Une PAL pétante de santé? Y'a de quoi fêter!

mercredi, août 21, 2019


Je mérite bien un ptit verre! Tranche de vie: je ne suis pas une ramasseuse compulsive, ni une ramasseuse tout court. J’ai plutôt tendance à me débarrasser vite fait de tout ce qui m’encombre. Mes livres font souvent l’objet d’une inspection: tu déménages ou tu restes? Ça vaut autant pour ma précieuse bibliothèque que pour ma pile à lire. Je tends vers l’indispensable plutôt que vers l’abondance, pour ne pas dire la surabondance.

J’ai déjà parlé ici de l’état gargantuesque de ma PAL. C’était en septembre 2017. (On dirait que chaque période de rentrée donne lieu à un élagage drastique.) À l’époque, j’avais près de 300 livres en attente. Je  m’en étais séparée de 100, précisément. J’y repense et je sens venir la crise cardiaque! Parce que même 200 livres, c’est beaucoup trop pour moi.

Dire qu’avant que Hop! sous la couette existe, j’avais tout au plus une petite trentaine de livres en attente et je m’en portais très bien. Faut croire que le fait de lire ton blogue ou de te suivre sur Instagram influence mes choix de lectures, hein?!

Je termine un livre et je fais le piquet devant ma pàl pour en choisir un autre. Mais lequel choisir? Ce nest pas le choix qui manque. Reste que devant la petite centaine de livres à lire qu’il me reste, je lésine et me demande si j’aurais envie de tous les lire à un moment ou l’autre. La réponse est non. J’ai réalisé que j’ai souvent plus envie de lire les livres achetés récemment (en neuf ou en usagé), que ceux qui se trouvent dans ma pàl - exception faite de mes valeurs sûres, évidemment. (Ce n’est pas l’attrait de la nouveauté qui me motive. Je peux baver d’envie devant un roman paru en 1983!) Parce quy’a pas à dire, il est plus facile, voire tentant, de s’étirer le bras pour prendre le dernier livre que l’on s’est procuré que de prendre celui sur lequel repose une couche de poussière, aussi mince soit-elle… 

J’ai donc pris ma patience à deux mains et repris un à un les livres rangées. J’ai lu les 3-4 premières pages afin de vérifier si elles me parlaient. Plusieurs ont eu un écho en moi, d’autres non. Le tri a été aisé. Résultat: il me reste 65 livres en attente. Y’a de quoi fêter! Je tiens fort à ceux qui restent et j’ai viscéralement envie de les lire. 

En fin de semaine, une trentaine de livres iront rejoindre les boîtes à livres de mon coin de pays, en espérant qu’ils voyageront et ne prendront pas trop la poussière.

Je me sens toute légère. Là-dessus, je prends une autre gorgée!

Et toi, quel est ton rapport à ta pàl? Est-elle maigrichonne ou souffre-t-elle d’embonpoint? Tu te sens comment face à tes livres en attente? Tu trépignes d’impatience ou tu angoisses? Dis-moi tout! Pis si t’as besoin d’aide pour faire un tri, fais-moi signe!

Je te reviens sous peu avec mon avis sur un roman de la rentrée qui me fait capoter grave... 

Vous pourriez aussi aimer

26 commentaires

  1. Tu as bien fait de garder les héritiers de la mine: c'est une incroyable histoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle est du même niveau que "Il pleuvait des oiseaux", je vais en avoir pour mon argent!

      Supprimer
    2. C'est très différent, mais aussi intéressant.

      Supprimer
  2. c'est quoi cette lecture en cours ? bonne décision, moi je dois encore transporter mes 5 énormes sacs de livres triés cet été à la ressourcerie... j'ai depuis racheté des livres, et je suis toujours aux alentours de 200 mais ton idée de lire la première page est excellente pour quelques uns de mes livres, car sinon j'achète souvent après justement avoir lu un ou deux paragraphes, car le style fait tout pour moi du coup je sais que ceux que j'ai me plaisent déjà de ce côté-là... mais j'ai encore envie et toujours envie de trier mais là j'ai regardé ma PAL anglophone et y a vraiment que du bon !!
    je rêve aussi d'une plus petite Pal et en même temps, je serais triste d'avoir une toute petite pile à lire, car du coup, je serai totalement dépendante des nouveautés .. or j'aime bien ces vieux livres qui parfois ne sont pas réédités .. suis-je claire dans mes propos ? en tout cas, la majorité de mes livres en français sont partis - est-ce un signe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma lecture en cours ne risque pas de t'intéresser, si ça peut te rassurer!

      200, encore?

      J'ai réalisé que de lire un ou deux paragraphes n'était pas suffisant. Même si le style nous plaît.

      Je ne doute pas qu'il soit impossible de trier dans ta pal anglo. À chaque fois que tu publies un billet (sauf pour les classiques!), je suis tentée... Ça ne s'arrangera pas avec le temps, je le crains.

      Un petite pal = dépendant des nouveautés? Mais pas du tout! On peut commander dans l'usagé et se faire une petite réserve. Une petite vingtaine de livres sous la manche, t'imagine?!

      La plupart de tes livres français partis? C'est, de fait, très révélateur! MDR

      Supprimer
  3. Ma PAL est gigantesque - elle s'agrandit à chaque lecture de blog ;-)
    J'ai plusieurs tactiques: ma PAL est rangée par année, et donc souvent je lis d'abord un livre de 2019, puis de 2018, etc. Au mois de janvier, j'ai éliminé tous les livres de l'année la plus ancienne, lisant le début pour voir si je les gardais ou pas.
    J'aime aussi participer à challenges du genre: "lire un livre dont le titre contient un nom d'animal" ou "un nom propre".
    J'essaie aussi d'alterner les styles: après un roman j'aime souvent lire un récit de voyage.
    Enfin, j'ai parfois des envies immédiates et là je lis le livre en question tout de suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow! Tes tactiques sont excellentes. J'en note quelques-unes, dont celle de ranger par année.

      Merci!

      Supprimer
  4. Joli écrémage ! ;)

    En dehors de la saga des Rougon-Macquart que je ne compte pas vraiment dedans, ma PAL comprend une grosse soixantaine de livres. J'ai pas mal réussi à la faire baisser ces derniers mois, elle approchait de la centaine, il y a quelques mois. D'ailleurs, mon récent déménagement a contribué à sa diminution...
    De manière générale, je me sens à l'aise avec ma PAL : juste un peu de culpabilité devant les livres qui y prennent la poussière depuis plusieurs années. Je remarque que j'ai aussi toujours tendance à piocher parmi les nouveaux venus au moment de choisir une nouvelle lecture. A une époque, je m'étais que je devais alterner reliques et nouveaux arrivés, mais je ne m'y tiens pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'appelle ça une pal en bonne santé. Mais attention aux excès, surtout en cette période de rentrée!

      Moi aussi, j'ai tenté de lire une nouveauté et une «relique», mais ma bonne résolution à vite pris le bord. L'été reste, pour moi, un moment particulièrement propice à aller puiser dans mes «reliques». Et, fait notable, je ne le regrette jamais. Le reste de l'année, les tentations nouvelles fusent. C'est plus difficile de résister...

      Supprimer
  5. 4-5 pages pour te faire une idée... je ne pourrais pas! Ca me semble beaucoup trop court.

    En tout cas félicitations, tu dois te sentir plus légère!

    Ma PAL se porte bien (j'ai une soixantaine de livres en attente) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que 4-5 pages, ça fait court. Reste que le ton est donné d'emblée. Je peux être assez... impitoyable!

      Légère, tu dis? Je lévite dans mon lit!

      Une soixantaine de livres en attente? C'est TRÈS bien. Moins de 100, c'est confortable!

      Supprimer
  6. Quel chouette billet! J'ai posé un peu les mêmes questions dernièrement, quand j'ai installé ma nouvelle bibliothèque. Grand questionnement pour ma part devant tous ces livres que je n'avais pas sortis depuis plus d'1 an ! je suis absolument comme toi ! dès que je me sens étouffée, je dois faire du tri et me débarrasser. j'ai trié bcp de mes livres, principalement non-lus. Mes envies ont changé...

    Je ne sais pas combien de livres je possède exactement dans ma "PAL" car j'ai une seule bibliothèque avec les livres lus et ceux en attente. Il y en a là qui dorment depuis quelques années... Comme exemple je peux te citer Les échoués de Pascal Manoukian...

    Bravo à toi pour ce beau tri ! Tu dois te sentir respirer :-) Quelle agréable sensation!! On a quelques points en commun hein ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De fait, on a quelques points en commun!

      Comme tu le dis, les envies changent. D'où la nécessité, me semble-t-il, de faire du tri occasionnellement. À moins d'être une accumulatrice compulsive et d'être incapable de se séparer du moins livre.

      Comme toi, j'ai seule bibliothèque avec les livres lus et ceux en attente. (J'ai aussi une bibliothèque!) Je ne compte pas l'agrandir, donc je me dois de maintenir l'équilibre et de faire, à l'occasion, du tri dans les livres lus. Au final, un gratifiant sentiment d'allégement!

      En passant, de grâce, ne fais pas passer dans un prochain tri le Manoukian!


      Supprimer
    2. Tu sépares les livres déjà lus de ceux que tu as en attente alors? De mon côté, tout est mélangé, ou plutôt, organisé par maisons d'édition. Du coup, je ne sais pas combien de livres compte ma PAL.

      Supprimer
    3. Oui, absolument. Il y a une tablette (2, en fait) consacrées aux livres à lire. J'aurais beaucoup trop peur de perdre le fil en n'ayant pas sous les yeux ceux qu'il me reste à lire. Ce serait la débandade, voir l'orgie!

      Tu vois, avec ta façon, tu n'arrives pas à savoir combien tu as de livre à lire. C'est peut-être préférable ainsi, au final!

      Supprimer
  7. Et bien moi je ne sais pas combien de livres m'attendent, ils sont disséminés un peu partout. C'est la raison pour laquelle je les oublie d'ailleurs... En général je lis les derniers achetés. Mais à chaque fois un ou deux livres se laissent oublier sur l'étagère et viennent grossir le flot de livres à lire un jour...
    Bon ça n'est pas très passionnant ce que je raconte... en fait je suis comme les enfants, intriguée par ta dernière phrase. Dis, c'est quoi ce roman qui te fait capoter ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine très bien que le fait que tes livres soient disséminés un peu partout complexifie les choses. Dont l'oubli imminent! En même temps, en tournant un coin de corridor, tu peux tomber sur un livre dont tu avais même oublier l'existence? Ça peut arriver? Ou d'acheter deux fois le même livre, ayant oublié que tu l'avais déjà? Ça se peut, ça?

      Gamine, va! Je viens de publier le billet en question!

      Supprimer
  8. Très bonne résolution de rentrée! je rentre tout juste de vacances et je compte bien faire de même histoire de m'alléger un peu pour la reprise ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, je réalise que je suis loin d'être la seule à faire un tri «pré-rentrée»!
      On fait de la place!

      Supprimer
  9. La mienne est petite une quinzaine de livres en dehors de mes collections de classiques.En fait j'ai toujours envie de me plonger dans les derniers livres achetés récents ou pas .J'ai un carnet dans lequel je note ma Liste à lire et je les commande par 2 ou 3 chez ma libraires en plus d'un ou 2 craquages dans la boutique . Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aspire à ça, une petite quinzaine de livres. Et puis une commande par 2 ou 3 du même coup, c'est tout à fait raisonnable. Puis 2 cracages? Ma foi, c'est l'équilibre absolu. Je vais prendre exemple sur ta grande sagesse!

      Supprimer
  10. Personnellement j'applique la technique de l'autruche, c'est-à-dire que je noie la pile à lire dans la bibliothèque, en mélangeant les livres lus et à lire. De toute façon, les livres lus sont potentiellement à relire ou alors ils ne méritent pas de rester dans la bibliothèque. Mais comme toi j'ai eu une période où je stockais beaucoup, et où même j'achetais plus vite que je ne lisais, en arrivant à me séparer de livres même pas lus, parce que le désir de les lire m'avait quittée avant de passer à l'action. Aujourd'hui le manque de place m'aide à être très raisonnable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La technique de l'autruche? MDR J'ai longtemps appliqué cette même technique, qui m'a plutôt bien réussie pendant un bout!

      Je suis à 100% d'accord avec toi: les livres lus sont potentiellement à relire ou alors ils ne méritent pas de rester dans la bibliothèque.

      Se séparer de livres même pas lus... J'ai fait pareil, et il m'arrive de le faire encore. Je dois apprendre à mieux contrôler mon impulsivité lors des achats!!!

      Supprimer
  11. Je suis admirative !! Je n'ose plus compter les livres de la mienne (je pense que cela frôle les 300) et la dernière fois que j'ai fait du tri, je me suis lamentablement délestée de cinq ouvrages... et puis comme Krol, ils sont disséminés dans ma bibliothèque (c'est moins impressionnant qu'une pile où ils seraient tous regroupés). Je crois que j'ai fini par me résigner, je suis vraiment atteinte d'un trouble compulsif lié à l’acquisition et à la possession de livres ! Je me dis qu'après tout, il y a bine pire comme maladie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi admirative! Tu n'imagines pas par quels chemins sinueux et déchirants je suis passée pour en arriver là!

      Je crois que le fait que les livres à lire soient éparpillés parmi les livres lus permet de ne pas mesurer la «gravité» de la maladie! Et c'est mieux ainsi. Parce que oui, il y a bien pire comme maladie. Même que celle-ci est une douce et énergisante maladie! Tu fais bien de te résigner!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·