Bilan livresque · janvier 2020

jeudi, janvier 30, 2020


Ça commençait à faire un ptit bout, non? Il est temps qu’il finisse, ce mois. J’ai passé la dernière semaine sur le carreau. C’est la faute à ma sauterelle! Elle m’a refilé sa grippe. Une grosse grippe. De celle qui donne l’impression d’avoir été écrasé par un bulldozer. De celle qui donne froid et chaud en même temps. La gorge en feu. Les jambes flageolantes. Bon, trêve de plaignage. Il va ben finir pas aller voir ailleurs, ce virus.

Mon blogue est passé à basse vitesse, bien malgré moi. Idem pour mes visites chez toi. Les échanges de bon voisinage sont au ralenti. J’ai plusieurs billets à pondre et j’ai le cerveau en compote. Je vais reprendre du poil de la bête (avec le poil accumulé sur le plancher, ça ne devrait pas être un problème…) et relever mes manches.

Malgré tout, mon bilan de lectures est plutôt satisfaisant. Après mon gros coup de cœur pour Suiza, les abandons se sont enchaînés. Je suis arrivée à me remettre en selle avec Raisons obscures, puis avec Sale gosse. Quant à mes trois dernières lectures, je compte bien en reparler sous peu.



Jai la main chanceuse, ces derniers temps, du côté de la littérature française. Je pense que j’ai poussé ma luck un brin. J’ai tenté La Figurante (trop abstrait à mon goût) et Sankhara (des personnages indigestes). Ils me sont tombés des mains avant que j’en vois le bout. Quant au Volontaire, je m’y suis perdue. Ça partait plutôt bien, mais v’la que rendue au tiers, mes pinceaux se sont emmêlés.



Comme Fanny, Electra et Popup Monster, j’ai décidé de m’attaquer à ma PAL. Contrairement à ces grandes lectrices, ma PAL n’est plus aussi démesurée qu’avant. J’ai élagué le superflu et tous les livres sans écho. Il ne me reste que 49 livres. En 2020, j’ai décidé d’en sortir 10.



Et toi, il s’est passé comment, ton mois de janvier?

Vous pourriez aussi aimer

32 commentaires

  1. J'ai lu Deep Winter, Sa majesté des mouches et à l'Est d'Eden. Tu te prépares d'excellents moments de lecture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! tu as de l'avance sur moi, là... 2020 s'annonce donc excellent!

      Supprimer
  2. J'aimerais savoir ce que tu as pensé de Lake Success. je prévois de le lire très bientôt mais si tu n'as pas aimé ça va me refroidir.

    RépondreSupprimer
  3. Mon mois de janvier... a été calme côté lecture. Que 9 livres de lus... dont des BDs... oups! Mais je suis dans des lectures en espagnol, ce qui me prend plein de temps. J'ai lu du bon, par contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 9 livres lus, c'est excellent. Calme peut-être, mais si le bon l'emporte, c'est tout bon!

      Supprimer
  4. Oh la chance ! Tu as encore à découvrir des romans que j'ai adorés : Sauvage, A l'est d'Eden, Un pied au paradis et puis Toni Morrison (même si je n'ai pas lu celui-ci). Le chemin des âmes est un roman que j'aimerais lire...
    En tout cas, contente de te lire à nouveau, j'ai l'impression que ça fait un siècle que tu n'as pas publié... Donne un bon coup de pied aux vilains virus et hop ! hors de la couette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me frotte les mains d'avance. Si tu as apprécié ces romans, je risque fort de faire de même!

      Je me remet en selle, tranquillement pas vite. Quoique... juste de taper sur le clavier, j'ai mal partout!

      Supprimer
  5. Moi, je sors tout doucement le bout de mon nez, après un coma bloguesque de plusieurs mois ... J'ai bien hâte d'en avoir fini avec le Prix Elle, qui me bouffe tout mon temps de lecture ... (l'a pas honte de se plaindre d'être jurée, celle-là ?!). J'ai beaucoup moins de temps pour lire, donc j'ai envie de choisir mes lectures, et surtout de laisser revenir tout doucement l'envie de bloguer ...

    Bon rétablissement, ma chère Marie-Claude ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un coma bloguesque! J'adore l'expression. Mais s'il y a de la lumière au bout du tunnel, c'est déjà ça.

      Ce Prix Elle semble en laisser, au final, plusieurs insatisfaites (trop contraignant). Je me trompe?

      Supprimer
  6. j'ai bien avec Krol, oui sors de ta couette ! je viens de lire un peu de Québécois, avec tout ce vocabulaire et ces expressions, et ton billet en remet une couche !
    bon les microbes, z'aiment pas l'alcool alors tu sais ce qu'il te reste à faire ! hâte d'échanger plus en profondeur tes abandons et tes personnages indigestes !
    sinon, ta PAL est minuscule (va falloir que je retourner trier la mienne LOL) et en lisant tes 10, je me dis woaw j'en ai lu pas mal ! je me sens en retard du coup ;-)

    moi semaine de folie - la job m'a pris du temps et puis d'autres soucis, l'un d'eux que j'ai hâte de te raconter, tu vas bien rire !!!
    du coup, j'avais hâte d'être ce soir et d'avoir deux jours de pause. J'ai fini un très bon polar et j'attaque un recueil, pour l'instant, si l'écriture me va, j'accroche moins aux histoires, j'espère que ça va bouger ...
    tu me diras quand tu seras dispo ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que Léa prend du mieux, c'est moi qui pique du nez encore plus. Quand l'adrénaline tombe... Je n'en mène pas large. Et j'ai trop mal à la tête pour prendre un verre!

      Tu es passée au travers de l'osti de chat? Déjà?

      PAL minuscule et, dorénavant, plus aucune pression. Juste du plaisir à pouvoir en accueillir de nouveaux!

      Autre souci? Pas les bêtes, j'espère... Hâte de connaître le recueil en question. Pour mes dispos, je te fais signe vite.

      Supprimer
  7. Il y a du très bon dans ta PAL, même si je n'ai pas tout lu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'autant plus motivant, alors. Hâte d'y plonger!

      Supprimer
  8. Hey,

    Lake success est ds ma wishlist. Je compte bien lire ton avis là-dessus bientôt :) Quant aux 10 que tu veux lire cette année, il y a Sauvage qui me plaît aussi. A plus et soignes-toi bien . PS: je ne savais que tu lisais des thrillers ("raisons obscures").

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, mon ressenti sur "Lake Success" est sorti du sac. J'espère que ça ne te refroidira pas trop!

      Il m'arrive encore de lire des thrillers, mais beaucoup plus rarement qu'avant. Il faut que l'intrigue pique ma curiosité ou me parle beaucoup...

      Supprimer
  9. Comment j'aime pas cette fichue grippe qui te cloue au lit et te bloque à la maison sans que tu puisses en profiter une seconde tellement tu es la tête dans le c...oton. Je compatis à ta fébrilité (ça mériterait pas 1 mois sans écran pour la sauterelle, en gage de représailles ?) :D :D (lui répète pas, elle va me haïr direct!)
    Comme Electra, je serais curieux que tu m'expliques en quoi les personnages de F. Deghelt sont indigestes...
    Tu as invité du bien beau monde en les sortant de ta PAL. Des 10, je n'ai lu que le Boyden (Excellentissime. Boyden for ever...) et le Golding. Je l'ai lu quand j'étais encore jeune et il m'avait vraiment frappé. Je me demande si ce serait toujours le cas si je le lisais aujourd'hui...
    Allez, un bon grog, des grosses chaussettes en laine, un bon plaid et vas comater sur le canapé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va de mal en pire pour moi depuis que ma sauterelle renaît. Elle a fait d'elle-même une pause de plusieurs jours sans écran. C'est dire à quel point elle ne filait pas...

      Dans le cas de Deghelt, j'ai trouvé les personnages indigestes, oui: trop convenus, fades, prévisibles (malgré le pitch de départ). Indigeste, pour moi, équivaut à: je n'aurais aucune envie de les rencontrer dans la vraie vie. C'est aussi ce qui m'est arrivée avec les protagonistes principaux de "Lake Success".

      Boyden for ever... je plussoie. Et, selon plusieurs, il me reste le meilleur de la trilogie à lire. Quant à Golding, ce serait intéressant de voir s'il te marque encore aujourd'hui. Quoique j'en doute. La barre des années est souvent impitoyable à ce niveau!

      Je vais aller me faire une autre ponce de gin!

      Supprimer
  10. Du moment que tu n'as pas perdu le goût de la lecture durant cette convalescence, c'est bien le principal :) 49 livres en attente, je suis en admiration :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perdre le goût de lire? Il faudrait que je sois encore plus mal en point, voir à l'article de la mort!

      49 est devenu 40 d'un coup!

      Supprimer
    2. Mais comment fais-tu pour réduire ta PAL à ce rythme? Tu les donnes? je suis vachement moins grande lectrice que toi mais j'ai beaucoup plus de livres qui attendent sur mes étagères. du coup, je me pose la question si j'achète trop vite et puis l'envie de les lire me passe... ? du coup c'est du gaspillage :-//

      Supprimer
    3. C'est ce qui m'est arrivée: j'ai eu les yeux plus gros que la panse (acheter un livre trop vite et l'envie de le lire qui passe). Donc, en réduisant ma PAL au maximum, tous les nouveaux livres sur lesquels je mets la main son lu dans un laps de temps raisonnable. Ceux qu'il me reste à lire, l'envie de les lire persiste.

      Pour les autres, je suis allée les porter dans une bouquinerie et dans des boîtes à livres.

      Maintenant, lorsque je me retrouve face à ma tablette de livres à lire, je n'angoisse plus devant son trop gros poids. Ni quand j'achète de nouveaux livres. Je suis légère, légère!

      Supprimer
    4. Comme j'aimerais avoir cette sensation!! même si j'ai fait un gros travail d'allègement fin de l'année passée, ils sont encore trop nombreux sur mon étagère et surtout, je sais que je n'en lirai pas la moitié :( il y a ceux qui m'ont été offerts il y a des années, ce que j'ai achetés bcp trop vite... Il faut vraiment passer l'étape de s'en séparer alors ! Tu en donné beaucoup sans indiscrétion? Tu fais encore des tris réguliers?

      Supprimer
    5. De savoir que tu ne liras pas la moitié de ce qu'il reste est à mon avis un bon indicateur... À partir du moment où on est bien décidé à alléger, il faut foncer. Encore faut-il que le sentiment d'allégement soit le but et vienne avec. Sinon, ça ne vaut pas la peine. Une maison remplie de livres, c'est toujours tellement chaleureux. J'ai trois bibliothèques remplies. Ceux-là, ils sont lus et je les garde comme «carte de vie» (tsé, comme une carte de visite!) Je compte en relire et là-dedans, j'en prête. Tous ces livres qui restent marquent mon parcours, comme des rides sur un visage.

      J'en ai donné un peu plus de 100. Là-dessus, ma bouquinerie chouchou en a racheté environ la moitié, puis j'en ai donné à une association et, enfin, j'en ai laissé dans trois boîtes à livres de mon quartier.

      Je ne fais plus de tri régulier. Avec à peine plus de 40 livres, impossible de virer ces «valeurs sûres». Et puis, les nouveautés que j'achète ou reçois, je les lis bien avant qu'ils n'aillent le temps de prendre la poussière!

      Tiens-moi au courant de ton processus d'allégement! Ça m'intéresse toujours, ce rapport (parfois conflictuel) aux livres.

      Supprimer
    6. Bon, je pense que ce soir je vais me faire un tête à tête avec ma bibliothèque et (re)faire une sélection. Elles sur sur 2 rangées déjà, et ça je j'aime pas car je ne vois pas tous les livres.

      Je pense que si je pouvais les revendre, je me sentirais moins coupable de m'en séparer. Si je les donne alors que je les ai achetés au prix plein, c'est vraiment ballot :(

      Supprimer
    7. Electra place ses livres sur deux rangées. Ça, je n'y arriverais jamais, justement parce qu'on ne vois pas tous ses livres. J'ai réglé le problème: mes bibliothèques sont moins profondes qu'avant. Donc, c'est une rangée max!

      Je comprends parfaitement... Le fait de pouvoir revendre tient pour beaucoup dans mes choix. Mais après, je me suis délestée de plusieurs impossibles à revendre. Imagine que tu es divorcée et que tu gardes ta robe de mariée dans un placard... Il y a dix ans, je l'aurais gardée. Aujourd'hui, j'irai la donner chez Emaïus, me disant qu'elle fera le bonheur que quelqu'un d'autre, même si cette foutue robe m'a coûté la peau des fesses. (En passant, je ne me suis jamais mariée!)

      Supprimer
  11. Hourrah, j'ai de nouveau accès à mon PC (mais je me méfie, car le problème s'est résolu tout seul et est à mon avis susceptible de se reproduire à tout moment...). Du coup me voilà en pleine séance de rattrapage par ici. Bon, j'avais déjà noté Suiza et Sale gosse suite à tes billets. Et là, je pleure.. une PAL de moins de 50 titres !? Je ne dis même plus à quelle hauteur s'élève la mienne, j'ai encore fait des folies ce week-end...

    Beau programme à venir en tous cas ! J'ai A l'est d'Eden sur mes étagères, récemment racheté parce que j'aimerais bien le relire, peut-être à l'occasion du pavé de l'été de Brize. Si tu veux qu'on en reparle un peu plus tard dans l'année pour caler une LC...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hourrah, oui! Très heureuse de te retrouver par ici. Le problème s'est résolu tout seul? Très très étrange, ça... On croise les doigts pour la suite.

      J'ai une PAL famélique et je me sens d'une légèreté désarmante. Du coup, je me sens beaucoup moins coupable de lire en priorité les livres fraîchement sortis de la librairie. Tu n'étouffes jamais devant une si grosse PAL? (Avant, plus elle était grosse, plus je me disais que la fin du monde pouvait advenir. J'avais de quoi lire! Mais j'ai changé mon fusil d'épaule, on dirait. Je vise l'allègement. Et comme il y a plusieurs livres que je compte relire... Remarque que je n'achète pas moins qu'avant! Mais je les lis plutôt que de les ajouter à la PAL)

      OUI, on se cale une LC pour "À l'est d'Eden"!!! Autour de l'été, ça me dirait.

      Supprimer
    2. Chic, je me le note pour le Steinbeck ! Tu préfères bloquer une date maintenant, genre, au pif, le 10 juillet ?!

      Supprimer
    3. Tu as un bon pif! Parfait pour le 10 juillet.

      Supprimer
    4. Super, c'est noté (j'ai déjà hâte !)

      Supprimer
    5. Idem. Vivement l'été et l'herbe pour y lire!

      Supprimer

· visites ·