Instagram est-il en train de tuer les blogues?

samedi, août 17, 2019


J’ai envie de te rabâche les oreilles avec mon questionnement existentiel du jour. Un questionnement qui m’est venu hier, au parc, alors que je lançais le bâton à ma saucisse à quatre pattes et que je commençais à en avoir ras-le-bol – contrairement à lui. (Un moment donné, après une heure de pitchage de bouts de bois, ça commence à ben faire.) C’est vrai, aussi, que la lecture de Licorne n’est pas étrangère à ce questionnement.

• Assiste-t-on au chant du cygne des blogues littéraires? Suis-je la seule à ressentir un essoufflement de la part des blogueurs? Essoufflement? Lassitude? Écoeurantite? Je ne saurais dire quel mot est le plus approprié…

• La blogosphère est-elle l’amie ou l’ennemie de bookstagram? Qui n’a pas laissé tomber ou négligé son blogue au détriment de posts sur Instagram?

Jestime quenviron 15% de mon «réseau» Instagram vient se promener ici. C’est peu. Il m’arrive dêtre approché par des auteurs ou des maisons dédition pour une collaboration. Par quel réseau passent-ils: le blogue ou Instagram? Je te laisse deviner…

Instagram s’est mis à prendre beaucoup de place. Voire de plus en plus de place. Toi là, qui a un blogue et qui mets tes jolies photos sur Instagram, comment gères-tu ce «dédoublement» – et je ne parle même pas de Facebook... Est-ce que l’un pèse plus lourd que l’autre dans ta balance?

Ça fait cinq ans que Hop! sous la couette existe. Cinq ans de lectures cogitées et partagées, déchanges enthousiastes. Il y a bien eu, pendant ces cinq ans, quelques remises en question. Pourtant, je ne suis jamais partie loin, ni bien longtemps. Au final, jai toujours eu envie de revenir ici. Je ne suis pas nostalgique du bon vieux temps où les blogues avaient le vent dans les voiles. La vie bouge, évolue, et c’est très bien ainsi.

De ce temps-ci, et avec la pile de nouveautés littéraires qui s’en vient, j’ai envie de donner un petit coup de fouet à ma «formule». Je me dis que tant quà partager et à échanger, jaimerais bien connaître ton avis. Si je ne tenais pas à partager avec toi mon plaisir autour des livres, mon blogue serait privé, et non public. Jaimerais bien savoir ce qui te plaît le plus, toi qui passe par ici. Y a-t-il un genre de billets que tu ne retrouves plus et que tu avais plaisir à lire? Qu'est-ce qui fait que tu as encore envie de revenir dépenser du temps ici?

J’ai bien quelques idées de billets sous mes draps. Les billets traditionnels risquent de passer dans le tordeur de ma machine à laver. Jai comme envie de mettre un peu plus de moi dans mes billets, et moins de billets génériques. Je ne compte pas te saouler avec des anecdotes à n’en plus finir. Quoique... Enfin bref, tu verras bien ce que je te réserve. 

Tout ça pour dire que mon Instagram n’est pas prêt de tuer mon blogue. Mais avant que Hop! sous la couette nentame son chant du cygne, un petit coup de fouet est de mise.

Dis-moi, tu t’en poses-tu, toi, des questions existentielles de ce genre? 

Vous pourriez aussi aimer

49 commentaires

  1. Bonjour,

    Ne changez pas trop, je vous suis depuis vos débuts; je n'ai pas obligation de m'inscrire sur des réseaux pour vous lire, je peux piocher des idées lectures ou tout simplement consulter les portraits sur l'oreiller. Je n'en suis pas certaine mais avec votre blog vous pouvez prendre vos aises, vous déployez. Est ce le cas pour les réseaux que vous citez?
    A bientôt,
    Merci pour le blog,

    Une passante férue de littérature

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère passante,

      tes mots me touchent sincèrement. De savoir que mes petits billets «parlent» à des gens dont j'ignore l'existence ne cessent encore de m'étonner.

      Tu as raison, après réflexion, le blogue offre un espace de liberté plus vaste que les autres réseaux, surtout dans la longueur du contenu et dans sa présentation.

      À bientôt, j'espère!

      Et merci à TOI de ta fidélité. Ça commence à faire un bail, hein?!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je n'ai pas l'intention de vous quitter. Vous me manqueriez trop. C'est un peu comme un contrat de mariage, cette affaire-là!

      Supprimer
  3. Et vive les remises en question !
    Bien que toi et Élektra soyez les seuls blogues que je fréquente, j'avoue que les longs posts "résumés mais pas tant que ça" mis directement sur IG ne me conviennent pas. J'aime la rapidité, l'efficacité d'instagram et la "lenteur" d'un bon billet de blogue bien travaillé, ou l'on sent que le blogueur y met du sien et n'est pas usé par sa formule. Peut-être, je dis bien peut-être, un moyen de générer plus d'échanges serait de faire des billets plus "interactifs": poser des questions, proposer des lectures communes, style club de lecture, faire des billets de suggestions personnalisés pour un livre apprécié.... je pense qu'il faut tenter ! Moi je dis un gros OUI pour des billets plus personnels et anecdotiques autour du livre, du moment de lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait en accord avec ta vision "insta-ntané"/"blog en longueur". Cette association est ultra complémentaire et c'est comme cela que je compose mon compte insta et mon site. Les deux me procurent des plaisirs très différents selon si je me sens d'humeur bavarde/investigation ou plus créative/spontanée.

      Supprimer
    2. @Maud

      Et dire que c'est justement grâce à ce blogue que j'ai fait ta connaissance. Tu es passée de MA libraire à MON amie, ce n'est pas rien.

      Pour ce qui est des remises en question, il y en a eu quelques bonnes sur ma terrasse, hein?

      Donc, tu ne lis ni les longs posts sur IG, ni sur les blogues en général. Tu opposes rapidité et efficacité de IG à lenteur des blogues. Vois-tu, depuis un petit bout, je ne lis pour ainsi dire rien sur IG. Je jette un coup d'oeil rapide (qui lit quoi, genre) et c'est tout. Par contre, je lis en long et en large les billets de blogues amis lorsque le billet m'intéresse. Comme une envie de prendre le temps, de me concentrer, plutôt que de papillonner.

      Merci pour tes bonnes idées, mais je ne cherche pas à générer plus d'échanges. J'en ai en masse comme ça! Surtout avec tes visites spontanées!


      @Pikobooks
      Merci pour ces mots, qui sonnent comme une révélation! Plutôt que d'opposer IG et le blogue, je peux envisager de les voir comme les deux faces d'une même médaille! Au final, c'est vrai que ces deux formes d'expression se complètent à merveille.

      Supprimer
  4. Je n'ai pas de compte instagram mais uncompte facebook qui me permet une plus grande visibilité de mon blog. Parfois aussi, je me suis essoufflée et n'avais plus envie d'écrire sur mes lectures et puis très vite... ça revenait. Je suis quelques blogs très régulièrement et j'aime ça même si c'est chronophage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chronophage, tu dis?

      Pour ma part, je n'ai jamais eu de rapport vraiment satisfaisants avec FB, contrairement à IG, où j'ai connu de nouvelles personnes et, de fil en aiguille, de nouveaux blogues.

      Après toutes ces années, d'écrire sur ses lectures devient, en quelque sorte, une habitude de vie, non? Ça fait un bail que tu blogues, toi! D'ailleurs, je suis ravie que tu y reviennes toujours. Tu fais partie de mes blogues amis dont je ne manque (presque) pas un billet, même si je ne commente pas souvent.

      Merci de tes mots et de ton passage.

      Supprimer
  5. Comme toi je possède un blog et ce depuis 2013 ! J'ai changé de plateforme en 2016/2017 pour un nouveau départ, je sentais déjà un essoufflement des blog avec l'arrivée en force de BOOKTUBE. J'ai eu des hauts et des bas avec mon blogue mais je ne pars jamais bien loin ni jamais bien longtemps comme toi. Mais sur mon blog j'ai beaucoup beaucoup moins de retour qu'avant beaucoup moins d'échange et de visites. Je crois que poste sur mon blog plus pour moi, pour garder une trace se mes lectures et de mes pensées. Je poste une à deux fois par semaine sur Instagram c'est un complément de mon blog je dirais. Mais il est vrai que Instagram est beaucoup plus pratique et demande moins d'efforts et de travail qu'une chronique sur le blog. Quoiqu'il en soit c'est un super article et une super réflexion ! Je te souhaite une bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est étonnant comment, après toutes ces années, on découvre encore de vieilles blogueuses (le cap des 3 ans passé, le mot «vieux» me vient à l'esprit)!

      Comment expliques-tu cette baisse d'échanges et de visites? Ils sont rendus où, les gens avec qui tu échangeais?

      Comme toi, la première raison de l'existence de ce blogue est avant tout un journal de lectures. En ce sens, je ne suis pas prête à mettre la clé dans la porte dans la mesure où je lis toujours autant et ne prévois pas me lasser. IG plus pratique? Je ne sais pas. Mais moins exigent, certainement. Par conséquent, moins satisfaisant personnellement?

      Merci de tes mots et de ton passage. Sur ce, je file découvrir ton blogue!

      Supprimer
  6. Hey,
    Une bonne question dis donc! Moi même mon blog est trop jeune pour que je me la pose. Sinon, je vais sur ton blog actuellement quand tu déposes une photo sur ton Insta. Mais une fois que j ai lu ton article sur ton blog, alors là je surfes allègremment car tes articles m inspirent des tas d idées.
    J aime bcp tes coups de griffe ( t as pas la langue ds ta poche, hi hi). Je compte bien aussi que tu poursuives tes articles "sous la couette" ( interviews d autres personnes). Continues ainsi. Cxest tjs un plaisir de venir par ici.
    Bon vent Marie Claude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette question viendra assurément avec les années. Tu es encore dans l'élan, tu as le vent dans les voiles! Ton défi sera de s'étendre dans la durée. Et tu en es capable.

      Merci pour tes mots, ils me vont droit au coeur.

      Supprimer
  7. Plutôt que d'encombrer ici en m'étendant outre mesure, je t'ai envoyé un email ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien, moi, que tu t'étendes ici aussi, histoire de faire profiter de la richesse de tes mots au plus grand nombre.
      Envoye donc!

      Supprimer
  8. Pour moi, IG est très complémentaire du blog, mais ne saurait en aucun cas le remplacer. Je trouve IG ludique avec ses mises en scène et, quand, je suis tentée par un post, je vais me promener sur le blog qui y est rattaché. En revanche, j'ai horreur de lire de longs commentaires sur IG : le téléphone n'offre vraiment pas un grand confort de lecture, d'autant que je consulte souvent IG dans le métro, en marchant (et oui, je l'avoue !) ou quand j'ai 5 minutes de battement. Ce ne sont donc pas moments de lecture ni prolongés ni avec beaucoup de concentration. Mais j'apprécie les deux formats qui ont pour moi chacun ses spécificités.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça commence à s'éclaircir dans ma tête! Justement, j'en viens à cesser d'opposer IG et le blogue. De fait, j'y vois de plus en plus de complémentarité. Et, pour reprendre tes mots, chacun à ses spécificités.

      Comme toi, j'ai horreur de lire de longs billets sur IG. Ça, ça ne changera pas. Aussi, il n'y a aucune chance que je publie un billet sur IG. De toute façon, je déteste taper sur mon téléphone. Mes bouts de doigts sont trop gros!

      Attention où tu mets les pieds en marchant avec ton tel. dans les mains! Prudence, miss...

      Supprimer
  9. Pas question pour moi d abandonner mon BLOG qui est comme un bébé (de 13ans)meme si une très grande partie des échanges se sont déplacés sur les RS. Je ne publie pas que des articles livres (et c est ceux qui "marchent" le moins en terme de visite) mais j ai décidé de garder des contenus longs pour le BLOG et des contenus plus courts (pour faire très schématique) pour Instagram. C est un peu à contre courant étant donné les posts très développés que je lis mais vu le temps passé je préfère que ce contenu soit pérenne et référencé. Et puis c est peut être aussi une question de génération.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow! Un bébé de 13 ans? Un grand ado, plutôt. Donc, pas de crise d'adolescence à l'horizon? Quelle chance!

      Tu lis donc des posts très développés sur IG? Ça ne te gêne pas de lire sur ce rs, comparativement aux blogues? Et toi, visites-tu d'autres blogues?

      Sur ce, je file à la découverte de ton blogue. Ne serait-ce que pour ça, merci de ton passage.

      Supprimer
  10. Coucou

    Je disais donc sur Instagram que pour ma part je lis beaucoup de blogs pour la vie de tous les jours :
    - je veux acheter un nouvel appareil : je vais sur les blogs voir les avis des vrais gens
    - je veux voir un film : je lis des blogs cinéma
    - je veux une recette ; blog cuisine
    Etc.

    Je vais peu lire des blogs littéraires désormais pour 1 seule raison : ça donne souvent trop d'info sur les livres que je vais lire et ça me pousse à acheter comme Instagram ou youtube alors j'ai réduit les 3.

    Mais je ne crois absolument pas que le blog est mort. Deja il prend d'autres formes : amélioré par les podcasts ou les photos et vidéos. Mais ils sont bien là. Je blogue depuis 2005-2006 et j'ai toujours trouvé cet univers dynamique alors que déjà on enterrait le blog au profit de twitter et Facebook la blague !

    J'ai parfois 1000 visiteurs par mois sur mon blog *les bons mois!* dont 200 de robots google soient 800 visites et je trouve ça mieux qu'Instagram (par contre j'ai très peu d'interaction car je ne suis pas sur wordpress et c'est moins intuitif).

    Je trouve que Instagram complète mon blog...
    Ne soyons pas aussi pessimiste.
    Parfois je vois qu'il y a des temps de vache maigre sur le blog mais ce n'est pas mon métier heureusement ni mon gagne-pain alors je relativise. Je ne suis pas une grosse blogueuse non plus avec 10 000 visiteurs par mois mais je me contente de ce que le blogging m'apporte : un espace de liberté que Instagram n'offre pas à l'écriture.

    Bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À ce que je comprends, tu cherches l'avis des vraies personnes et c'est très très bien ainsi.

      Pour ce qui est des blogues littéraires, d'en suivre se révèle un puits sans fond de tentations! Je suis bien placée pour comprendre. C'est pourquoi je me limite à ma petite blogroll.

      Je ne suis pas non plus sur Wordpress. En quoi c'est moins intuitif pour les interaction?

      1000 ou 10 000 visiteurs par mois? Tu as écris les deux dans ton commentaire!

      J'en viens de plus en plus à penser que le blogue et IG se complètent à merveille (plutôt que de s'opposer).
      Vive la liberté des blogues et l'instantanéité de IG!

      Supprimer
  11. Je vouais donner mon grain de sel, mais je ne ferais que paraphraser Delphine, dont je partage entièrement l'avis. J'ai beaucoup d'abonnés IG, mais très peu de commentaires (et finalement de visites, bouh) sur mon blog. Je vois IG comme un preview des blogs, je fais défiler, et ce que je vois me donne envie ou non d'aller sur le blog ... Mais, clairement, IG tue les blogs,en tout cas leur fréquentation. Ne nous abandonne pas, Marie-Claude ! Ton blog est une bulle de fraîcheur, et mes billets préférés sont les plus personnels : tes tags, tes interrogations, tes états d'âmes. Longue vie à Hop! sous la couette ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Christelle, pour ce grain de sel apprécié.

      Ton blogue est encore tout jeune. Il faut quelques années (beaucoup de patience et de persévérance) pour développer son «réseaux» et prendre ses aises. Il faut avant tout avoir plaisir à bloguer et ne rien attendre en retour. Le reste, ce qui vient, c'est la cerise sur le sundae!

      IG comme preview des blogs? Je suis comme toi, là-dessus.

      Et merci pour tes doux mots qui réchauffent mon petit coeur!

      Supprimer
  12. Clairement les blogs s'essoufflent. Je le constate depuis un moment. Je pense que c'est dû au fait que beaucoup d'anciens arrêtent et peu de nouveaux blogs prennent le relais (ou alors des nouveaux blogs qui ne m'interpellent pas ?). Dans la bataille, IG n'aide pas, c'est indéniable, puisque c'est une plateforme vers laquelle se tournent plus facilement les nouveaux partageurs de littérature. Ça n'offre pas la même qualité de propos qu'un billet de blog mais ça correspond beaucoup plus à l'air du temps : vite dit, vite survolé.
    Mon blog a huit ans et je crois que je commence à peiner. Les échanges ne sont plus aussi passionnants et le paysage littéraire devient lisse et souvent uniforme. Pour ma part, indéniablement, je crois que mon blog entame son chant du cygne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tends aussi à penser que les blogues s'essoufflent. Des anciens mettent la clé dans la serrure, et le p'tits nouveaux prennent leurs jambes à leur cou après une petite poignée d'année (ça, c'est lorsqu'ils dépassent un an) quand ils n'ont pas l'audience souhaitée.

      LIG et lair du temps: vite dit, vite survolé. Ça m'attriste quand même. Je suis vieille, mais je suis de mon temps quand même! IG complète mon blogue. Reste qu'à choisir entre les deux, je garderai mon blogue. Surtout pour la liberté qu'il m'apporte.

      Huit ans déjà? Je suis ton blogue depuis belle lurette, même avant que le mien existe. Ça me donne un coup de savoir que tu risques de disparaître... Ça ne te manquerait pas?

      «Le paysage littéraire devient lisse et souvent uniforme». Il en est de même autant sur les blogues que sur IG. Je tends à penser (et j'espère) que justement, un blogue qui se dégage de l'uniformité à plus de chance d'intéresser un «clan». À défaut de quantité, parlons qualité!

      Supprimer
  13. ça me rappelle une conversation autour d'un café ... y a pas si longtemps ! je te l'ai dit et je rejoins Delphine - je ne lis pas les longs posts sur IG - ni le temps, ni l'envie. Résumer un livre en cent mots, non ... bref, cette forme ne me convient pas donc je vais continuer le blog - et puis IG, je ne l'ai pas créé, du coup je suis contrainte .. mon blog, je peux tout lui faire et ça c'est vraiment jouissif ! et puis j'ai des lecteurs que je n'ai pas sur IG - beaucoup n'aiment pas les RS. J'ai toujours aimé la photo mais tu vois je n'ai pas posté sur IG pendant 4 jours, et ça ne me manque pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se rejoint une fois de plus. Le blogue me manquerait, IG non. Si je dois couper, faute de temps, c'est là que je le ferai!

      Supprimer
  14. Hello,

    Grand questionnement d'expert ! Je dis ça car c'est la longévité et la force de ton blog qui te permette de te poser ces bonnes questions.
    Pour moi les blogs sont importants quand ils ont fait leurs preuves et ne sont pas une lubie passagère (les grands besoins de l'égo...). Du coup, j'en lis régulièrement quelques uns mais assez peu finalement.
    Je passe beaucoup de temps sur Instagram qui correspond aussi au fait que mon temps disponible est très fractionné. Pour lire un vrai post de blog je dois avoir un peu plus de temps (où le prendre sur autre chose, tout est question de priorités bien sûr :-)).

    De mon côté, j'ai finalement ouvert mon blog (qui duplique pour l'instant mon IG uniquement) pour trois raisons principales :
    - être propriétaire de ce que je publie et pouvoir l'agencer à ma façon
    - pouvoir à terme proposer une variété plus grande de contenus au même endroit
    - aller vers des textes un peu plus longs avec un confort de lecture pour mon visiteur

    Voilà, voilà...

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai découvert sur IG et c'est maintenant que j'apprends que tu as un blogue! Sapristi! Ben mieux vaut tard que jamais, comme on dit.

      Expert? Laisse-moi rire! Je suis une petite joueuse, moi. Cinq ans, c'est beaucoup, mais c'est peu en même temps. Je n'ai pas encore vu couler l'eau sous le pont.

      La question de la longévité est intéressante. Les blogues poussent comme de la mauvaise herbe (ce n'est pas péjoratif), mais bien peu perdurent et perdureront. Une lubie passagère, bien souvent, comme tu le dis. Surtout, beaucoup d'attentes qui seront déçues.

      Tout est question de priorité, bien dit. Pour ma part, je me détourne de plus en plus de la lecture sur IG (même si je regarde plus que je lis), au profit des blogues amis que je lis plus souvent qu'avant du début à la fin.

      Être propriétaire de ce qu'on publie, avec son blogue, est une donnée capitale. Et le confort de lecture, évidemment!

      Merci de ton passage. À bientôt ici ou/et chez toi.

      Supprimer
  15. Je crois que mon commentaire de l'autre jour s'est perdu. Je disais que je me pose cette question existentielle à peu près toutes les semaines. J'ai envie de fermer mon compte instagram ou mon blog, parfois les deux puis je me raisonne.
    Pour en venir à ta question, je vois Instagram et le blog comme deux choses totalement à part. Instagram représente une partie infime des visites sur mon blog, les gens qui like mes posts se contentent de liker sans lire ce que je raconte je crois. Mes visiteurs arrivent principalement par des moteurs de recherches ou directement (mes quelques lecteurs fidèles qui ne se manifestent pas mais qui sont bien là).
    Je ne lis quasiment plus rien sur Instagram, je trouve que le format ne se prête pas à des avis longs. L'ambiance qui y règne me fatigue et me correspond en fin de compte assez mal. Quand je veux du contenu, une vraie chronique, bien construite et agréable à lire, je vais sur les blogs. Le tien, celui d'electra, celui de tassa et quelques autres.
    Pour conclure : vive les blogs et vive ton blog ! J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grand dieu! Il faut te raisonner. Ton blogue est dans mon top 5 de mes préférés. Tes goûts littéraires rejoignent les miens et l'esthétisme de ton blogue est magnifique. Je serai vraiment attristée si tu nous quittais. Idem pour IG, mais à choisir entre les deux, je préfère te lire en long sur le blogue!

      C'est vrai que du côté des lecteurs fidèles, il ne faut jamais sous-estimer les lecteurs de l'ombre, ceux qui ne se manifestent pas. Il y en a souvent beaucoup plus que l'on pense.

      Comme toi, je trouve que le format d'IG se prête plutôt mal à des avis longs. La course aux likes et à la surenchère esthétique (qui doit prendre un temps fou) me lassent de plus en plus. Chez certains, on sent plus la compétition que le simple plaisir.

      Finalement, oui, vive les blogues!

      DIs-moi, es-tu toujours au Québec? J'ai vu Paris sur ton IG...

      Supprimer
  16. Je ne mets pas les pieds sur IG et je ne me pose aucune question existentielle, sur ce sujet là du moins. Mais je comprends que l'évolution en cours t'interpelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fallait bien que tu ajoutes ton grain de sel, toi!

      Aucune question existentielle? Fais-moi rire. Tu dois bien avoir une ou deux questions dans ta caboche?

      Sinon, je me demande comment tu arrives à publier autant, surtout depuis si longtemps, sans que jamais (en apparence, du moins) la lassitude ne te gagne.

      Supprimer
  17. Bon, je fais partie de celles qui ont laissé tomber leur blog (mais je ne dis pas qu'il ne me manque pas!). Le mien n'était pas hyper connu ceci dit. Mais cette décision vient aussi du fait que mes habitudes ont elles-mêmes changé : moins de temps, besoin de lire rapidement, et de me faire une idée en un clin d'oeil.

    J'aime IG pour ça, c'est instantané et moins réfléchi (que je pense certainement très naïvement). Aussi, on passe certainement plus de temps sur le smartphone que sur l'ordinateur, du coup c'est moins facile de lire de longs articles sur un téléphone...

    Ceci étant, j'ai mes blogs préférés que je tiens à suivre (dont le tien évidement même si j'ai été plus qu'un fantôme ces 8 derniers mois!). Par contre, c'est vrai que j'ai l'impression qu'il y a moins d'interaction sur les blogs et moins de commentaires, a contrario des comptes IG.

    Pour ce qui est des idées d'articles, j'aime beaucoup ceux qui mettent en avant les habitudes de lecture, les portraits de lecteurs que nous sommes, mais aussi nos petites manies d'organisation des PAL, de nos bibliothèques, la déco de nos bibliothèques, ...

    J'avoue préférer aussi les retours de lecture qui ne sont pas trop longs et qui ne rentrent pas dans le détail. J'aime aussi ceux qui mettent en avant les éditions et titres que l'on ne voit pas partout. En gros j'aime ta ligne éditoriale puisque ton blog est pour moi un monument :-)

    Hâte de découvrir tes petites nouveautés et ta plume que j'apprécie tant! Promis, je suis de retour et bel et bien :-) Ma poupette me laisse un peu de répit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu fais partie de celles-là et tu me manques! Comme tu as d'excellentes raisons, j'en ai fait mon deuil.

      IG moins réfléchi? J'en doute... Lorsqu'on voit des mises en scène photo qui doivent bien prendre une heure à faire, sans parler des longs avis. Au final, je me dis que ça ne me prends pas plus de temps pour un billet sur mon blogue! Reste qu'avec IG, celui qui regarde à le loisir de passer vite au suivant. Donc, oui, c'est plus instantané.

      Merci pour les idées d'articles... Ce genre de billets me passionnent aussi, surtout à les lire!

      Lâche-moi le monument!!! Tu me fais rire!

      Reviens me visiter. C'est toujours un plaisir, tu le sais. (Tu prêteras ton téléphone à ta poupette pendant que tu me liras sur ton ordi! Attention au contenu, par contre!)

      Et, si j'ose... à quand le retour de ton blogue?! Tu lis encore beaucoup?

      Supprimer
    2. Eh bien je reprends vraiment goût à la lecture maintenant! Durant mes vacances, j'en ai enchaîné 3!! Miracle! Et puis moins de fatigue, plus concentrée... ça va mieux ! Ma puce grandit, c'est moins "compliqué !

      Pour le blog, je n'envisage pas sa relance vraiment, même si je pense à lui régulièrement ces temps-ci. Je pensais que j'allais avoir plus facile pour parler de mes lectures sur IG mais ce que tu dis est vrai : ce n'est pas si évident d'écrire sur le téléphone et comme je suis bavarde, le réseau ne s'y prête pas vraiment. Du coup, je parle brièvement de mes coups de coeur, en attendant... mais j'aime beaucoup IG quand même. Sauf le côté hyper travaillé et pas du tout naturel de certains comptes.

      Oui, je suis de retour promis :)

      Supprimer
    3. Je suis ravie de t'entendre dire que le goût de la lecture te revient. Faut dire qu'avec des p'tits loups, c'est plus compliqué et la fatigue, voire l'épuisement, sont souvent au rendez-vous.

      J'aime aussi beaucoup IG, pour différentes raisons. Reste quoi pour les avis sur les livres, je ne me brise pas les yeux sur IG. Je préfère, et de loin, les blogues. Tant pour y écrire que pour y lire, IG n'est pas ce qu'il y a de plus confortable.

      Promis? Tu sauras tenir ta promesse? C'est une mauvaise blague!

      Supprimer
  18. J'ai un compte Instagram et plusieurs blogs - c'est rare que je relaie mes articles de blog sur IG. IG me sert plutôt comme un journal de la vie de tous les jours, et j'y vais surtout pour voir les photos d'amis et pour des comptes qui apportent une certaine attention à leur contenu, souvent des comptes avec une approche très personnelle.

    Quant aux blogs lectures, j'en ai une petite trentaine dans mes favoris, sélectionnés en fonction des goûts que j'ai en commun avec leurs auteurs. J'aime lire des (longues) critiques sur les livres, j'aime qu'on me donne envie, et pour faire ça, IG est trop court. D'ailleurs dès qu'il y a beaucoup de blabla sur IG, je décroche - je n'aime cliquer sur le "plus".

    J'ai moi aussi eu des crises "mais pourquoi j'écris si personne ne me lit", mais en fait je continue parce que c'est une sorte de journal. D'ailleurs mon blog principal est en partie un journal qui parle de moi, en plus de critiques de livres. (Et donc je fais partie des "vieilles" blogueuses (13 ans pour le blog principal - quant aux autres il sont plus récents et parlent de mes voyages pour l'un et de cocktails pour l'autre).

    Encore ceci: j'avoue que j'aime en connaître un peu plus de la vie des auteurs des blogs ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots qui rejoignent beaucoup ce que je pense.

      Je crois, par ailleurs, que plusieurs «lecteurs dans l'ombre» nous lisent. Seulement, comme ils ne laissent pas de commentaires, c'est difficile de juger leur nombre.

      Je blogue aussi pour garder une trace de mes lectures, comme un journal. J'utilise IG sensiblement pour la même raison. Les échanges, c'est la cerise sur le sundae (le meilleur, souvent)!

      Comme toi, j'aime en connaître plus sur les auteurs des blogues que je suis. Forcément, on finit par développer des affinités...

      Supprimer
  19. J'aime te lire tout simplement et c'est ici que tes mots me parlent. Voilà c'est tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout? Mais c'est déjà beaucoup et bien suffisant, ma chère!

      Supprimer
  20. Ça s'essouffle oui, en tous cas vu de ma lucarne. 9 ans de blog déjà (que je n'ai pas fêté mère indigne que je suis) et je crois que sans la longue pause que je m'accorde chaque été je n'arriverais pas à m'y remettre sereinement et avec plaisir. Mais j'aime ça je crois, du coup j'y reviens toujours. IG pour l'instant je n'accroche pas. J'ai essayé mais je trouve ça trop superficiel alors que je sais pertinemment qu'y aller de temps en temps serait tout bénéf' pour le blog. Mais après tout tant pis, je crois que j'ai des lecteurs fidèles et que j'arrive à en glaner d'autres donc ça me va :-D
    Et reste là toi hein ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mère indigne, tu dis! Il faudra te reprendre en grand pour les 10 ans! (Regarde qui parle... je n'ai pas souligné, cette année, les 5 ans d'existence de mon blogue.)

      Ce n'est pas bête l'idée d'une longue pause estivale. Ça donne le temps de prendre du recul et de souffler. Je note pour l'été prochain!

      J'ai bien vu ça que tu n'accroche pas à IG! Aussitôt arrivée, presque déjà partie. Tu n'es pas la première à qui ça arrive et ce n'est pas plus mal, au fond. L'important, c'est ton blogue! Et tes fidèles lecteurs sont toujours au rendez-vous. D'ailleurs, tu t'y remets quand, là? Ça suffit, les vacances! J'ai hâte de te lire, moi.

      Supprimer
    2. La semaine prochaine, promis ! :-D

      Supprimer
  21. Je suis de celles qui partent et reviennent de la blogosphère. Je viens tout juste de me refaire une adresse. 

    J'aime beaucoup les blogues (et IG) qui ont un écosystème diversifié d'intérêts où l'on parle du livre dans un plus grand contexte, sociétal ou personnel. Je lis très peu de chroniques littéraires et j'en note encore moins de titres, mais raconte-moi une journée où tu t'es sentie comme dans un roman de Bukowski ou de la marche que tu as prise dans une forêt sortie droit d'un poème de Walt Whitman et ne me souviendrais peut-être pas de l'auteur, mais ton âme, je la connaîtrai.

    Cette façon oblique d'aborder le livre ressemble davantage à la place qu'il prend dans ma vie. Des petits instants d'éclats dorés par la fenêtre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'ils sonnent doux à mes oreilles, ces mots...

      Je comprends pourquoi tu lis peu de chroniques littéraires, plus froides et impersonnelles. J'apprécie, comme toi, de sentir l'humain derrière les mots, ce qui fait qu'un billet est singulier et spécial, non interchangeable d'un blogue à l'autre. Ça reste tout de même plutôt rare... mais on en trouve!

      Supprimer
  22. Voilà, je suis prête! Ton article m'a fait du bien et bien que mon blog n'arrive pas à la cheville du tien, je me pose souvent ce genre de question. J'ai un tout petit peu de passage sur mon blog (bon, il est encore jeune et je suis novice) mais j'adore y écrire mes articles. Quand je poste une lecture finie sur Instagram, c'est généralement un copier/coller de mon article de blog, parce que je commence par là. Mon instagram ne tuera jamais mon blog, même si je n'ai qu'une dizaine de lecteurs, tout simplement parce que mon blog me procure énormément de plaisir. Je préfère lire et écrire depuis mon ordinateur, j'ai assez horreur de lire sur un téléphone portable. Ecrire mes billets me met en joie, les publier et savoir que je garde une trace de mes lectures me rend heureuse. Aussi, je me sens plus libre sur le blog, je peux écrire de longs billets même si j'aime généralement écrire peu pour ne rien dévoiler du roman ou du livre, je peux ajouter autant d'illustrations, de photos ou de lien de vidéos que je veux. Le format instagram me plaît mais parfois me bloque. Pour moi, Instagram c'est la messagerie instantanée du blog, c'est là où on discute, c'est là où on se dit des bêtises, c'est là qu'on rigole et qu'on rencontre et j'adore ce que cette application m'a apporté : ces échanges et ces rencontres. C'est grâce à instagram que je suis abonnée à ton blog.

    Quand au format des billets, j'aime assez ça quand on perçoit la personnalité ou la "pâte" de la personne qui les écrit, et c'est ce que j'aime chez toi, alors bon vent à ton coup de fouet, moi je reste là, fidèle au poste, sur IG mais ici aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots éclairants.

      Je ressens la même chose vis-à-vis mon blogue. Et IG comme messagerie instantanée du blogue, je n'aurais pas pu mieux dire.

      Veux-tu bien me dire comment je fais pour pouvoir accéder à ton blogue? L'adresse ne suit pas... J'aimerais bien, moi, aller te visiter!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·