Une fille bien · Holly Goddard Jones

dimanche, août 12, 2018


Le recueil de nouvelles de Holly Goddard Jones était dans ma pal depuis un bout. J’ai lu «Pièces détachées» dans lincontournable 20 + 1 short stories et j’ai immédiatement mis la main sur Une fille bien, recueil d’où était extraite cette nouvelle. Pendant le challenge Mai en nouvelles, plusieurs l’ont lu. Je me suis dit que l’été ne finirait pas avant que je ne l’ai lu moi aussi. Mission accomplie.  

Roma, Kentucky, «une de ces villes tellement petites et insignifiantes que ses adolescents devaient inventer de fausses rivalités juste pour avoir quelque chose à faire.» C’est dans cette petite ville que se déroule les huit nouvelles du recueil de Holly Goddard Jones.

Chaque nouvelle frappe par son réalisme et sa justesse implacable. Holly Goddard Jones se concentre sur un quotidien sans éclat, toujours sur le point de basculer, sans jamais tomber dans un misérabilisme larmoyant. Il y est question de trahison, de choix moral, de culpabilité, de regrets, d’homosexualité refoulée, de la perte d’un être cher. Les relations de couple battent de l’aile, les relations parents-ados sont sur le point de tomber dans le précipice. La solitude qui en découle est vertigineuse. Holly Goddard Jones excelle à créer des atmosphères, à incarner des personnages riches et complexes avec une économie de mots qui force ladmiration (chapeau bas à Hélène Fournier, la traductrice, pour son excellent travail).

La nouvelle qui ouvre le recueil a bien failli me tirer quelques larmes. Un veuf en arrache avec son fils ado, mais il est prêt à tout pour couvrir son inconséquence. Alors qu’une nouvelle femme est sur le point dentrer dans sa vie, son fils est accusé de viol. Un choix moral s’impose…

J’ai eu un coup de cœur pour «Pièces détachées» et «Preuves de l’existence de Dieu»Felicia, une adolescente ordinaire, une fille bien, est victime d’un horrible crime. Ces deux nouvelles racontent la même histoire, l’une du point de vue de la mère de la victime, l’autre du meurtrier. Le résultat est stupéfiant.

Je ne dirai pas un mot de plus, sinon que toi qui n’aimes pas les nouvelles, lis ce recueil. Il te fera virer ton capot de bord! Si je ne t’ai pas convaincu, d’autres sauront peut-être le faire! Un coup de cœur pour Eva et Electra. Cuné et Céline ont aussi été sous le charme.

Une fille bien, Holly Goddard Jones, trad. Hélène Fournier, Albin Michel, 400 pages, 2013.
© An-Sofie Kesteleyn


Vous pourriez aussi aimer

18 commentaires

  1. Je le lirai! J'ai adoré son Kentucky Song. ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, je compte bien lire maintenant "Kentucky Song"! Quel univers...

      Supprimer
  2. Me feras-tu acheter un recueil de nouvelles ? Il semblerait bien ! Les deux textes que tu recommandes me tentes bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais très très fière de mon coup si j'y arrivais! En plus, il existe en livre de poche... Tu n'as rien à perdre et tout à gagner!

      Supprimer
  3. J'ai un bouquin de cet auteur dans ma biblio, je vais aller le déterrer !! et il me faut ce recueil !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai découvert hier que j'adorais amoureusement la poésie. Et je compte bien lire plusieurs recueils de nouvelles. Je le note donc dans ma wish list.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent choix. Tu ne le regretteras pas!

      Supprimer
  5. Ravie que tu aies aimé comme moi ! Du coup, je l'ai aussi passé à ma mère qui a aussi beaucoup aimé. Oui, elle frappe juste - j'aime sa subtilité, sa justesse. Tout sonne vrai. Du très bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du très très bon, absolument. Maintenant, il me tarde de lire son roman. Tu vas le lire?

      Supprimer
  6. N'étant pas fan de nouvelles, je me sens visée :-) Je vais l'emprunter, d'autant qu'il m'a déjà été conseillé par une amie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une excellente occasion de changer d'idées. Peut-être pas au point de devenir fan, mais sur la bonne voie.

      Lis au moins «Pièces détachées» et «Preuves de l’existence de Dieu». Tu m'en redonneras des nouvelles!

      Supprimer
  7. Je me souviens avoir adoré ce receuil, moi qui n'aime pas spécialement les nouvelles ! Un poil moins enthousiaste sur "Kentucky song". Tu me donnes envie de relire les deux dont tu parles avec Felicia ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial! J'adore le fait qu'un recueil puisse arriver à faire aimer les nouvelles. Il est tellement mal aimé, ce genre...

      J'ai "Kentucky song" dans ma pal, mais je vais attendre de le lire, histoire qu'il ne souffre pas trop de la comparaison avec le recueil!

      Supprimer
  8. ravie que ce soit un coup de coeur pour toi aussi!
    il faut vraiment que je mette la main sur 20+1!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que nous sommes sur la même longueur d'ondes!!!

      Ce "20+1" est une pépite indispensable!

      Supprimer
  9. Depuis Printemps et autres histoires de Singer, je commence à me laisser tenter par les nouvelles, alors qui sait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour apprécier les nouvelles, rien de mieux que de tomber sur quelques recueils fulgurants. Après, le goût se développe et s'affine. Comme avec le bon vin!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·