Le samedi, c'est jeunesse!

samedi, août 18, 2018


Deux coups de cœur pour ce Samedi, c’est jeunesse! Au programme, un teckel qui a du chien et une graine encombrante. C’est parti!


Depuis que j’ai une saucisse à quatre pattes à la maison, les albums mettant en scène des teckels me font plus que jamais de l’oeil. Aussi, comment aurais-je pu résister à ce Francfort, un teckel qui a du chien?

Un vendredi soir, Pierre trouve un petit teckel dans la rue, recroquevillé dans une boîte à chaussures. Coup de foudre. Il l’adopte sur-le-champ. Ils vivent ensemble, complices, dans l’atelier de Pierre «qui n’est pas la demeure d’un roi, mais [qui] est décoré avec beaucoup de goût». Jusqu’au jour où Francfort n’en peut plus de se faire appeler du nom d’une saucisse. Le teckel mettra au point une stratégie infaillible pour faire comprendre à son maître qu’il veut changer de nom. Reste à savoir si Pierre comprendra le message!

Ici, la tendresse et la complicité se conjuguent pour prôner le bonheur d’être ensemble. Les illustrations vintages de Mikel Casal, pétillantes de couleurs, mélangent les aplats, les textures et les collages. Le duo de personnages se révèle irrésistible: Pierre avec sa collection de baskets et de vinyles, Francfort amateur de sushis au saumon et de boissons à la menthe. Les expressions du quadrupède sont à se tordre de rire et lempathie pour la pauvre bête fonctionne à merveille. Un album hilarant au charme irrésistible.


Francfort, un teckel qui a du chien, Mia Cassany (texte) et Mikel Casal (illustrations), Hélium, 32 pages, 2018. À partir de 4 ans.

·  ·  ·         ·  ·  ·         ·  ·  ·


Monsieur Lutin et Jaco vivent sur terre. En-dessous, la vie bouillonne. La douce routine des habitants est mise en péril lorsqu’une graine atterrit dans le jardin. C’est que la graine pousse! Colette la fourmi et ses amis devront creuser une nouvelle galerie pour rentrer à la fourmilière; Yvette la taupe devra réparer la fissure au plafond. Si au moins ça s’arrêtait là. Mais non, la graine continue de pousser et descend de plus en plus profond dans la terre, faisant un trou dans la maison de la famille Mulot. C’en est trop. Il faut agir sans perdre un instant. Les habitants du jardin décident de couper la plante. Jaco a une bien meilleure idée. Et si la plante n’était pas si mauvaise que ça? Si, ensemble, ils décidaient de tirer profit de tout ce que quelle peut leur apporter?

Je suis encore une fois en amour avec le travail de Marianne Dubuc. Ici, la fiction se mélange au documentaire: en plus d’une belle histoire de solidarité, les p’tits loups découvriront les étapes de la germination d’une graine et les bouleversements que cela occasionne. Un texte optimiste qui encourage à tirer parti des pépins de la vie, mettant de l’avant la coopération et la protection de l’environnement. La finesse du coup de crayon et la générosité dans les détails ravissent l’œil. Indispensable!


Le jardin de Jaco, Marianne Dubuc, Casterman, 32 pages, 2018. À partir de 4 ans.

Vous pourriez aussi aimer

8 commentaires

  1. Deux jolies petites trouvailles. Un petit faible pour la première ;-), quoique je préfère les dessins de la seconde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les illustrations du teckel, très très graphiques, ne plaisent pas à tous. Ceux du second, par contre...

      Supprimer
  2. L'album avec le teckel est coloré comme j'aime!
    Encore deux merveilleux albums!

    RépondreSupprimer
  3. Le jardin de Jaco serait parfait pour ma petite dernière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te le fais pas dire. Il est sublime, à tous les niveaux!

      Supprimer
  4. Je comprends ta sensibilité aux livres qui abordent ton animal. Moi-même, je me rends compte que j'ai davantage tendance à ouvrir un album s'il y a un lapin sur la couverture! En tout cas, ces deux choix me semblent très alléchants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, un lapin?! Génial. J'en avais lorsque j'étais jeune. Lorsque j'ai voulu en adopter il y a une dizaine d'années, j'ai découvert que j'avais développé une allergie. Terminé!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·