique également, j'y suis un peu allergique...dommage)
    Ah ! Tu as un caractère fort...!? J'avais pas remarqué.... ;-)
    L'objet livre est tout un programme, je suis capable d'acheter le meme titre mais dans une autre edition qui me plait plus...Pour les regarder plus difficile ici car pour l'instant pas de grande bibliothèque (c'est prévu) .Je rêve d'une pièce entièrement dédiée à mes livres...peut être transformé ma cuisine en bibliothèque tiens...! J'y mets jamais les pieds ;-)
    Je t'imagine bien le regard perdu dans tes rayonnages !!!
    C'était un plaisir de te découvrir un peu plus.
    Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'objet livre! Tu fais ça, toi, acheter un même titre dans une autre édition? (Ça me donne une envie de billet: nos vices et tocs livresques!!)

      Dois-je comprendre que tu ne cuisines pas et que si tu viens me visiter, on devra commander de la pizza?!

      Rachel cerne parfaitement pourquoi je préfère la littérature américaine à la littérature française. Elle m'a enlevé les mots de la bouche!

      Supprimer
    2. Ah oui intéressant l'idée de ce futur, probable billet ;-)
      C'est vrai , je cuisine pas...l'idée de sortir une casserole me fatigue déjà... et faire les courses je t'en parles meme pas... Je reviens souvent avec un bouquin et pas de quoi faire à manger ... Oui j'ai bifurqué vers la librairie et je m'achète un sandwich en rentrant...
      J'adore les pizza.... Mais je sais faire le far breton quand même !!! Bon pour l'instant j'ai pas de four ... :-)

      Supprimer
    3. Attention, je suis une fausse belge, française vivant à Bruxelles depuis 11 ans.

      Supprimer
  4. Que j'aime ces petits rendez-vous ! Je ne connaissais pas ce compte.
    Et en plus en Belge :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou le nombre de Belges que je rencontre, moi. Décidément, il me faudra aller faire un tour par chez vous!

      Supprimer
    2. On t'accueillera comme il se doit!

      Supprimer
    3. Je ne bois pas de bière, mais je mange des frites! Cliché en veux-tu en voilà!

      Supprimer
  5. Chouette rdv je confirme! je ne connaissais pas le compte de Rachel non plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'autant plus ravie de te la faire découvrir. J'adore son compte (et la personne/lectrice derrière)!

      Supprimer
    2. Heureuse de ce rdv qui m'a permis de réfléchir à mes lectures ! ��

      Supprimer
    3. Merci ! Heureuse que mes réponses te plaisent ! Pour mes biblios et ma jolie chambre, à suivre...

      Supprimer
    4. J'ai vu la superbe chambre. Ne manque plus que les bibliothèques!

      Supprimer
  6. Très sympa, cette interview. Je suis toujours curieuse de voir comment chacun intègre le livre dans son quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Véronique.

      Au cas où tu ne le saurais pas déjà, je suis une insatiable curieuse! Moi aussi, les habitudes de lectures des autres m'intriguent toujours. Je compte bien poursuivre encore longtemps ce rendez-vous mensuel.

      Supprimer
  7. Quelle interview inspirante! Je suis trop fan! Je suis le compte de Cunegonde mais j'ignorais qu'elle avait un blog. j'aime bcp ses lectures et ses photos. Je n'attends plus qu'une chose... une photo de tes biblios Cunegonde! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un blogue qu'elle néglige beaucoup... J'espère que ça ne te fera pas encore plus méditer, toi!

      Moi aussi, j'attends avec impatience une photo de ses bibliothèques (et de sa chambre aux beaux draps, tant qu'à faire)!

      Supprimer
  8. Vous êtes chou d'amour toutes les deux, merci pour les compliments, je me sens pousser des ailes ��. Sinon, moi aussi, je remplace les éditions de poche par les éditions originales dès que je peux ! Péché mignon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien bien ... les ailes vont te servir pour ta prochaine session d'escalade :-)
      Ah je me sens moins seule d'un coup...peché mignon partagé.
      Et t'inquiète je savais que tu étais une "demi" belge...! ;-)

      Supprimer
  9. Joli portrait ! Une française en Belgique ! J'ai adoré ma visite de Bruxelles, j'y retournerai avec plaisir ! Ravie que tu participes au challenge Rachel et quand tu parles des romanciers américains, je me reconnais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te doutes bien qu'il me tarde de découvrir Bruxelles!

      Ce que Rachel dit des romanciers américains me rejoint totalement!

      Supprimer
  10. Un très bel article sur une chouette personne. La réponse sur la littérature américaine est très inspirante.
    Cunégonde: je ne savais pas que tu tenais un blog. Je te suis sur IG et j'aime bcp tes critiques sur les romans nord-américains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plussoie: ce que Rachel dit de la littérature américaine me rejoint totalement!

      Supprimer
  11. Intéressant de découvrir l'univers d'une passionnée de littérature grâce à quelques questions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi! Cette chronique permet d'aller d'en apprendre plus sur l'univers d'une lectrice, sur sa vision, ses habitudes, ses goûts.

      Supprimer
  12. Chouette rendez-vous ! J'ai un peu de mal avec IG, le côté photos qui défilent m'empêche de fixer mon esprit :-) Mais je vais aller faire un tour sur le blog, c'est "Les coix de Médée" ? Merci :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://leschoixdemedee.wordpress.com/

      Le truc avec IG, pour éviter l'étourdissement: y aller doucement et surtout, s'abonner à un très petit nombre de comptes!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·