Bilan mensuel · juin 2018

dimanche, juillet 01, 2018


Mon mois de juin livresque s’est déroulé en dents de scie. Il y a eu de bonnes lectures, deux excellentes, trop de mauvaises, et aucun coup de cœur. Heureusement que les mois se suivent sans se ressembler! Vivement juillet, qui commence très fort en compagnie de Truman Capote!


· LECTURES DU MOIS ·



· HOP DANS MA BAL ·

Et toi, comment s’est passé ton mois de juin? Quel(le)s lecture(s) as-tu prévu pour tes vacances (si vacances il y a).

Vous pourriez aussi aimer

19 commentaires

  1. Finalement un bilan pas si mal qu'il le semblait. Bon, au moins tu as pu te racheter avec quelques lectures.
    De mon côté j'ai un abandon en juin mais trois très très excellentes lectures. Donc je suis très satisfaite. Et Moby Dick que je lis toujours et que je poursuivrai en juillet.

    Quelle surprise, je prends des vacances l'automne et l'hiver, donc pas de vacances en pleine canicule pour moi (et heureusement, j'en serais vraiment malheureuse!) Je ne prévois jamais de lecture pendant mes vacances, parce que justement je suis en vacances. Je fais autre chose et je lis moins que d'habitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton bilan du mois demeure plus positif que le mien, malgré ton abandon!

      Je n'ai jamais osé plonger dans "Moby Dick". Trop impressionnant? À voir si ton futur billet me fera changer d'idée!

      Je serais aussi malheureuse de prendre des vacances en pleine canicule! Comme je vais au Festival America fin septembre, je ne pense pas aller très loin cet été.

      Supprimer
  2. Inconsistant...eh bien rien que ça ! :-)
    Hum tes petits nouveaux !!!! Charlandy vient au festival America, je note, roman à me procurer ...
    Sinon Le miel du lion tentant tentant. Quant au Corps du héros, Electra en a bien parlé mais cette couverture...je peux décidément pas...pitoyable, Fabienne ;-) (Oui parfois je me parle à moi même...et toi ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, pas moins que ça! Notre billet paraîtra mardi!

      Pour Charlandy, j'ai mis la main sur ce roman, et je compte bien me procurer "33 tours", son nouveau roman, qui paraîtra à la rentrée. Le festival sera une bonne occasion de faire connaissance.

      "Le miel du lion" sera ma prochain lecture. J'ai besoin d'un Albin Michel!

      Je me parle souvent à moi-même, moi aussi! Je ne peux toutefois pas m'empêcher d'acheter un livre même si la couverture est horrible. Si je n'avais pas adoré son premier roman, peut-être que j'aurais passé mon tour pour ce "Corps du héros". Histoire à suivre!


      Supprimer
  3. Ah oui, quand même : "inconsistant", pour Idaho...
    Aurora, Kentuky prend la poussière sur mes étagères depuis quelques années déjà. Je ne me souviens plus ce qui avait motivé mon achat, mais j'ai lu depuis des avis plus que mitigés qui ne m'ont pas poussé à l'en sortir. Ton "prenant", rebat les cartes et pourrait me faire revoir ma position...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon billet pour "Idaho" sera en ligne mardi. J'en ai faite une lecture commune avec Fabienne et j'étais heureuse de voir que nos avis se rejoignaient!

      Je n'ai pas écrit de billet pour "Aurora, Kentuky". Je peux te dire que la première moitié était extrêmement addictive. Ça sentait le coup de coeur... Puis ça à commencer à mitrailler: les péripéties se sont enchaînées à un rythme effréné, contrastant avec le rythme du début. Dommage, vraiment. En somme, une moitié fabuleuse, et l'autre moitié abracadabrante! En tout cas, il mériterait que tu le dépoussières!

      Supprimer
  4. Inconsistant... outch!!!

    Sur mon mois de juin, j'ai beaucoup apprécie le David Joy et eu un coup de coeur pour les Fleurs d'hiver d'Angélique Villeneuve.

    J'ai terminé Hôtel Lonely Hearts et malheureusement ça ne l'a pas fait pour moi! Je vais essayer d'en parler bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le David Joy! Je suis vraiment heureuse qu'il t'ait plu. Le contraire m'aurait quand même étonnée. J'ai lu le résumé de "Fleurs d'hiver". Trop d'amour pour moi!!!

      "Hôtel Lonely Hearts" ne l'a pas fait pour moi non plus. J'ai hâte de voir tes «raisons»!

      Je file lire ton billet sur les coulisses du blog!

      Supprimer
  5. Je me disais que je n'avais pas vu de billet sur Aurora, je l'ai encore dans ma PAL je crois - vu que tu dis "prenant" on imagine donc qu'il est bien mais ton commentaire apporte un sacré bémol !
    pour le "navrant", moi je dis "génial" ;-) par contre Tony Hogan, ah oui c'était navrant ;-)

    Pour tes achats, j'en ai lu 4 - j'espère qu'ils vont te plaire parce que 4 autres "navrants" ça le ferait pas ..... bon je file me cacher sous le tapis.

    Sinon, ton avis mitigé sur Idaho me dit que finalement, j'ai bien fait de passer mon chemin avec celui-ci. Mon bilan va paraître mercredi, mes goûts ont un peu évolué, je me demande si on évolue pas toutes les 2, par exemple les livres que tu as aimés comme Faire Mouche ou le "tétanisant" ne m'attirent pas du tout, intéressant non ? Mais bon, je sais qu'on va se retrouver au Festival à baver devant les mêmes auteurs !!! Le programme va être chargé mais super ! Prépare de bonnes chaussures de marché, un carnet car tu auras peut-être envie de noter des trucs et révise ton anglais !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tony Hogan! MDR

      Si tu as "Aurora, Kentucky" dans ta pal, ne le donne pas. Tu dois lire les premières pages, extrêmement belles. Tu te laisseras porter par la suite. Et tu me diras si la fin n'est pas trop abracadabrante!

      Mon billet sur "Idaho" paraîtra mardi. Tu comprendras tout!

      Je ne sais pas si on évolue toutes les deux. Je crois plutôt à un concours de circonstances... dont on reparlera en septembre!

      Je file voir le programme du festival!

      Supprimer
  6. J'ai beaucoup aimé Aurora, Kentucky mais n'eut été de l'arrivée d'un suspense rapide comme un intrus à l'intrigue, je l'aurais classé coup de coeur. Mon mois de juin livresque s'est joué entre un abandon, une déception, bons et pas pire moments et coup de coeur: La route sauvage de Willy Vlautin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que j'ai éprouvé. J'ai adoré, mais le déboulement final était de trop. Avec une centaine de pages de plus, elle aurait pu étirer pour ne pas tout garocher d'un coup. J'ai trouvé les personnages féminins particulièrement savoureux. Et la grand-mère! Quel personnage!

      Je suis ravie que le roman de Willy t'ait plu. Le contraire m'aurait tout de même étonnée!

      Supprimer
  7. Un mois catastrophique en ce qui me concerne : après trois abandons et des lectures au mieux passable, j'ai fini par lire que du jeunesse car rien ne m'accrochait. Juillet commence mieux déjà !
    J'ai un peu peur de lire ta chronique d'Idaho, mon chéri vient de me l'offrir... J'ai vu que tu lisais De sang-froid, j'avais beaucoup aimé. Le début est prenant, la fin du bouquin un peu moins malheureusement mais il n'en demeure pas moins un classique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh boy! C'était effectivement catastrophique! Bonne idée d'aller vers le jeunesse.
      Vivement juillet!
      Bonne chance avec "Idaho"!

      Supprimer
  8. J'avais pas mal aimé Une histoire des loups, bien que je pensais qu'il traitait de tout autre chose. J'ai donc été surprise. Le personnage de l'adolescente difficile à cerner reste pour moi la chose la plus étrange du roman. Je n'arrive toujours pas à trancher entre "époustouflant de réussite" ou au contraire "trop en demi-teinte". C'est très bizarre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À choisir entre "Idaho" et "Une histoire des loups", j'ai préféré ce dernier: moins confus!

      C'est bizarre l'effet que peut nous faire un roman lorsque l'indécision est présente. Pas moyen de se faire une idée... Ça m'arrive aussi!

      Supprimer
    2. Oui, et bizarrement, on continue à en parler!

      Supprimer
  9. Je suis ravie de voir qu'Addict et La Note Américaine ont rejoint ta BAL, deux coups de coeur!
    J'ai également lu Eleanor Oliphant va très bien, après avoir lu ton billet d'ailleurs, car j'avais peur que ce soit de la chick lit mièvre, et ton billet m'a rassurée!
    Une histoire des loups m'avait agacée, trop embrouillé, trop confus, même si j'avais aimé ce personnage d'adolescente solitaire... en revanche Idaho m'a plu, je me suis sentie bien dans ce livre...jusqu'à la fin qui m'a beaucoup frustrée...
    Cet été je lève un peu le pied sur les lectures...même si la rentrée littéraire pointe déjà le bout de son nez, et que je me prépare également pour le Festival America!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant toi qu'Electra avez beaucoup apprécié "Addict" et "La note américaine". Je ne pouvais plus passer à côté!

      J'ai hésité longtemps à lire "Eleanor Oliphant va très bien", pour les mêmes réserves que toi. Je fuis la chick lit! La surprise a été fort agréable. Sans être un coup de coeur, j'ai fait la rencontre d'un très beau personnage!

      On a nos hauts et nos bas, ces temps-ci, avec Gallmeister!

      Hâte de te revoir à America! Et que dire de la rentrée... qui semble déjà commencée!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·