Portrait de lectrice de A à Z

mercredi, avril 03, 2019


Comment pourrais-je résister? Ce tag, repéré d’abord chez Delphine-Olympe, puis chez Noukette et Jérôme, m’a immédiatement fait de l’oeil. Un petit arrêt sur pause afin de prendre un moment de recul et de revenir sur le chemin livresque parcouru.

A pour « auteur » : l’auteur(e) dont tu as le plus de livres
Antonio Lobo Antunes est celui qui remporte la palme d’avoir le plus de titres dans ma bibliothèque. Je suis une inconditionnelle de la première heure de son univers labyrinthique. J’ai pu, avec les années, voir son univers s’approfondir, son style s’affiner. Cest pour moi le plus grand manieur de mots et créateurs dimages. Le plus étonnant? Il n’est pas Américain, mais Portugais!  

B pour « best » : la meilleure suite de série
Me voilà bien embêtée… Disons que si le mot «suite» est élastique et n’est pas pris au pied de la lettre, je dirais sans hésiter Les gens de Holt County de Ken Haruf, qui suivent Le chant des plaines. Et le plus drôle, là-dedans, c’est que les ai lus dans le désordre! Ken Haruf fait partie de cette petite poignée dauteurs au grand coeur.




C pour « current » : ta lecture en cours
Je suis en très bonne compagnie avec le roman de Robin MacArthur, Les femmes de Heart Spring Mountain. Depuis Le cœur sauvage, le meilleur recueil de nouvelles lu en 2017, j’attendais son premier roman avec une grande impatience. Je suis servie! 





D pour « drink » : la boisson qui accompagne tes lectures
Du café latte, et ce, depuis presque toujours, au grand dam d’Electra, pour qui lait et café sont incompatibles.

E pour « e-book » : e-book ou roman papier
Papier ad vitam aeternam.

F pour « fictif » : un personnage fictif avec qui tu serais sortie au lycée
J’ai beau me creuser la tête, aucun ne me vient à l’esprit. Sans doute parce qu’à lépoque,je ne lisais pas des romans de mon âge et que les personnages les plus intéressants étaient beaucoup trop vieux pour moi! Mais si j’avais à choisir un personnage fictif avec qui je sortirais drette là, s’il n’était pas déjà engagé, ce sera assurément Stoney Calhoun, héros de la série signée William G. Tapply.




G pour « glade » : un roman auquel tu es contente d’avoir laissé une chance
Je me suis procurée L’herbe de fer de William Kennedy après avoir lu le billet de Jérôme. Je me suis plongée au coeur de ces pages aussitôt que j’ai reçu le roman. Après une vingtaine de pages lues, quelque chose accrochait. Je l’ai abandonné, puis retenté le coup une deuxième, puis une troisième fois. Ça a été la bonne. Toute la force et la puissance de ce roman sont apparues et, plusieurs mois après sa lecture, il continue de m’habiter.



H pour « hidden » : un roman que tu considères comme un joyau caché

I pour « important » : un moment important dans ta vie de lectrice
Un ami plus vieux que moi lisait La peste d’Albert Camus. Comme je lui vouais une admiration sans borne, jai lu le roman - en cachette!  Sans la lecture de ce roman, il n’y a aucun doute que je ne serais pas la lectrice que je suis. Je me demande même si je serais une lectrice tout court!




J pour « juste » : le livre que tu viens juste de finir
Willnot de James Sallis. Et je ne lai pas du tout apprécié...





K pour « kind » : le genre de roman que tu ne liras jamais
Disons que le contenu de ce genre de romans ne m’inspire pas… Pour les couvertures, ce nest pas inintéressant... Disons que ça laisse songeuse!





L pour « long » : le plus long roman que tu aies jamais lu
Shantaram de Gregory David Roberts, publié chez J’ai lu. Une fresque indienne époustouflante. 1088 pages écrites dans une typographique microscopique. J’avais l’impression, en lisant le roman suivant, de lire un roman destiné aux non-voyants tant la typo me paraissait gigantesque!


M pour « major » : le livre qui t’a causé le plus gros « hangover »
C’était il n’y a pas longtemps et ça se passait avec Vol au-dessus d’un nid de coucou de Ken Kesey. Difficile, après, dentamer un autre roman. Jai dû faire une pause bd. 

N pour « nombre » : le nombre de bibliothèques que tu possèdes
Je me limite à quatre. Je fais souvent du tri afin qu’elles ne débordent pas.

O pour « one » : un roman que tu as lu plusieurs fois
Je n’en suis pas encore à l’heure de la relecture. Un plaisir que je me réserve pour la retraite.

P pour « préféré » : ton endroit préféré pour lire
Mon heure de lecture (minimum) quotidienne sous la couette est sacrée.

Q pour « quote » : une citation des livres que tu as lu qui t’inspire ou te fait ressentir plein d’émotions
Il me semble d’ailleurs qu’on ne devrait lire que les livres qui vous mordent et vous piquent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d’un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? Pour qu’il nous rende heureux, comme tu l’écris? Mon Dieu, nous serions tout aussi heureux si nous n’avions pas de livres, et des livres qui nous rendent heureux, nous pourrions à la rigueur en écrire nous-mêmes. […] Un livre doit être la hache pour la mer gelée en nous. 
Lettres à Oskar Pollak, Franz Kafka

R pour « regret » : un regret de lecture
Dans toutes les dimensions de ma vie, je vis sans regrets ni remords. Je ne fais peut-être pas toujours les meilleurs choix, mais je les assume pleinement!

S pour série : une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les tomes sont sortis)
Aucun souvenir!

T pour « trois » : trois de tes livres préférés de tous les temps


U pour « unapology » : quelque chose dont tu es fan sans aucun remord
Les éditions vintages de romans ou d’albums jeunesse trouvées à petit prix. Jai une petite bibliothèque rien que pour ces trouvailles.

V pour « very » : un livre dont tu attends la sortie avec une grande impatience
Il y a eu Là où les lumières se perdent, puis Le poids du monde. David Joy récidive cet automne avec Ce lien entre nous. 

W pour « worst » : ta pire habitude livresque
Lire quelques lignes d’un roman, l’abandonner, aller le vendre ou le donner, puis l’acheter à nouveau après avoir lu un avis contagieux. Aussi bien dire que le roman revient à coûter la peau des fesses!





X pour « x » : commence à compter à gauche en haut de ton étagère la plus proche et prends le 27ème livre
Home de Toni Morrison




Y pour « your » : ton dernier livre acheté
La nuit des Juifs-vivants de Igor Ostachowicz. La faute à Véronique!



Z pour « Zzz » : le dernier livre qui t’as tenue éveillée bien trop tard dans la nuit
Au risque de me répéter, c’était il n’y a pas longtemps et ça se passait avec Vol au-dessus d’un nid de coucou de Ken Kesey. À chaque fin de chapitre, je me disais: «Encore un. Juste un!» C’était plutôt six-sept, accompagnés de deux cafés latte.

Vous pourriez aussi aimer

28 commentaires

  1. Voilà que tu me donnes envie de lire Vol au-dessus d’un nid de coucou !!
    Joli portrait madame !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne serait-ce que pour cette raison, ce tag en valait la peine!
      En passant, je suis un peu beaucoup de ta bibliothèque! Je me verrais bien lambiner devant!

      Supprimer
  2. Très sympa ce portrait! du coup je me suis notée le Perlman que je ne connaissais pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bien! Les questions étaient pas mal inspirantes.

      Le roman de Perlman est un pur joyau: riche, intense et tellement bien ficelé. Il fait partie de ces romans (tout de même assez rares) que je recommande sans la moindre hésitation!

      Supprimer
  3. De quoi, de quoi, la faute à Véronique?!!!!!!! La responsabilité! Tu vas m'agonir si tu ne l'aimes pas, car c'est très spécial et pas trop dans mon style habituel. Bon je vais me faire une raison!!!
    Ah, La peste! Pour moi aussi, un souvenir incroyable de mes lectures d'ado, un des plus forts!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais-toi une raison! Tu n'as pas à t'inquiéter... J'ai hâte de le lire. L'histoire est tellement originale (et culottée)... Pour le style, on verra bien!

      Ravie que nous ayons "La peste" en commun comme lecture formatrice et déterminante...

      Supprimer
    2. Tu verras, quand on réfléchit bien à ce que veulent dire les situations, on trouve forcément ça fort (le prétexte qui pousse les vigils à sortir les juifs du centre commercial, etc.).

      Supprimer
    3. OK, ne m'en parle plus! J'ai trop hâte de le lire. J'attends le facteur, chaque midi, en espérant l'enveloppe...

      Supprimer
  4. Très joli portrait ! J'aime beaucoup la citation de Kafka, et je te rejoins totalement pour tes trois préférés : trois grands romans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, miss! J'ai vu que tu t'étais aussi prêtée au jeu. Je file te lire!

      Supprimer
  5. Je suis content d'avoir lu ton anecdote sur le William Kennedy. Comme toi, je me suis laissé tenté immédiatement après avoir lu le billet de Jérôme. Si jamais il m'arrive la même mésaventure que toi à la lecture, je sais que je peux lui donner une 2e, voire une 3e chance ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui! Laisse-lui une chance si ça t'arrive! J'ai trouvé le début très fort, avec ces morts qui parlent! Trop fort, justement, parce qu'après, l'intensité diminue un peu, puis reprend. Au final, c'était un excellent moment de lecture. Curieuse d'avoir ton verdict...

      Supprimer
  6. J'adore ta citation, j'ai la même manie ruineuse que toi, et je sens que je vais bientôt me plonger dans ce tag, ô combien passionnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas vrai?!!! Tu n'es contaminée, comme moi, par cette vilaine (et coûteuse) manie?
      Confidence pour confidence, l'auteur qui m'a coûté le plus cher? David Vann. J'ai acheté, puis vendu, puis réacheté "Impurs" (gros coup de coeur, au final) et "Aquarium" (je n'ai pas encore retenté la lecture!).

      Tu te lances quand? Je suis plus que curieuse de lire tes réponses, surtout à certaines questions en particulier...

      Supprimer
    2. Oui, souvent je déchante après avoir acheté un livre, je m'en débarrasse puis quelques mois plus tard, après en avoir lu de bonnes critiques, je me traite de tous les noms et je le rachète ;-) Je me lance dès que j'ai un peu de temps, sans doute lundi. Quelles questions en particulier ???

      Supprimer
    3. Quelle mauvaise manie, non? J'enrage aussi à chaque fois que ça me prend!

      Ces questions? Surtout celles-ci:
      Trois de tes livres préférés de tous les temps.
      Ta pire habitude livresque (oui, pour moi c'est un sacrilège!)
      Sinon, tu as bien de la chance de lire dans le train... Moi, en travaillant de la maison, je plonge tout de go dans le boulot...

      Supprimer
  7. bon j'ai craqué ! je profite de ma pause (le travail va me tuer !)
    MDR en lisant "pour qui lait et café sont incompatibles" mais oui ! je récidive !
    et pour ta pire habitude, oui je n'ai jamais connu quelqu'un qui peut revendre un livre aussi vite et le racheter après LOL
    Je ne me souvenais plus de ton coup de cœur pour la mémoire indocile (avant le blog?) et je ne connaissais pas ta lecture la plus longue non plus..

    et sinon, oui je suis ravie de t'avoir donné envie de lire Vol au-dessus d'un nid de coucou ! bon et puis sinon, mdr pour les photos des couvertures.. je n'ai pas pensé à ces livres du tout dans ma réponse mais maintenant j'y penserai à notre prochaine sortie librairie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les vacances seront les bienvenues, si je comprends bien?! J'ai changé de sofa juste pour toi! BEAUCOUP moins confortable, de telle sorte que tu passes moins de temps à lire pendant que moi, je travaille!

      Pour ma pire habitude, je suis tellement, mais tellement soulagée! Je ne suis pas seule: Christelle aussi!

      Toi, là, tu dois impérativement lire le roman de Perlman. Lu avant le blogue. Sur ce coup, tu dois me faire confiance!!! (Comme je t'ai totalement fait confiance pour le roman de Kesey!)

      Supprimer
  8. Sympa ce genre de tag! j'aime en découvrir plus sur les lectrices !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi. Tout ce que je peux apprendre sur les goûts et habitudes des passionné(e)s de livres (surtout si je les suis depuis un moment) me passionne!

      Supprimer
  9. Ce tag est vraiment sympa ! J'ai comme toi été très fort marquée par "La mémoire est une chienne indocile". Mais en lisant ton portrait de A à Z je réalise qu'il me reste beaucoup d'auteurs à découvrir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin! Je ne suis pas seule à avoir été chamboulée par "La mémoire est une chienne indocile"!

      Les auteurs à découvrir sont infinis... et la vie trop courte!

      Supprimer
  10. Ah ce tag, il est chouette ! La mémoire est une chienne indocile pourrait faire partie pour moi aussi des meilleurs livres que j'ai lus. Je ne savais pas qu'après Le chant des plaines, il y avait une suite... Et décidément, ce Vol au-dessus d'un nid de coucou...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On partage donc notre coup de coeur pour "La mémoire est une chienne indocile"? Tu m'en vois extrêmement ravie. Il est passé tellement inaperçu, ce roman, et je me demande bien pourquoi. Tous ceux à qui je l'ai conseillé ont adoré.

      Oui, il y a une suite au "Chant des plaines"! Je l'ai lu après "Les gens...". D'où ma déconfiture!

      Pour ce qui est de "Vol au-dessus d'un nid de coucou", tu sais tout le bien que j'en pense, hein?!

      Supprimer
  11. Les photos de couvertures avec les torses mâles étaient tellement incongrues dans une de tes chroniques que j’ai cru pendant quelques secondes que de la pub s’était glissée là. 😅

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu viens de faire ma journée! Le fou rire que j'ai eu en te lisant!

      Supprimer
  12. J'adore ce genre de portrait, il ressemble vraiment à la lectrice que tu es je trouve.

    RépondreSupprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·