Chez toi, chez moi · Le grand voyage · Le monde et moi

vendredi, novembre 15, 2019


Il y avait longtemps que je n’avais pas parlé d’albums jeunesse ici. Les trois que je te partage m’ont, chacun à leur manière, interpellée.



Marianne Dubuc est de retour. Et elle est en grande forme. Son nouvel album est grand, dans tous les sens du terme. Devant ces pages foisonnantes de détails, le temps passe sans qu’on ne s’en rende compte.

Dans l’immeuble de la rue des Biscottes vit la famille Lapin. Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de fiston. Tous les voisins sont invités. Seule l’histoire du petit lapin est racontée. Pour le reste, place à l’observation et à l’interprétation.

Le quotidien des différentes familles d’un même immeuble défile d’une page à l’autre. Dans chaque appartement, la vie suit son court. La famille Renard se prépare à accueillir un nouveau bébé; papa et maman Souris peinent à gérer leurs trois souriceaux turbulents; la famille Chat emménage; Madame Ours soigne son rhume; Monsieur Hibou, lui, tente de dormir malgré le boucan que font les enfants Souris. Il y aussi un petit fantôme qui rôde de page en page. Maman Oiseaux et ses oisillons vivent dans l’arbre à côté de l’immeuble. Boucle d’Or entre par effraction chez la famille Renard. Le grand méchant loup tente de piéger les Trois Petits Cochons et le Petit Chaperon rouge. Vaste programme en cette journée festive.

Le récit minimaliste et le dessin généreux laissent place à l’observation et à l’imagination. Une mention toute spéciale pour avoir inclus Madame Hérisson, une mère monoparentale, et son fils qui attend la visite hebdomadaire de son papa. L’esprit festif, l’entraide et le partage sont mis de l’avant. Je te le dis, cet album est brillant et inépuisable. Un must.



Chez toi, chez moi, Marianne Dubuc, Casterman, 32 pages, 2019. À partir de 3 ans.

·  ·  ·         ·  ·  ·         ·  ·  ·


J’avais fait la rencontre d’Emmett et de Cambouy avec un album où les saisons étaient à l’honneur. J’étais ravie de les retrouver à nouveau. Le grand voyage comprend trois histoires: dans la première, Cambouy veut partir en vacances. Le plus loin possible. Emmett, lui, préférerait se faire rôtir au soleil, pas trop loin de chez lui. Comme toujours, il cède devant l’insistance de son ami. La tournure que prendra ce voyage est plutôt… inattendue. Dans la deuxième histoire, il est question de voyage imaginaire. La dernière histoire raconte la déprime d’Emmett qui voudrait voir la mer. Ses amis parviendront-ils à le sortir de sa déprime?

Ces amis, avec leur personnalité et leurs envies, les compromis qu’ils doivent faire, la bienveillance des uns envers les autres, sont charmants et attachants. Le texte est généreux et rempli d’inventivité (bouteille de pétillant aux fleurs mauves, brochettes de chamallows en habit de chocolat, etc.). Le plaisir de chercher la tortue d’Emmett à chaque page en rajoute une couche. Un album magnifique sur l’amitié et les voyages.



Le grand voyage, Karen Hottois (texte) et Delphine Renon (illustrations), Seuil jeunesse, 50 pages, 2019. À partir de 5 ans.
·  ·  ·         ·  ·  ·         ·  ·  ·


J’ignorais que Los Angeles était la ville la plus embouteillées au monde. J’ai été surprise d’apprendre que Hong Kong était la ville qui accueillait le plus de visiteurs. Je sais maintenant que l’Inde est le pays où on lit le plus.

J’ai eu une curiosité insatiable à parcourir les pages de ce documentaire, dans lequel 28 thématiques sont abordées. Son originalité tient principalement dans la diversité des thèmes: les prénoms les plus courants selon les pays, les villes les plus ensoleillées, les interdits alimentaires par religion, les langues les plus parlées dans le monde figurent parmi les thèmes traités. En permettant une vue d’ensemble en un coup d’œil, la présentation infographique facilite la mémorisation.

Ah oui, j’ai aussi appris que le teckel est le septième chien le plus populaire au monde! 



Le monde et moi, Une histoire infographique, Joana Casals (auteure) et Mireia Trius (illustrations), Saltimbanque, 63 pages, 2019. À partir de 9 ans.

Vous pourriez aussi aimer

14 commentaires

  1. J'aime beaucoup l'univers de Delphine Renon. Son album me tente bien. Je le verrai à Montreuil. (Peut-être qu'elle aussi, d'ailleurs!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, son univers me plaît beaucoup. Elle fait dans l'intemporel, avec de jolies touches de pimpant. J'espère que tu auras la chance de la rencontrer... Et je t'envie en titi pour Montreuil!

      Supprimer
  2. Waw je flashe sur le dernier !! Et c'est pas pour mon fils ^^ Les deux autres sont très mignons aussi. merci encore pour tes conseils !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir!

      "Le monde et moi" est une mine d'or. Je l'ai dévoré en peu de temps et j'ai énormément appris. Depuis, je le laisse traîner dans la salle de bains, en espérant que ma sauterelle laisse enfin son téléphone pour parcourir ces pages!

      Supprimer
    2. Ah oui, elle est plus smartphone que livre? Un album comme celui-là plairait beaucoup à Hugo mais à 6 ans, je pense qu'il est un peu jeune pour tout comprendre mais il le feuilletterait avec grand plaisir.

      Supprimer
    3. Je crois qu'elle a fait une indigestion de livres et que c'est en réaction à ma propre passion. J'espère qu'un jour, ça débloquera! Au moins, j'ai arrêté de lui dire (de la harceler, plutôt): «Tu ne sais pas ce que tu manques en ne lisant pas...!»

      Oui, à 6 ans, c'est trop jeune, à mon avis. Reste que l'infographie est, selon moi, une excellente façon (en un coup d'oeil) de faire passer beaucoup d'infos. À suivre...!

      Supprimer
  3. Mes échappées livresques19 novembre 2019 à 03:57

    Je me note le premier pour mon fils, ça devrait lui plaire! Je mettrais peut-être la main dessus à Montreuil ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI! Ça ne peut que lui (vous) plaire. Il est inépuisable, cet album. Il y a plusieurs heures à passer entre ces pages.

      Supprimer
  4. oh trop jolis ! ma préférence va au dernier et ravie d'apprendre le superbe classement du teckel, je m'empresserai de le dire à Haïku ce soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été étonnée de cet info! Elles sont populaires, nos petites bêtes!

      Supprimer
  5. "Le monde et moi" me plairait :-D
    Ah le teckel! :-) et la première race de chien? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y apprend tellement de choses!

      La première race de chien? Roulement de tambour et sans grande surprise: Labrador et Retriever!

      Supprimer
    2. Pas étonnée en effet par les races de chien qui arrivent en haut du classement (même si les meilleurs sont les Border Collie :-D )

      Supprimer
    3. D'ailleurs, tu ne trouves pas que la couleur de ma saucisse ressemble à celle de ton chien?! Il faudrait que je lui coupe la queue et que je lui mette des échasses. Tiens, c'est une idée, ça!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·