Bilan livresque · avril 2020

samedi, mai 02, 2020


On prend notre mal en patience, on sadapte du mieux quon peut. La distanciation sociale devient norme. Mon problème, cest que je fais aussi de la distanciation sociale mentale. Jai restreint bien involontairement mes échanges au minimum. Si ce nétait de ma sauterelle qui me sille les oreilles avec son impatience daller acheter une nouvelle paire despadrilles, et ma saucisse qui mimplore daller chercher des bâtons deux fois par jours, je vivrais en ermite. Je travaille toujours autant, et toujours de la maison. Je passe huit heures devant mon écran, et le soir, je ferme tout. Ce qui signifie silence radio blogue, silence radio Instagram. Par moment, ça me manque, je me dis quun retour simpose; dautres jours, je me dis que ma disparition est imminente. De voir à quel point vous êtes toujours autant au poste mimpressionne. Cest quoi, votre recette?

Il n’y aura pas de challenge Mai en nouvelles cette année. Les conditions ne sont pas réunies. Electra et moi prévoyons de mettre les bouchées doubles l’an prochain.

Mes lectures ont été pour le moins éclectiques, ce mois-ci. Entre Louise Erdrich et Épictète...! Je gruge dans ma PAL.  


Entre deux chapitres, je retourne à mon puzzle! 

Vous pourriez aussi aimer

30 commentaires

  1. Distanciation sociale mentale, ça me parle...

    Je suis dans La Peste... J'aime beaucoup ! Qu'en as-tu pensé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré, du début à la fin. Lecture nostalgie, aussi. C'est LE roman par lequel j'ai plongé dans la Littérature à 15 ans. Je ne l'avais jamais relu, craignant que l'effet percutant ne se soit estompé. Eh ben non! Pas une once. C'est toujours aussi fort. Ce roman vieillit bien, je trouve. Hâte de savoir ce que tu en auras pensé, toi.

      Supprimer
  2. tu as lu la Peste ? ah moins impossible de lire un livre sur une pandémie quand on en vit une ! Tous ces auteurs ont inventé ou presque, là on la vit. Bref, moi j'ai fini mon puzzle aujourd'hui ! Hâte de commencer le suivant. De bonnes lectures sinon (Banks, Erdrich, Vlautin et enfin Vermette) Je t'ai tellement tannée avec Vermette, je suis ravie que tu te sois enfin lancée !
    Mon bilan est en ligne, bien plus éclectique. Pour les réseaux, n'ayant pas d'ado venant m'embêter, ça me tient compagnie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai relu "La peste", oui. Lu à 15 ans, et là, je m'y suis remise. Autant apprécié qu'à l'adolescence. Contrairement à toi, j'adore lire un livre sur une pandémie quand on en vit une. D'ailleurs, je cherche d'autres romans du même genre! Si tu as des titres, je suis preneuse!

      Supprimer
    2. Une suggestion de roman de pandémie : Station Eleven, d'Emily Saint John Mendel :-)

      Supprimer
    3. Excellente idée. Je l'ai lu dès sa parution. Étonnamment, pour un roman de pandémie, je l'avais trouvé très lumineux.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup R. Banks, dont je dois la découverte à un swap des premières heures du blogging. Tout ce que j'ai pu lire de lui depuis, jamais ne m'a déçu, même si certains titres surnagent plus que d'autres. Les deux que tu as lus, je ne les connais pas. J'aurais bien aimé avoir ton avis, mais je comprends bien que le cœur n'y est pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère en glisser quelques mots, bientôt. Il s'agit de deux recueils de nouvelles. J'ai tellement été épaté par "L'ange sur le toit" que j'ai voulu remettre ça vite, pas prête à quitter l'univers de Banks. Heureusement, il me restait un autre titre pas loin. Je suis plus mitigée, cependant. Les nouvelles sont plus inégales.
      C'est Banks, avec son recueil "Un membre permanent de la famille", qui m'a redonné l'envie de lire des nouvelles, envie que j'avais perdu depuis longtemps. J'ai lu plusieurs de ces romans, certains plus marquants que d'autres.

      Sinon, les swap des premières heures du blogging. Pourquoi ça ne se fait plus, ça? Je suis arrivée trop tard?!

      Supprimer
    2. Non, du tout. A ma connaissance, les swaps existent toujours, de façon plus "confidentielle" peut-être, ou tout au moins parmi un cercle restreint d'initiés à chaque fois.
      Je pense que la raison principale de leur raréfaction, c'est la masse de temps que ça exige de la part de l'organisteur/trice.

      Supprimer
    3. Alors là, tu me l'apprends. Je pensais que c'était mort et enterré. J'aimais bien le concept (signets et chocolats en moins!). Qui sait, je ressusciterai peut-être ça!

      Supprimer
  4. Mes échappées livresques2 mai 2020 à 23:46

    Tu as un favori parmi toutes ces lectures? Et le Vermette? Depuis le billet d'Electra je suis vraiment intriguée. Chez moi aussi on a ressorti les puzzles ;) De mon côté, télétravail impossible et je ne travaille plus que 2 jours par semaine, donc il faut bien occuper tout ce temps libre avec des livres! :) Et quel plaisir de voir diminuer sa pal avant une prochaine razzia en librairie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tout s'explique! Je comprends pourquoi ton bilan d'avril est si gargantuesque. Je me demandais où tu trouvais le temps de lire (et d'écrire) autant.

      Là, je range les puzzles. Je suis trop excessive (tsé: encore juste un morceau, pis un autre...), pouvant passer six heures en soirée penchée sur la table. Du coup, moins de temps pour lire et... pour écrire.
      Le plaisir de voir diminuer notre PAL est, j'avoue, grandement satisfaisant. Mais là, c'est le temps que les librairies réouvrent. Je commence à être à sec!

      Pour mon favori... Le roman de Louise Erdrich sort du lot. Il m'a laissé sur les fesses. C'était mon quatrième roman d'elle que je lis et celui-là est, pour moi, au-dessus des autres. Remarquable! Je vais en parler, c'est certain. Je ne peux pas taire mon emballement! Après deux abandons, je remets ça avec le Vermette. Jamais deux sans trois. Et cette fois, c'est la bonne. Je suis bien accrochée. Je tique un peu sur la traduction, par contre. J'en suis à la moitié. À suivre, donc.

      Supprimer
  5. Une amie me disait hier que La peste semblait être le best seller du confinement ! (source un article du Monde) ! j'en suis restée pantoise …
    Je retiens le Russel Banks, un auteur que j'apprécie et que je n'avais pas sur mes étagères au début du confinement…. Mais bon, j'en avais plein d'autres.
    Dommage pour le mai en nouvelles, mais si l'envie n'est pas là, elle sera double l'année prochaine, j'espère en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi eu vent que "La peste" était LE best seller du confinement. J'en suis tombée en bas de ma chaise. Que tant de gens souhaite lire un roman sur une pandémie m'étonne. N'empêche que je trouve ça plutôt réjouissant, ce «retour» vers un classique.

      Pour Banks, le recueil "L'ange sur le toit" est, à mon avis, nettement supérieur à "Histoire de réussir". Les nouvelles sont plus maîtrisées, unifiées.

      Par ailleurs, compte sur nous, Mai en nouvelles sera double l'année prochaine!

      Supprimer
  6. Ah, La peste, l'un de mes livres fondateurs!...

    What, pas de Mai en nouvelles?!!! Crotte de bique, moi qui m'étais constitué une pile de livres exprès tout au long de l'année! Je ne vais pas attendre l'an prochain pour l'entamer. Je pense commencer par Les roses d'Atacama de Luis Sepulveda dès la semaine prochaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, pour "La peste". Pareil pour moi; ce roman marque mon entrée dans la Littérature.

      Je sais... pas de Mai en nouvelles cette année. Mais ce n'est que partie remise. On frappera plus fort l'an prochain. Ne te prive surtout pas d'en lire!

      Supprimer
    2. Tiens, je viens de lire un excellent recueil de nouvelles: Enterrer les morts d'Annick Demouzon. Toutes les nouvelles sont excellentes et présentent une chute originale, déconcerntante, bien souvent comique, mais parfois très émouvante.
      https://livreveriefr.blogspot.com/2020/05/enterrer-les-morts.html

      Supprimer
  7. La peste est une des lectures qui m'a le plus marquée. Cela fait un moment que je veux le relire, mais c'est un des livres auxquels j'ai dû dire "adieu" suite à un prêt, il faudrait que je le rachète... Je vois que tu avais commencé à lire des recueils de nouvelles ! J'adore Banks, et je crois d'ailleurs que c'est avec Un ange sur le toit que je l'ai découvert (je n'ai pas lu l'autre). Comme je l'écrivais chez Electra, un peu déçue de l'annulation de l'activité de Mai, mais je comprends.. Comme j'avais pris un peu d'avance, ce sera tout de même un mois un peu orienté "nouvelles" en ce qui me concerne (j'ai notamment lu Angelus et Manuel à l'usage des femmes de ménage, notés ici, et je les ai beaucoup aimés).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te faut remettre la main sur "La peste", surtout si, comme moi, ce roman t'a marquée. Une lecture fondatrice, en ce qui me concerne.

      J'adore Banks aussi. Ce recueil est fascinant. Son univers me parle tellement.

      On se reprendra pour Mai en nouvelles. Promis. J'ai lu ton billet sur "Angelus". Je suis ravie de l'avoir vu chez toi. Idem pour "Manuel à l'usage des femmes de ménage". Hâte de lire ce que tu en auras pensé...

      Supprimer
  8. dire que je n'ai pas encore lu Willy Vlautin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dire que... oui. Tu sais à quel point je l'adore?! Avec ce roman, j'ai tout lu. J'attends du nouveau!

      Supprimer
  9. On parle de "La peste" et je pense immanquablement à ça: https://www.youtube.com/watch?v=SdbLqOXmJ04
    (ce qui révèle plus ou moins la génération à laquelle j'appartiens)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. The Cure... Que de souvenirs! C'est aussi ma génération!

      Supprimer
  10. Et bien je me demande si j'ai lu La peste... je ne crois pas... ou alors j'étais si jeune que je n'en ai aucun souvenir. Et si je le lisais ? Pourquoi pas ? De Russel Banks j'ai beaucoup aimé Affliction même si j'avais eu du mal à entrer dedans. Parfois il faut plusieurs chapitres pour se sentir bien dans un livre. Et sinon, j'ai très très très envie de lire Ligne brisée de Vermette. J'ai comme l'impression qu'il pourrait me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La peste" est un classique que j'ai pris un immense plaisir à relire. Tu devrais t'y mettre!

      Je viens tout juste de commander "Affliction". Il manquait à ma collection Banks!

      Il me reste une petite centaines de pages de "Ligne brisée" à lire. J'adore, mais... la traduction (ou le style) me laisse bien mitigée... À suivre! Par ailleurs, il pourrait fort te plaire.

      Supprimer
    2. Affliction est à ce jour mon titre préféré de Banks, ce roman m'a immensément touchée...

      Supprimer
    3. Youpi! Ça tombe bien. Je l'ai commandé et c'est le prochain que je compte lire.

      Supprimer
  11. J'ai bien envie de relire "La peste" aussi... Pour ma part, je continue à travailler depuis le début... alors je suis en mode "on fait ce qu'on peut"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, je n'ai pas arrêté de travailler. Même que ces temps-ci, c'est un tourbillon, d'où le fait que je néglige considérablement mon chez moi (physique et virtuel).

      Tu le dis bien: "on fait ce qu'on peut"!

      Supprimer

· J'aime m'y promener ·

· visites ·